11 données sur les meilleurs moyens de traiter la dépression

· 19 février 2018

Il n’existe pas qu’un seul moyen de traiter la dépression, chaque personne est un monde et chaque monde possède ses abîmes, ses trous noirs et ses forces cachées. Savoir éveiller ces dernières, en calmant tout d’abord le désespoir, les nuits sans sommeil, la peur et l’apathie, nécessitera diverses stratégies particulières. Parce que chacun est prisonnier de sa propre prison et que la même clé ne sert pas à tous.

Lorsque nous sommes diagnostiqués avec une dépression, quelque chose change en nous. D’une part nous ressentons un soulagement, en fin de compte tout cet ensemble de mal-être, de manque d’énergie, la mauvaise humeur et le désir de pleurer peuvent être inclus dans un diagnostic médical, dans quelque chose qui constitue une sorte de point de départ pour nous aider. Cependant, quelque chose de très particulier se produit également, nous nous posons la question classique,  et maintenant quoi ? Ma vie dépendra-t-elle d’une série de médicaments ou d’une thérapie à vie ?

Nous possédons parfois une vision quelque peu limitée de la façon de traiter la dépression. Les antidépresseurs ne sont pas la seule stratégie, plus encore, ils ne sont parfois même pas nécessaires. Il s’agit de quelque chose que le professionnel devra apprécier. En outre, un autre aspect à considérer est que traiter cette condition psychologique invalidante est similaire au fait d’entreprendre un voyage. Un voyage où trouver les meilleures routes, les chemins les plus appropriés pour rentrer chez soi, pour revenir à notre équilibre particulier, à notre force perdue.
pas

1. L’attention concertée entre différents professionnels est la clé du traitement de la dépression

Il existe un fait de plus en plus visible : les médecins traitant prescrivent trop facilement des antidépresseurs et des anxiolytiques. Ils constituent généralement la première porte d’entrée pour cette personne qui se présente à eux pour demander de l’aide, indiquant qu’ils n’en peuvent plus, qu’ils ont besoin de dormir, se détendre, cesser de pleurer si souvent…

Pour traiter correctement et complètement la dépression, nous avons besoin de davantage de stratégies, de plus de professionnels. Il est par conséquent essentiel que les centres médicaux disposent également de psychologues y travaillant, ce en collaboration étroite avec les médecins traitant, ainsi qu’avec les psychiatres. Les travailleurs sociaux sont en outre d’une grande aide dans de nombreux cas ; nous ne devons pas oublier que, ces dernières années, le groupe le plus souvent atteint de dépression est celui qui dispose des moindre ressources.

2. Thérapie cognitivo-comportementale

Jusqu’à présent, la stratégie thérapeutique ayant montré les meilleurs résultats dans le traitement de la dépression est l’approche cognitivo-comportementale. Par conséquent, si nous la combinons avec une réponse pharmacologique, il est probable que nous commencerons bientôt à identifier des progrès significatifs.

  • Cette thérapie se concentre sur le travail du style de pensée de la personne, en démolissant les idées irrationnelles et en favorisant un changement progressif vers une meilleure prise de contrôle et une approche plus logique et réaliste.
dépression

3. Psychothérapie interpersonnelle

Comme nous l’avons souligné précédemment, il n’existe pas de stratégie unique pour traiter la dépression, il en existe plusieurs et il est nécessaire de trouver celle qui convient le mieux à nos besoins. Ainsi, alors que la thérapie cognitivo-comportementale est généralement l’une des plus efficaces, d’autres peuvent également nous aider.

La psychothérapie interpersonnelle est utile lorsque la dépression est le résultat d’un problème dans le propre environnement interpersonnel du patient (par exemple, une rupture ou la perte d’un être cher). L’objectif de la thérapie est de traiter à la fois les événements stressants et vitaux tels que travailler sur sa propre estime de soi ou de faciliter des stratégies pour améliorer la relation avec les autres.

4. Thérapie centrée sur les émotions

La thérapie centrée sur l’émotion de Greenberg est une combinaison entre l’approche de Carl Rogers et la thérapie de Gestalt. Elle est très utile pour traiter la dépression et vise à aider les patients à identifier, à travailler et à traiter leurs propres émotions. Tout cela se déroule dans un environnement sûr qui est encouragé par le thérapeute, où il sera possible de gérer l’anxiété et le travail sur les émotions difficiles.

5. L’exercice est très bénéfique

Nous sommes conscients qu’une personne souffrant de dépression majeure n’aura pas la force ou la volonté de nager, de faire du vélo ou de participer à un cours de Zumba. Nous en sommes pleinement conscient. Cependant, et dans la mesure du possible, le plus approprié dans de tels cas est de sortir de la maison, sentir la chaleur du soleil, le bruit de l’extérieur et ensuite marcher. Juste marcher.

Quelque chose d’aussi simple que de marcher 20 minutes par jour est très bénéfique.

homme qui court

6. Une bonne alimentation

Une bonne alimentation ne fera pas disparaître notre dépression. Ce que nous obtiendrons sera que notre système immunitaire sera plus fort et que notre cerveau disposera des nutriments adéquats, ceux par lesquels favoriser la libération de certains neurotransmetteurs qui nous aideront à nous sentir mieux au quotidien.

Par conséquent, les fruits et légumes frais, les céréales entières, les acides gras oméga-3 et les aliments riches en magnésium sont fortement recommandés.

7. Le millepertuis

Certains travaux soutiennent l’utilité du millepertuis en tant que traitement complémentaire pour traiter la dépression légère ou modérée. N’hésitons donc pas à consulter un spécialiste pour connaître les doses les plus appropriées.

8. Dans l’hypothèse où le traitement ne serait pas efficace, nous demanderons un deuxième diagnostic

De nombreux patients ne montrent aucune amélioration après avoir suivi divers traitements pharmacologiques et psychologiques. Dans de tels cas, il est nécessaire de demander un nouveau diagnostic. Pourquoi ? Une dépression peut parfois mettre en lumière un trouble de la personnalité qui n’avait pas été identifié.

9. Un important soutien social de notre entourage

Les médicaments traitent la dépression mais ne la guérissent pas. Les thérapies psychologiques traitent, facilitent et nous donnent des stratégies pour faire face à notre dépression. En revanche, le soutien psychologique de nos proches, la confiance et le sentiment d’être compris guerissent, cela permet aux autres stratégies d’agir dans le même sens pour réussir.

Entourons-nous donc des personnes qui nous sont les plus chères pour faire face à ces situations.

mains autour du soleil

10. De nouveaux passe-temps

Il se peut que notre esprit ne soit pas réceptif à l’idée trouver de nouveaux passe-temps qui nous motivent et qui supposent un renforcement en soi ; cependant, une stratégie très efficace pour traiter la dépression consiste à introduire dans notre quotidien des tâches, des passe-temps ou des dynamiques qui nous plaisent, nous détendent et suscitent intérêt en elles-mêmes.

Dès lors, des exercices tels que la peinture, l’écriture, la musique ou le yoga peuvent être très enrichissants.

11. La thérapie cognitive basée sur le Mindfulness pour éviter les rechutes

Un fait que nous ne pouvons pas oublier est qu’après avoir surmonté une dépression, il existe un risque de rechute. Plus encore, il se peut que cette dernière frappe de nouveau à notre porte après deux ou trois ans.

Pour éviter que cela se produise, nous disposons par exemple de la thérapie cognitive basée sur le Mindfulness, idéal pour appliquer au quotidien des techniques de respiration et méditation avec lesquelles travailler sur nos pensées négatives, celles qui, parfois, germent dans notre esprit comme des mauvaises herbes.

Pour conclure, nous rappellerons encore une fois ce qui a été signalé en introduction : il n’existe pas une seule et unique façon de traiter la dépression, il en existe trente, cinquante, peut-être davantage … Il est seulement question de trouver cet ensemble de stratégies qui conviennent le mieux à nos besoins. Pour cela, nous disposons de psychologues et de psychiatres pour nous aider sur le chemin qui mène à la lumière.