Trébucher est humain, mais ne vous attachez pas à la pierre…

· 10 mai 2016

Lorsque Thomas Edison révéla au monde entier le processus par lequel il avait créé l’ampoule à incandescence de haute résistance, après de nombreux essais et de nombreuses erreurs, il annonça :  » Il ne s’agit pas de mille tentatives échouées, mais d’une invention en mille étapes ».

Ce que nous enseignent les mots d’Edison est très significatif : nous pouvons trébucher plusieurs fois, commettre des erreurs, mais le plus important est de toujours apprendre.

Entre les années 1878 et 1880, Edison travailla sur plus de 300 théories pour pouvoir développer la fameuse ampoule à incandescence, ce qui démontre son importante persévérance, et sa volonté de ne pas baisser les bras et de se relever après avoir échoué.

“Pourquoi répéter les erreurs passées, quand il y en a tellement de nouvelles à commettre ?”
-Bertrand Russell-

Apprendre à trébucher

Commettre des erreurs est humain, mais chaque erreur doit nous apprendre à nous relever et à tirer des leçons de ce qu’il s’est passé.

Rien ne sert de se lamenter ou de rejeter la faute sur d’autres personnes, car ce qui est véritablement efficace, c’est de réfléchir et d’apprendre la leçon.

Depuis notre plus jeune âge on nous apprend que les meilleurs ne commettent jamais d’erreurs et on nous cache tout le chemin qu’ils ont en réalité parcouru pour arriver jusqu’où ils en sont.

En 2011, une étude a été publiée dans la revue Psychology and Aging, affirmant qu’en vieillissant, notre cerveau apprenait mieux des erreurs que des réussites.

Dans cette étude, on a comparé les résultats de l’apprentissage après plusieurs erreurs, avec l’apprentissage sans erreur au cours d’exercices de mémoire chez des adultes entre 20 et 70 ans.

crayon et gomme

Deux méthodes d’apprentissage ont été appliquées. Une supposait un apprentissage passif dans lequel on donnait aux participants une catégorie (ex : fleur) et un mot faisant partie de cette même catégorie (ex : rose).

L’autre méthode supposait un apprentissage basé sur les essais et les erreurs : les catégories étaient données, mais les participants devaient deviner le mot en lien avec cette catégorie.

La conclusion de cette étude est que les adultes les plus âgés se souvenaient mieux des mots-clés s’ils les avaient appris par la méthode basé sur les essais et les erreurs.

En effet, ce résultat s’explique par le fait que les personnes plus âgées souffrent d’une diminution progressive de la mémoire à cause de leur âge.

Ainsi, ils parviennent mieux à retenir des informations en essayant et en se trompant, car ils doivent alors raisonner par association, ce qui demande un plus grand travail de la part du cerveau.

“Un homme peut se tromper plusieurs fois, et s’il ne rejette pas la faute sur les autres pour les erreurs qu’il a commises, alors ce n’est pas un échec.”
-John Burroughs-

L’ombre du perfectionnisme

Certaines personnes sont incapables d’admettre qu’elles ont commis des erreurs, elles sont si exigentes envers elles-mêmes et envers les autres que chaque erreur est perçue comme un échec ou une défaite.

Le perfectionnisme peut être une qualité dans une certaine mesure, surtout pour des tâches significatives. Cependant, il peut aussi être néfaste si à chaque erreur vous vous réprimandez à l’intérieur.

Pour éviter le perfectionnisme, nous devenons nous accepter nous-même et accepter l’idée selon laquelle les objectifs peuvent être flexibles et peuvent s’adapter pour faire face à un changement.

Cela ne signifie pas que nous devions abandonner nos objectifs, mais qu’il est nécessaire de les percevoir avec réalisme et d’apprendre qu’il existe plusieurs chemins différents pour les atteindre.

femme stressee devant ses cahiers

Pour pouvoir accepter la réalité qui nous entoure, il est important de célébrer nos réussites. Si nous allons d’échec en échec, nous perdons tout ce que nous avons déjà accompli.

Ne vous attachez pas à la pierre

Chaque erreur est une leçon de vie. Cependant, il est essentiel de ne pas enchaîner les erreurs les unes après les autres, c’est à dire de trébucher continuellement sur la même pierre, car cela signifie que vous n’évoluez pas et que vous ne tirez pas de leçon.

Chaque fois que vous faîtes face à des situations semblables à d’autres situations passées dans lesquelles vous avez déjà commis une erreur, il est préférable de réaliser un examen de conscience et de se demander :

  • Quelles ont été les conséquences négatives de mon erreur ?
  • Refaire la même chose et prendre le risque de commettre la même erreur en vaut-il la peine ?
  • Puis-je agir différemment ?

Les réponses à ces questions vous donneront un véritable coup de pouce, et cette fois, vous réussirez…

“Notre récompense se trouve dans l’effort, pas dans le résultat. Un effort total est une victoire complète.”
-Mahatma Gandhi-