5 conseils pour dormir comme un bébé

14 mars 2018 dans Habitudes saines 101 Partagés

Dormir comme un bébé est un luxe que tout le monde ne peut pas s’octroyer. Dormir comme un bébé, cela en revient à avoir un sommeil profond et réparateur tous les jours. De nos jours, de plus en plus de personnes ne parviennent pas à profiter de ce repos quotidien. L’insomnie est un des grands maux de notre époque.

Il s’agit là d’un vrai problème, car du bon repos dépendent bien des activités du quotidien. Lorsque notre sommeil est bon, on est plus lucide, et on dispose de plus d’énergie pour faire face à la journée à venir. D’autre part, cela renforce nos capacités d’apprentissage et protège notre mémoire sur le long terme. D’où l’importance de bien dormir !

D’un autre côté, le sommeil réparateur contribue aussi à faire un “nettoyage” de l’organisme. Le système nerveux élimine les toxines en optimisant les processus métaboliques. Pour tout cela, il vaut la peine de faire ne sorte de jouir d’un meilleur repos. Voici cinq conseils qui peuvent aider tous ceux qui veulent dormir comme un bébé.

“Qu’il est doux de dormir au calme lorsqu’au loin susurrent les peupliers qui se balancent, et les eaux qui s’abattent !”

-José Zorilla-

femme qui lit un livre

1. Ritualiser le repos

La ritualisation du repos signifie/implique d’adopter des habitudes stables avant de nous coucher. De telles habitudes doivent être focalisées sur le fait de diminuer la tension accumulée tout au long de la journée. Il est probable qu’à la fin de la journée, nous ayons encore bien des choses en tête. Des souvenirs de ce qui est arrivé et des pensées pour ce que nous imaginons dans notre futur. Le but consiste à alors à essayer d’arriver à dégager l’esprit en y intégrant une série d’habitudes.

Le rituel du repos commence avant d’aller au lit. Il peut inclure, par exemple, une lecture douce, un bain dans de l’eau tiède ou simplement une session de respiration profonde. L’important, c’est que ces rituels s’internalisent et commencent à opérer comme un mécanisme automatique qui nous dispose à bien dormir. C’est une des meilleures stratégies pour avoir le sommeil d’un bébé.

2. Soigner l’environnement du sommeil

L’environnement a son influence sur la qualité du sommeil. Il y a trois aspects qui jouent un rôle important : le bruit, la luminosité et la température. Chaque déséquilibre dans un de ces trois aspects finit par nous empêcher de pouvoir dormir comme un bébé.

D’un autre côté, il est important de ne se mettre au lit que pour dormir, pour déconnecter. Il n’est pas une bonne idée de lire, regarder la télévision ou se balader sur Internet sous les draps. Cela peut résulter très agréable pour nous au moment où nous le faisons, mais le plus probable, c’est qu’ensuite, il soit d’autant plus difficile pour nous de trouver le sommeil : ainsi, nous conditionnons ce lieu de repos comme un lieu où nous sommes actifs et stimulés, et non relaxés et libérés de toute stimulation.

3. Ajuster les temps et les rythmes

Pour dormir comme un bébé, il est nécessaire de diminuer le niveau d’activité quelques heures avant d’aller se coucher. Autrement dit, nous devons progressivement remplacer les activités dynamiques et énergiques par d’autres, plus passives. Cela est lié au premier point : concevoir des rituels destinés à diminuer notre niveau d’attention.

femme de profil superposée sur un payage avec des oiseaux qui volent

D’autre part, il est également important de diminuer l’activité gastrique : le mieux, c’est de ne plus rien manger deux heures avant d’aller dormir, et de ne pas boire non plus, bien sûr, quelque chose qui soit difficile à digérer. Plus particulièrement, ne pas consommer d’alcool. Cela cause un effet relaxant à court terme, mais affecte aussi le système nerveux et finit par saboter le sommeil réparateur.

4. Faire de l’exercice nous aide à dormir comme un bébé

S’il y a quelque chose qui nous aide à dormir comme un bébé, c’est de faire un peu d’exercice avant d’aller au lit. Etant donné que l’idée consiste à baisser le rythme d’activité, il est nécessaire d’opter pour un exercice modéré, et non intense ; une petite balade peut faire l’affaire.

La fonction de cet exercice réalisé avant de dormir est celle de favoriser la relaxation musculaire et d’aider à éliminer les possibles traits de tension qui subsistent encore. Une dizaine de minutes d’exercice sont suffisantes pour que notre tonus musculaire puisse descendre sous les niveaux initiaux.

5. Faire de la relaxation

Les différentes techniques de relaxation peuvent être une aide très utile pour atteindre notre but, celui de mieux nous reposer. Et pour cela, rien ne sert d’opter pour une pratique complexe ; par exemple, nous pouvons essayer de réaliser des exercices très doux où nous intercalerons des périodes très courtes à l’occasion desquelles nous augmenterons la tension musculaire (en inspirant) et d’autres de grande relaxation (en expirant). Il s’agit d’une manière simple de calmer l’esprit et le corps pour qu’ils se prédisposent positivement au repos.

relaxation

Parfois, il suffit simplement d’y consacrer cinq minutes et de choisir un lieu solitaire pour respirer profondément. Il est bon de profiter de ce court instant pour essayer de faire le vide dans son esprit, en remerciant la vie pour ce qu’elle nous permet de vivre durant la journée.

Toutes ces techniques font partie de ce que l’on appelle “l’hygiène du sommeil”. Elles sont une méthode efficace pour réussir à dormir comme un bébé. Cela requiert un peu de travail, ainsi que de la constance : il est normal de ne pas y arriver du jour au lendemain, mais si vous appliquez nos conseils jusqu’à ce qu’ils deviennent une habitude, vous verrez comment peu à peu le temps de repos commencera à être plus efficace et réparateur.

A découvrir aussi