Les personnes émotionnellement fortes pleurent devant les films

9 octobre 2016 dans Emotions 4174 Partagés

Certaines personnes ont la larme facile et pleurent devant un film, ou bien lors de situations émouvantes. On considère généralement que cette expressivité appartient aux femmes, et qu’elle est un signe de fragilité. Or, cette vision est tout à fait fausse : pleurer, c’est le propre des personnes émotionnellement fortes.

Il n’y a rien de honteux à sangloter ; c’est une réaction naturelle face à une stimulation qui fait couler ces larmes sur nos joues, larmes qu’on essaie parfois même de cacher. Tout cela arrive car on considère qu’on ne pleure que de tristesse ; or, ne peut-on pas aussi pleurer de joie ?


Apprends de toutes et chacune des larmes que tu verses dans ta vie


Pleurer devant un film, c’est un signe d’empathie

Un film nous expose une fiction qui nous fait ressentir des émotions réelles. Si on en pleure, cela montre donc que l’on sait faire preuve d’empathie auprès des personnages prenant part à l’action. On se met à leur place, on ressent les choses comme eux, on voit la réalité au travers de leurs yeux, on abandonne nos circonstances pour adopter les leurs… Tout cela nous permet de comprendre leur situation.

Mais, y a-t-il une explication rationnelle à tout cela ? Ce qui est certain, c’est que plus la charge émotionnelle du film est grande, plus notre cerveau libère d’ocytocine. Une étude réalisée par des chercheurs de la Claremont Graduate School a mis au jour que la sécrétion de cette hormone nous aide à nous connecter aux autres, à être plus aimable, plus empathique, plus compréhensif.

notebook

Pleurer n’est donc en rien un signe de faiblesse, mais plutôt d’empathie, puisque cela prouve qu’on sait se connecter aux autres et que l’on peut ressentir les émotions des autres ; on se démarque alors comme des personnes émotionnellement fortes.


L’empathie est liée aux neurones miroirs, ceux grâce auxquels on peut se mettre à la place des autres


D’autre part, les personnes qui manquent d’empathie présentent un grand désavantage dans leurs relations avec les autres ; elles ne sauront pas se connecter, ni comprendre ce que peut ressentir la personne face à elles. Cela engendrera alors de sérieux problèmes ainsi que des conflits. Se connecter aux autres est très important si on veut établir des relations saines qui impliquent du soutien.

Arrivé à ce point, il reste clair que pleurer ne nous rend pas plus fragile ; c’est un mythe ! A partir de maintenant, à chaque fois que vous vous trouverez avec une personne qui pleure souvent, vous ne la verrez plus comme une personne fragile, mais vous saurez qu’elle est plus forte que ce que vous croyez. Vous aussi, vous pleurez devant les films ?

Pleurer améliore notre humeur

On croit que le contraire des pleurs, c’est le rire ; en riant, on améliore notre humeur, on se sent heureux. Les experts disent que même lorsqu’on se trouve dans une mauvaise passe, si on se force à sourire, on peut plus facilement surmonter une situation difficile, mais aussi avoir davantage confiance en nous.

Mais, et si pleurer améliorait notre humeur ? Telle est la conclusion à laquelle sont arrivés les chercheurs d’une étude réalisée par l’Université de Tilburg. Au cours de cette étude, les psychologues se sont rendus compte que les films les plus tristes pouvaient améliorer l’humeur de celles et ceux qui les regardaient.

hachiko-768x483

Peut-être ne vous reconnaissez-vous pas dans ce profil. Demandez-vous alors ; essayez-vous de retenir vos larmes, devant un film ? L’étude a conclu que pour que les pleurs aient l’effet désiré, il était important de ne pas retenir ses larmes.

Au cours de cette étude, on a découvert qu’au départ, les personnes se sentaient très tristes. Elles faisaient preuve d’une grande empathie envers les protagonistes et laissent alors couler leurs larmes. Mais, à mesure que les minutes défilaient, elles se sentaient mieux. Seules les personnes qui ne retenaient pas leur larmes réussissaient à ressentir ce bien-être ; les autres, elles, voyaient leur humeur empirer.


Je respire profondément, je fermes les yeux, je ravale mes larmes et je souris ; je ne pourrais pas avoir commis plus grande erreur


Par conséquent, il n’est pas négatif qu’une situation ou un film vous fasse pleurer. Un tel comportement n’est autre que le symptôme des personnes émotionnellement fortes. Or, pour en tirer le meilleur parti, vous devez laisser vos larmes couler. D’une certaine manière, ces dernières nous soulagent, et même si vous vous sentez très mal dans un premier temps, ensuite, tout s’améliore.

lunas-llorando-expresando-el-vacio-del-alma

Les personnes émotionnellement fortes savent que pleurer est bon pour elles. Grâce aux larmes, elles peuvent se soulager, faire preuve d’empathie et se connecter aux autres. Les personnes émotionnellement fortes ne sont pas fragiles, contrairement à ce que vous pouvez penser. Peut-être serez-vous désormais conscient du fait que vous n’êtes pas aussi fort que vous avez pu le croire. Retenir ses larmes ; voilà le plus grand signe de faiblesse.

A découvrir aussi