Les 7 meilleurs conseils pour améliorer un curriculum vitae

· 24 décembre 2017

Trouver un travail qui nous satisfasse est une tâche difficile à l’heure actuelle. L’énorme concurrence, les facteurs géographiques et les exigences d’un marché du travail de plus en plus sélectif peuvent nous faire douter de nos capacités. Nous rencontrons toutes sortes d’informations sur la façon d’améliorer notre curriculum vitae, mais nous ne savons pas exactement comment les appliquer.

Dans une société aussi préparée que la nôtre, il n’est pas facile de mettre au point un curriculum vitae à la fois simple et accrocheur. Nous pouvons observer autour de nous que les personnes utilisent des techniques innovantes : des vidéo-curriculum et des supports alternatifs (tels que des cartes de couleur ou des dessins) se trouvent facilement sur internet.

Mais améliorer le curriculum vitae n’est pas une simple question d’apparence, de formalisme. Il est indéniable qu’il est important d’attirer le public, mais il est également important de ne pas les décevoir. Si le message n’est pas adéquat, les couleurs et tout le tralala auront peu de valeur.

Il existe de nombreuses techniques axées sur l’amélioration du curriculum vitae, chacune d’entre elles pouvant nous apprendre de nouvelles choses. Certaines nous seront familières, mais d’autres nous sembleront complètement nouvelles. L’important est de savoir en tirer profit pour que le monde entier puisse voir de quoi nous sommes capable.

7 conseils essentiels pour améliorer le curriculum vitae

1. Interdit de mentir

Ne pas mentir peut sembler évident, mais il est de plus en plus fréquent de trouver de faux curriculum vitae. Ajouter des emplois qui n’ont pas été réalisé, mentir sur les responsabilités inhérentes à nos expériences professionnelles ou même inventer d’avoir terminé un cursus alors qu’il n’en est rien peut avoir des conséquences désastreuses. Ceci est non seulement embarrassant, mais également très maladroit.

Être honnête n’est pas seulement une question de dignité, c’est également faire preuve d’intelligence. Si notre patron ou recruteur découvre que nous avons menti au sujet de quelque chose d’aussi important, il commencera à se méfier de nous. Personne n’aime disposer de travailleurs peu fiables dans son entreprise, alors essayons de ne pas donner cette impression.

curriculum vitae

2. Apprendre à se démarquer des autres

Il est recommandé de mettre en évidence quelque chose qui nous différencie des autres. Non seulement dans le formalisme du curriculum vitae (tel que mentionné ci-dessus) mais également dans nos compétencesAvoir appris une langue peu parlée ; avoir choisi des cours spécifiques ; ajouter des expériences de bénévolat ou inclure des expériences de travail qui peuvent être remarquables.

Le problème avec presque tous les curriculums est qu’ils sont très similaires. Quelques années auparavant, l’anglais était la langue la plus demandée, mais actuellement cette compétence n’est plus aussi pertinente. Plus notre trajectoire est originale, plus nous aurons la possibilité d’éveiller la curiosité de celui qui lira notre curriculum vitae, et par conséquent, de la personne qui nous embauchera.

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

Confucius

3. Taille adéquate

Le curriculum vitae ne devrait être ni trop long ni trop bref. L’un des aspects sur lesquels nous devons mettre l’accent pour améliorer notre curriculum vitae est que la trajectoire professionnelle soit plus courte que les années travaillées. Nous entendons par là qu’il est préférable de souligner avoir travaillé pendant de nombreuses années dans la même entreprise que dans un grand nombre, afin de ne pas donner l’image d’une personne instable.

Il n’est pas nécessaire d’inclure trop d’informations relatives à notre cursus scolaire et/ou universitaire à moins qu’elles ne soient pertinentes. Toutes les futilités annexes doivent être écartées pour ne pas résulter fastidieuses. La taille idéale du curriculum vitae se situe entre une et deux pages, trois étant de trop.

4. Ne pas inclure nos loisirs

Beaucoup de personnes, dans une tentative d’être proche des recruteurs, incluent trop d’informations personnelles. Outre le fait d’être une erreur, cela donne un sentiment de manque de professionnalisme. Il est conseillé d’inclure une présentation et des objectifs, mais seulement un extrait.

De la même manière, il convient de ne pas utiliser trop de détails techniques. Nous devons rechercher un intermédiaire entre la formalité et la proximité, mais sans atteindre ces deux extrêmes.

5. Obtenir des lettres de recommandation

De nombreuses offres d’emplois requièrent la présentation de lettres de recommandation. Les obtenir peut s’avérer difficile, notamment si nous n’avons pas eu de contact avec d’anciens enseignants depuis longtemps. Dans de telles hypothèses il convient de solliciter une réunion avec ces derniers. 

Il en va de même eu égard à nos anciens employeurs. La difficulté sera moindre ici si ces derniers sont toujours en poste. Il est toutefois important de préciser que toutes les entreprises ne font pas des lettres de recommandation une exigence indispensable.

entretien d'embauche

6. Bonne rédaction

Les erreurs grammaticales et d’orthographe sont complètement interdites. Nous devons passer en revue notre curriculum vitae pour éviter des erreurs qui pourraient nous coûter un emploi.

Bien que cette recommandation puisse sembler absurde, il s’agit de quelque chose qui est pris en compte. Un curriculum vitae rempli de fautes donne non seulement l’image d’une personne ignorante, mais également celle d’un employé paresseux. 

7. Le bénévolat marque des points

Le bénévolat n’est pas obligatoire, mais est fortement recommandé. Outre le fait de nous donner de l’expérience, il représente un plus à faveur quant à notre valeur en tant que candidat. Trouvons une cause qui nous intéresse et faisons quelques mois de bénévolat. Nous apprendrons beaucoup et nous pourrons même décider d’y rester plus longtemps.

Toutes les entreprises apprécient les travailleurs engagés dans des causes sociales. Faire preuve d’intégrité et de préoccupation pour les autres améliorera non seulement notre carrière professionnelle, mais également notre vie.

Le curriculum vitae est un élément important lors du choix d’un candidat, mais il ne s’agit pas du seul. Ne pas le compléter avec des informations non pertinentes, le remplir de données véridiques et nous engager dans des causes valables ne sont que quelques uns des points à considérer.

Chaque entreprise et institution est différente, et il est donc nécessaire de s’informer sur cette dernière. Être au fait des dernières nouveautés du secteur constituera un élément supplémentaire en notre faveur, alors même qu’il s’agit de données ne pouvant être incluses dans un curriculum vitae, mais pouvant être mises en avant lors d’un entretien.