6 conseils pour prendre soin de la peau atopique

2 juillet 2018 dans Autres 0 Partagés
peau atopique

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle protège nos muscles et nos organes de l’extérieur malgré sa faible épaisseur (de 0,5 à 4 mm). Elle apporte également la stabilité et aide à garder l’intérieur organisé. Bien qu’elle se renouvelle en permanence, il nous accompagne tout au long de notre vie. C’est pourquoi nous devons en prendre soin. Notamment si nous souffrons d’une maladie qui lui est associée. C’est le cas de la dermatite atopique ou de la peau atopique, maladie touchant 10% de la population.

Son apparition ne dépend ni des âges, des ethnies ou des sexes. Son apparence est dans tous les cas similaire, de sorte qu’il n’existe généralement pas de test diagnostique spécifique. Il suffit que le spécialiste examine la zone affectée pour déterminer si nous avons besoin de médicaments ou d’autres types de traitements.

Comment se présente la peau atopique ?

Le mot “dermatite” vient des termes δέρμα (derma, -piel-) et -ίτις, (-itis, -inflammation-). Il se réfère donc à l’inflammation de la peau. Cette dernière est souvent accompagnée de rougeurs ou même de démangeaisons. Elle se manifeste généralement dans des zones de flexion (coudes ou flexion des coudes, par exemple). Des cloques de sécheresse, des rugosités ou des ampoules suppurantes peuvent même, dans des cas extrêmes, se former.

Ses manifestations sont très variées. Par conséquent, nous devrions immédiatement aller chez le médecin lorsque nous pensons souffrir d’une peau atopique. Seulement ce dernier sera en mesure d’effacer complètement nos doutes et de nous offrir un traitement adéquat. La dermatite atopique apparaît généralement sur de courtes périodes de temps. Il en est ainsi (elle n’est pas chronique) lorsque nous avons le contrôle sur ses causes.

peau atopique

Quelles sont les causes de dermatite ou de peau atopique ?

Il existe de nombreuses causes de la dermatite atopique. Celles qui sont mineurs sont également plus facilement évitables :

  • Manque de vitamines ou de minéraux
  • Manque d’hydratation
  • Les rhumes
  • Allergies (alimentaires, respiratoires …)
  • Changements de température
  • Contact avec des matériaux ou substances parfumés
  • Contact avec des matériaux bruts

Conseils pour traiter la dermatite atopique

Que pouvons-nous faire pour traiter notre peau atopique ou empêcher l’apparition du problème ? Voici quelques-unes des directives les plus utiles et les plus faciles à réaliser. Elles sont également utiles, pour éviter les apparitions ponctuelles et pour soulager les symptômes d’un problème chronique.

Se nourrir sainement

Nous ingérons des aliments pour que nos cellules maintiennent à une bonne performance. Cela inclut les cellules de notre peau. Il est donc essentiel de nourrir chacune d’entre elles correctement.

Une vitamine importante pour le bon fonctionnement de notre peau est la vitamine E. Elle est présente dans de nombreuses huiles et les fruits secs. L’ingestion de collagène peut également nous aider.

S’hydrater

L’hydratation de la peau est incontestablement nécessaire. 71% de la peau est constituée d’eau, ce qui contribue à son élasticité et à son éclat. C’est pourquoi il est nécessaire de l’hydrater en profondeur. La forme la plus appropriée est l’absorption d’eau qui variera selon le poids, l’âge ou le sexe.

L’hydratation externe sous la forme de crèmes est également très importante. Notamment si nous vivons sous un climat sec ou nous déplaçons dans des endroits générant des changements soudains de température. Les personnes souffrant de peau atopique améliorent en effet l’apparence de leur peau sous des climats humides.

hydratez-vous si vous avez une peau atopique

Porter des vêtements en fibres naturelles

La peau atopique peut être irritée par contact avec des fibres synthétiques ou très rugueuses (comme la laine, bien que naturelle). Le coton ou le lin sont des matériaux hautement recommandés pour la peau, notamment sous la forme de vêtements amples et confortables. Cela permet d’éviter toute pression sur la peau.

Contrôler l’exposition à la chaleur et au froid

La peau souffre des changements de température. Il en va de même de l’exposition excessive au soleil. Nous devons être attentifs à ces facteurs si nous souffrons de dermatite. Cette dernière pourrait en effet s’en trouver aggravée. Il est donc recommandé de porter des vêtements qui isolent du froid, d’éviter une trop grande exposition aux climatiseurs ou limiter les heures d’exposition au soleil. Il convient par ailleurs de réguler correctement la température de l’eau lorsque nous prenons une douche. En effet, l’eau trop chaude (ou trop froide) nous affecte de la même manière.

Se méfier des parfums

Les parfums synthétiques, les assainisseurs d’air et autres produits cosmétiques contiennent des ingrédients pouvant endommager notre peau. Elle s’irrite facilement si elle est sensible, comme dans le cas de la peau atopique. Rechercher donc autant que possible des produits d’origine naturelle. Évitez en outre leur utilisation si vous ne percevez aucune amélioration.

Éviter le stress

Voici l’un des facteurs les plus importants qui influent l’apparence de notre peau. Nous tendons à somatiser le stress sur notre peau. Cela prend la forme d’éruptions cutanées, les boutons de fièvre ou des démangeaisons généralisées. Nous devons prendre au sérieux les causes du stress. Il convient donc d’éviter les confrontations, d’abandonner la caféine ou de bien se reposer.

évitez le stress si vous avez une peau atopique

Rappelez-vous que la peau atopique est un problème commun. Il existe donc de nombreux remèdes spécifiques. Un spécialiste vous recommandera probablement une crème pour soulager les symptômes. Il n’existe malgré tout aucun remède totalement satisfaisant pour cette condition. Par conséquent, ce tout petit geste nous aidera à trouver ce qui est le mieux pour notre type de peau. Chaque peau est, à l’instar de tout être humain, différente.


A découvrir aussi