7 idées à mettre en application pour être heureux-ses

7 idées à mettre en application pour être heureux-ses

Dernière mise à jour : 12 mai, 2017

Atteindre le bonheur est un trait commun qui nous définit en tant qu’êtres humains. Pourtant, il est fréquent de rencontrer un ennemi qui se met en travers de notre chemin vers le bonheur : nous-mêmes, de par les limites que nous nous mettons, intentionnellement ou non.

Nombreux-ses sont celleux qui s’accrochent à certaines idées avec l’assurance qu’iels ont besoin de cela pour être heureux-ses alors qu’en réalité, iels ne font que réduire leur capacité à parvenir au véritable bonheur. En réalité, le premier problème, c’est la définition même du bonheur, car comme l’a écrit James E. Talmage, un des plus grands problèmes que rencontre l’homme actuellement, c’est de faire la différence entre le bonheur et le plaisir.

Si on considère le mode de vie actuel, arriver à être heureux-ses ne signifie pas faire davantage ou réussir davantage, mais plutôt avoir besoin de lâcher prise, abandonner et oublier certains modèles de comportement. À l’époque des libertés, nous sommes toujours attaché-e-s à un grand nombre de chaînes invisibles qui ne nous laissent pas être nous-mêmes.

Se libérer de ces chaînes et tirer un trait sur ces idées peut nous rapprocher de ce que nous pensons être le bonheur bien plus que tout autre chose. Voilà ce qu’il faut faire :

Cessez de chercher l’approbation des autres

Commencez à réfléchir à ce que vous souhaitez et ne dépendez plus de ce que pensent les autres. Ne laissez pas les autres manipuler vos décisions ou organiser votre vie. Vivez selon vos propres valeurs. Si vous dépendez de l’opinion des autres, alors vous ferez les choses pour elleux, selon leurs intérêts. Mais qu’est-ce qui vous intéresse, vous ?

Libérez-vous de la colère et du ressentiment

La colère et le ressentiment vous dévorent de l’intérieur. C’est vous qui vous punissez et qui êtes malheureux-ses, qui subissez le mal que vous font les autres. Apprenez à faire la paix avec celleux qui vous ont fait souffrir. En pardonnant, c’est vous qui vous soulagez. Celui qui vous met en colère vous contrôle. Reprenez le contrôle en vous libérant du ressentiment, en pardonnant.

Aspirer à la perfection, sur certains aspects, est fort louable, tout du moins si nous parlons en termes spirituels. Aimer et apprécier la perfection est aussi quelque chose de louable. Mais vivre de et pour la perfection est très différent. Cessez de penser au corps parfait, au couple parfait, aux choses parfaites. La rechercher constante de la perfection peut finir par vous obséder et même par vous freiner, vous empêchant d’avancer.