5 questions piège lors d’un entretien d’embauche

· 8 mai 2018

Les nouveaux commencements sont toujours effrayants. Quitter un emploi, que ce soit suite à une mise à pied ou par choix, est un grand changement. Au moment de retourner sur le marché du travail, connaître les questions piège d’un entretien d’embauche est essentiel.

Cela peut sembler ridicule, mais il est préférable de prendre nos précautions. Nous vivons à une époque où obtenir un emploi tient presque du miracle. Les crises économiques, l’augmentation de l’intrusivité et la mauvaise gestion des entreprises affectent terriblement nos possibilité d’embauche.

Par conséquent, il est très important que nous soyons prêts lorsque nous avons l’occasion d’effectuer un entretien d’embauche. Beaucoup d’autres candidats se présenteront. Mais nous aurons davantage  de possibilités si nous connaissons certaines des questions piège d’un entretien d’embauche et surtout, l’intention qu’elles cachent. Approfondissons.

Pourquoi avez-vous quitté votre emploi précédent ?

Cette question peut nous générer un grand dilemme. Il est possible que l’ambiance n’ai pas été bonne dans votre précédent emploi, ou que vous ayez été forcé de le quitter suite à une erreur que vous avez faites. Réfléchissez calmement à ce que vous allez dire (il est recommandé de s’y préparer) et soyez honnête, mais bref.

Ne parlez jamais mal de vos anciens collègues et encore moins de vos ex-patrons dans un entretien d’embauche. Soyez clair avec vos motifs, mais n’ouvrez pas la plaie. Être respectueux des autres (même s’ils ne l’étaient pas avec vous) vous donnera une image noble et responsable, qui ajoutera des points à votre curriculum vitae.

entretien d'embauche

Pourquoi avez-vous été sans emploi pendant si longtemps ?

Il s’agit de l’une des questions pièges dans un entretien d’embauche qui dérange le plus. De nombreuses personnes passent souvent de longues périodes de leur vie au chômage en raison du manque de chance ou de problèmes personnels. Pourquoi devrions-nous partager certaines informations sur notre vie privée ?

La réponse est assez ambiguë. Votre recruteur peut seulement vouloir savoir si vous êtes une personne ambitieuse ou si vous êtes suffisamment proactifVous n’avez pas à répondre à tout si vous ne le souhaitez pas. Mais des réponses subtiles telles que « pour des raisons familiales » ou « pour une maladie » sont souvent suffisantes.

Aimez-vous travailler en équipe ?

La réponse à cette question devrait toujours être « Oui ». Peu importe ce que vous pensez vraiment : vous devez donner l’image d’une personne qui sait travailler en équipe. Le leadership, la camaraderie et la gentillesse sont des valeurs qui sont très appréciées par la plupart des employeurs.

Cela montre, en outre, que vous savez aussi travailler de manière autonome, si vous en aviez l’opportunitéIl est aussi important de savoir faire partie d’un groupe que d’être indépendant. Nous avons tous des particularités propres qui, utilisées adéquatement, peuvent marquer des points en notre faveur.

« Le travail et la morale sont les bases fondamentales sur lesquelles repose le solide système de la liberté. »

-Francisco de Miranda-

Quelles sont vos points forts ?

Méfiez-vous de ce genre de question piège d’un entretien d’embauche. Vous devez être honnête, mais n’exagérez pas. Personne n’aime les prétentieux et les airs de grandeur. Essayez de paraître humble et faites comprendre que vous êtes un travailleur engagé et désireux de vous dépasser.

Vous pouvez également être interrogé sur vos faiblesses. Vous devriez également être honnête, mais ne jetez pas trop d’huile sur le feu : rappelez-vous que vous voulez faire embaucher. L’une des qualités les plus appréciées est de savoir quand se taire et quand agir.

entretien d'embauche

Combien d’argent pensez-vous que vous devriez gagner pour ce travail ?

Il s’agit peut-être l’une des questions les plus drôles, inattendues et étonnantes d’un entretien d’embauche. Certaines personnes énoncent des chiffres exorbitants et découvrent qu’elles viennent de définir leur salaire. D’autres, en revanche, n’ont pas cette chance. 

Même si votre interlocuteur semble gentil, ne plaisantez pas. Proposez-lui un chiffre décent et équitable, sans exagération. Il appréciera votre geste et en tiendra compte lorsqu’il vous comparera avec les autres candidats au poste.

Les questions piège d’un entretien d’embauche sont le cauchemar des personnes à la recherche d’un emploi. La meilleure chose à faire est d’y aller calmement et paisiblement : ne soyez pas nerveux. Il est conseillé de préparer ses réponses.

Face aux questions piège d’un entretien d’embauche, soyez sincères, clairs, brefs, honnêtes et ne pensez même pas à être arrogants. La concision, est une vertu. Elle vous évitera en outre d’échapper à un épisode embarrassant de votre vie dont vous n’êtes pas particulièrement fier. Si vous suivez ces conseils, il ne fait aucun doute que l’emploi de vos rêves sera à vous !