4 façons de fomenter l’auto-motivation chez vos enfants

9 octobre 2016 dans Psychologie 0 Partagés

L’auto-motivation est un concept que l’on ne comprend pas toujours correctement ou totalement. S’auto-motiver, ce n’est pas seulement une façon de surmonter le manque d’intérêt ou agir sans protestations ni excuses ; l’auto-motivation implique aussi d’entreprendre ou de persister par soi-même et ce sans que personne n’ait besoin d’être derrière nous pour insister, nous encourager ou nous soudoyer.

Chez les enfants, l’auto-motivation pour apprendre est présente de façon naturelle jusqu’à ce qu’ils aient autour de 7 ans. Tout ce qu’ils font vise ce même objectif, à savoir apprendre et découvrir des choses (aussi bien sur le monde que sur eux-mêmes).

Cependant, à partir de cet âge-là, ou si on observe un manque notable de motivation, il sera bien sûr nécessaire de fomenter le développement de l’auto-motivation, puisque c’est une habilité vitale si on veut avoir du succès.

Même si l’auto-motivation ne peut venir que de soi-même, il y a des manières avec lesquelles on peut aider son enfant à alimenter cette motivation, qui lui offrira un avantage qui portera ses fruits plus tard. Voyons cela dans la suite de cet article.

Fomentez leur confiance en eux

Les enfants se montrent plus motivés au moment d’apprendre, de faire des choses et tisser des liens avec les autres s’ils ont confiance en eux et qu’ils sont capables de le faire. Faire confiance à ses enfants, c’est la première étape à franchir s’ils veulent croire en eux.

Niño-chocando-la-mano-con-su-padre

Si vous voulez aider vraiment votre enfant, donnez-lui l’opportunité de solutionner par lui-même ses problèmes, de trouver des solutions aux petites énigmes qui se présentent à lui au quotidien et de faire face à des situations nouvelles. S’il se trompe, s’il fait mal les choses ou en tout cas pas aussi bien que ce qu’il aurait dû ou aimé, c’est la même chose. Ce qui est vraiment important, c’est que votre enfant se sente capable de le faire.


La sur-protection des parents, l’accompagnement continu, l’aide dans la réalisation des tâches fomente la dépendance des enfants et, en plus de les rendre dépendants, les empêche de croire en leur capacités mais aussi de chercher la motivation pour s’améliorer.


Encouragez leur persistance 

Récompensez l’effort de votre enfant lorsqu’il parvient à faire des choses au lieu de seulement reconnaître le succès, et de cette façon vous augmenterez son auto-motivation. Ainsi, vous aiderez votre enfant à développer la capacité d’adaptation nécessaire pour faire face à l’échec et continuer à essayer de faire les choses jusqu’à ce qu’il y arrive.

Etre persistant, c’est une capacité de type émotionnel qui est essentielle si on veut atteindre le succès dans tous les domaines. Apprenez à votre enfant à accepter que parfois il va échouer, et montrez-lui que perdre ou échouer est une opportunité pour s’améliorer et apprendre.

Alimentez leurs centres d’intérêt

Nous avons tous un intérêt pour quelque chose de concret, et il en va de même pour les enfants. Même si ses centres d’intérêt ne coïncident pas avec vos attentes ou vos propres centres d’intérêt, vous devez fomenter cela chez l’enfant.

Niña-dibujando-con-su-padre

Pour autant, ne le manipulez pas en cherchant à faire en sorte qu’il aime ce que vous croyez qui lui conviendrait le mieux. Ce que vous devez faire, c’est l’aider à chercher librement ce qui le passionne. Cela lui donnera un moteur interne qui le maintiendra en lui l’illusion, l’activité et la joie. Non seulement il pourra faire ce qui lui plait le plus, mais il pourra aussi le partager avec ceux qu’il aime le plus.

Donnez-leur l’opportunité de connaître le succès

S’il y a un élément motivant qui nous pousse à donner davantage de nous-même, c’est le fait de savourer le succès. Le succès est addictif. Il nous montre que nous sommes capables, que l’on peut faire les choses, que l’on peut aller au-delà de nos limites et que l’on peut être meilleur qu’avant.

Appliquez la pédagogie du succès avec votre enfant. Voulez-vous qu’il apprenne à faire quelque chose, qu’il se motive pour développer une habilité nouvelle ? Montrez-lui que plus il grandit, plus il est capable de faire les choses par lui-même, laissez-le sentir qu’il réussit de nouvelles choses.


Quand votre enfant atteint une nouvelle réussite, célébrez-la au lieu de la comparer avec un échec qu’il a pu essuyer, ou de lui rappeler qu’il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir.


A découvrir aussi