5 films qui vous mèneront à découvrir quelque chose en vous dont vous n’aviez pas conscience

· 26 octobre 2016

Comme le disait le grand dramaturge Arthur Miller, « le théâtre ne peut pas disparaître, car c’est le seul art où l’humanité fait face à elle-même ».

Y a-t-il quelque chose de mieux que de tirer profit de films qui vous mènent à découvrir quelque chose en vous dont vous n’aviez pas conscience ?

Le cinéma, le théâtre ou tout autre art de scène peuvent chercher à amuser le spectateur, mais aussi à lui faire penser et ressentir des choses.

Ils nous font rire, pleurer, trembler, avoir peur… Finalement, ils nous montrent le spectre complet de nos émotions.

Nous pouvons considérer les films que nous voyons comme un simple divertissement…mais nous pouvons aussi les laisser entrer dans notre esprit, dans notre coeur, dans nos sentiments et dans nos émotions.

C’est pourquoi certains films peuvent vous mener à découvrir quelque chose en vous dont vous n’aviez pas conscience jusqu’alors.

Quelques films qui peuvent vous mener à découvrir quelque chose en vous dont vous n’aviez pas conscience

Le spectre émotionnel primaire de l’être humain est toujours présent lorsque l’on regarde un film.

Des auteurs tels que Jean Mitry ou Andrei Tarkosky ont écrit d’excellentes oeuvres sur le sens du cinéma ainsi que l’effet que ce dernier peut avoir sur les êtres humains.

Quand on regarde un film, nos émotions sont à plus ou moins à fleur de peau en fonction de notre humeur.

Amour, colère ou tristesse peuvent nous envahir à tout moment, de même que les sentiments d’amitié ou d’envie de se surpasser ; toute une série d’effets mentaux qui peuvent avoir des répercussions sur nous et sur notre connaissance de nous-même.

 


« Le cinéma est un miroir peint »

-Ettore Scola-


Pretty Woman et l’amour

Etes-vous une personne qui se croit incapable de tomber amoureuse ? Edward Lewis, magistralement interprété par Richard Gere, pensait certainement la même chose que vous.

Cependant, alors qu’il s’y attendait le moins, il fit la connaissance de Vivian Ward, personnage interprété par Julia Roberts.

Dans Pretty Woman se créé un espace de conte de fée qui n’a pas à être réel ni réaliste.

Néanmoins, l’amour entre deux personnes que l’on ne pensait pas faites pour cela se déroule tout au long du film, dessinant ainsi les contours d’une précieuse leçon que nous connaissons tous, mais que nous oublions parfois.

julia-roberts-y-richard-gere-en-pretty-woman

Chute libre et la colère

Vous vous considérez comme une personne tranquille et clame ? Il est difficile de vous mener à sortir de vos gonds ?

Vous êtes-vous déjà demandé quelles sont vos limites ? Jusqu’où pensez-vous que vous pouvez aller dans un mauvais jour ? Chute libre reflète à la perfection la dangereuse émotion qu’est la colère.

Peut-être ne vous considérez-vous pas comme une personne irritable ou colérique. Cependant, à un certain stade, nous pouvons tous éclater à un moment ou à un autre.

« D-Fens » Foster, interprété par Michael Douglas, semblait être un homme équilibré jusqu’à ce que les circonstances le fassent exploser. Pensez-vous qu’il pourrait vous arriver la même chose ?

hombre-con-los-cristales-de-las-gafas-rotos

Le Pianiste et la tristesse

Etes-vous une personne joyeuse ? Pensez-vous que, quoi qu’il puisse arriver, vous ne perdrez jamais votre bonne humeur ?

Menez-vous une vie heureuse et épanouie ? Etes-vous persuadé que rien ne pourra venir ébranler cet équilibre ?

Peut-être pensiez-vous la même chose de Wladyslaw Sppilman, dans Le Pianiste.

Cependant, les circonstances auxquelles il se verra confronté anéantiront ses espoirs ainsi que sa confiance en lui et en le monde.

hombre-tocando-el-piano

Adrien Brody interprète un talentueux pianiste juif qui voit sa vie éclater du fait de la prétention de grandeur et de folie d’un dictateur, Hitler.

La tristesse s’empare de lui car il perd tout ce qu’il avait. Ce film nous délivre une précieuse leçon de vie qui doit nous rappeler le point auquel nous sommes fragile et sensible.

Ecrire pour exister et le surpassement de soi

Aussi fragiles sommes-nous, nous avons aussi la capacité de donner le meilleur de nous.

Probablement pourrez-vous en apprendre davantage sur vous en regardant Ecrire pour exister, fantastique film où Hilary Swank interprète Erin Gruwell, une professeur motivée par une grande envie de lutter.

Basé sur des faits réels, ce film décrit l’histoire d’une femme capable de surmonter ses peurs, la violence et l’incompréhension afin de doter ses élèves d’armes pouvant leur permettre de lutter, telles que les livres, la liberté et l’éducation.

Autrement dit, le surpassement de soi prouve que nous sommes tous capables du meilleur, si tant est que l’on sache comment s’y prendre.

Million Dollar Baby et l’amitié

Peut-être pensez-vous que l’amitié est une faiblesse ; si vous n’avez personne autour de vous, vous ne pourrez pas être blessé. Cependant, alors que vous vous y attendez le moins, peut apparaître cette personne qui vous change la vie.

Demandez donc à Frankie Dunn ce qu’il en pense, ce boxeur à la retraite merveilleusement interprété par l’excellent Clint Eastwood dans Million Dollar Baby.

cartel-de-million-dolar-baby-768x432

Cette histoire raconte les liens d’amitié qui se tissent entre ce sportif vétéran et la jeune Maggie Fitzgerald, dans la peau de laquelle se glisse Hillary Swank.

Ils finissent par devenir si proches qu’ils ne peuvent plus évoluer qu’ensemble. Cela pourrait-il vous arriver à vous ?


« Un bon vin, c’est comme un bon film : il dure un instant et il vous laisse dans la bouche un goût de splendeur ; il est nouveau à chaque gorgée et, comme cela arrive avec les films, il naît et renaît continuellement’

-Federico Fellini-


Même si ces histoires cinématographiques sont le plus souvent fictives, si vous les regardez, vous pourrez découvrir des choses en vous dont vous n’aviez pas conscience jusqu’alors.

Le processus de connaissance de soi dure toute la vie, c’est pourquoi il n’est jamais trop tard pour découvrir tout un tas de choses sur nous-même.

Un film, une chanson, un livre, une conversation…l’élément déclencheur importe moins que la leçon que l’on en tire.