5 habitudes qui appauvrissent votre esprit

6 mai 2018 dans Habitudes saines 0 Partagés
homme triste

Il n’y a pas de plus grande pauvreté que celle qui habite dans l’esprit. Celle qui vous fait vous sentir inférieur, qui vous pousse à rester inactif et en retrait. Dans ces conditions, vous ne tirez pas profit de votre potentiel. Vous vous laissez seulement emporter, comme une feuille dans le vent. Il est donc important de savoir quelles sont les habitudes qui appauvrissent votre esprit et qui doivent disparaître.

Les habitudes qui appauvrissent votre esprit sont liées à des attitudes que vous assumez, très souvent de manière automatique ou sans en être conscient. Elles vous poussent à suivre un troupeau, ce qui ne vous apporte rien d’autre qu’un sentiment de sécurité fragile.

“Le pauvre est celui qui est si pauvre qu’il ne sait même pas définir ce qu’est un pauvre.”

-Eusebio Gómez Navarro-

Un esprit pauvre ne va pas au-delà des apparences. Il ne s’engage pas non plus dans un projet de vie qui l’invite à grandir et à se sentir mieux. Il construit des liens médiocres avec les autres et, finalement, existe sans réellement vivre. Pour que vous puissiez en prendre notre, voici cinq de ces habitudes qui appauvrissent votre esprit.

1. L’autocompassion, l’une des habitudes qui appauvrissent votre esprit

S’il y a bien une chose qui affaiblit l’esprit, c’est de croire que l’on est pauvre sur le plan existentiel. Cela se reflète principalement dans les comportements de victimisme et d’autocompassion, qui poussent parfois à justifier l’inaction ou les actions destructives. 

Si vous vous sentez pauvre, alors vous l’êtes déjà. Mais cela ne s’arrête pas là. Cette attitude autocompassive vous pousse aussi à appauvrir vos relations avec les autres et vous convainc que vous méritez peu dans la vie. Vous vous résignez donc à n’importe quoi. Par ailleurs, il est très difficile de se lier à quelqu’un qui est toujours dans une position de plainte et de soumission à sa vie grise.

femme triste

2. Une obsession pour les économies

Économiser à l’excès est une manière constante de se déclarer pauvre. C’est aussi l’une des habitudes qui appauvrissent votre esprit. Bien sûr, économiser est une grande vertu. Or, si vous le faites excessivement, cela devient une attitude qui ne nourrit que des peurs et des mesquineries.

Nous ne parlons pas des personnes qui sont responsables avec leurs finances et qui aiment avoir des économies de secours au cas où elles en auraient besoin. Ou qui veulent s’acheter, un peu plus tard, une chose dont elles ont envie. Non, nous parlons de ceux qui gagnent suffisamment d’argent et qui rechignent à dépenser le moindre centime. De ceux qui ne dépensent même pas d’argent pour les choses nécessaires par crainte d’être ruinés, alors que ceci n’est même pas un risque réel.

3. Une emphase sur les choses matérielles

Les personnes qui se concentrent trop sur les choses matérielles ressemblent beaucoup à celles qui économisent de manière compulsive. Cette habitude qui consiste à tout mesure en termes d’argent est l’une des habitudes qui appauvrit le plus clairement notre esprit.

Si vous interrogez ces personnes, elles vous diront qu’elles ne sont pas matérialistes. Mais si vous regardez la façon dont elles agissent, vous vous rendrez compte d’autre chose. Leurs préoccupations sont toujours liées à l’argent. Leur salaire les préoccupe beaucoup, tout comme celui des autres. Leurs rêves sont associés à des achats ou à l’acquisition de biens. Ils n’ont pas grand-chose à dire en-dehors de cette logique.

4. La tendance à dépenser plus que ce que l’on gagne

Même si cela ne semble pas être le cas, celui qui dépense beaucoup ressemble fortement à celui qui économise trop et au matérialiste. Ce type de personnes est également concentré presque exclusivement sur l’argent et les dépenses. Elle ressent un immense plaisir au moment de dépenser son argent, même si cela implique un problème au niveau de ses finances.

Dépenser plus que ce que l’on gagne est une habitude qui appauvrit votre esprit. Elle introduit des dynamiques de vie au cours desquelles l’argent finit par avoir le rôle principal. Les préoccupations commencent à se centrer sur les dettes, les offres, les réductions, etc.

achats

5. Faire des choses que nous n’aimons pas

Ceux qui passent leur temps à faire ce qu’ils n’aiment pas sont en train de gâcher leur vie. Nous oublions souvent que nous n’avons qu’une opportunité sur cette Terre et que nous devons en profiter. Dans ce type d’attitude, il y a une espèce “d’attente”: que quelque chose se produise et nous sorte de la misère qu’implique ce travail dans un domaine que nous n’aimons pas.

Le travail est une partie essentielle de la vie. En fait, c’est dans le domaine professionnel que nous passons la majeure partie de notre temps. Par conséquent, renoncer à faire ce que nous aimons équivaut ni plus ni moins à renoncer à la vie et au bonheurC’est une forme d’auto-punition.

Toutes ces habitudes et d’autres, comme créer des conflits pour tout ou maintenir des relations imprégnées de haine sont des habitudes qui appauvrissent votre esprit. Elles vous poussent à voir la vie d’un point de vue très étroit et déprimant. Et, quand vous vous y attendrez le moins, elles pourront même vous conduire à l’amertume, à l’apathie ou à l’absence totale de sens dans votre vie.

A découvrir aussi