Il y a des personnes qui souhaitent que vous alliez bien, mais pas mieux qu’elles

15 mai 2017 dans Emotions 1157 Partagés

Acceptez-le. Il y a des gens qui veulent que vous alliez bien, mais pas mieux qu’eux. Ce type de personnes peuvent ressentir de l’estime et de la tendresse pour vous, mais ont tendance à s’éloigner dès lors que vous réussissez « trop ». Bien sûr, à partir du moment où elles ne parviennent pas à atteindre leurs propres objectifs.

Ce phénomène récurrent peut se retrouver dans de nombreux secteurs de la vie : entre collègues de travail, entre membres d’une même famille, dans un groupe d’ami-e-s et même dans un couple. À présent, réfléchissez. Comment est-ce possible que cela puisse arriver entre des personnes qui, supposément, s’aiment ?

Nous allons vous expliquer. Le monde est plein de personnes qui s’éloignent quand les choses ne vont pas bien. Malheureusement, les personnes qui ne supportent pas le succès de celleux qu’elles connaissent sont nombreuses. Elles préfèrent les ignorer ou ignorer le moment où elles célèbrent leur victoire, au lieu de la partager avec elles.

Le piège de la pression sociale

Il est clair que nous ne pouvons pas être immunisé-e-s face à tous les types de pression sociale. Nous sommes des êtres qui vivons en société et en tant que tels, il est normal que nous ressentions de la « pression » via les opinions et les attentes de celleux qui nous entourent.

Voyons une situation type : Vous confiez à quelqu’un « de confiance » l’un de vos objectifs ou idées, quelque chose qui semble intéressant, attirant et que vous avez tout à fait les capacités de mener ou de réaliser. Il est fréquent que cette autre personne ne montre pas d’intérêt excessif pour cela, ne vous encourage pas à le faire ou vous incite carrément à vous ôter cette idée de la tête.

Quand la peur du rejet ou l’idée qu’il faut accomplir les attentes des autres vous habitent, vous ne cherchez qu’à écouter ce que les autres vous disent. Juste après, vous permettez la création d’un cercle vicieux :

  1. Je cherche à ce que les autres approuvent mes attentes. 2. S’ils ne les approuvent pas, je cesse de faire ce que je veux vraiment (car je me crée l’idée que « mon désir est absurde »). 3. Mon estime de moi-même diminue et avec elle, mon amour propre. 4. Je reviens au point 1 car, avec une faible estime de moi-même, je sacrifie mes opinions sur l’autel des critères d’autrui.

Les ami-e-s toxiques

Apprenez à interpréter ce type de situations, de manière à renforcer votre capacité de résistance face au piège. Soyez sûr-e que l’envie d’un-e ami-e ou de n’importe quel être cher de votre entourage n’est pas plus nocive que la haine d’un-e ennemi-e.

Un-e ami-e qui vous conseille de vous éclipser est un-e ami-e qui veut vous contrôler, et un-e ami-e qui veut vous contrôler est prisonnier-ère de la jalousie. Pourquoi cette jalousie ? Elle peut s’expliquer par différentes raisons : votre relation avec d’autres personnes, vos idées, vos aspirations etc.

Le mot « toxique » devrait être un adjectif incompatible avec le mot « ami-e ». L’antidote pour la toxicité entre collègues et ami-e-s, c’est d’apprendre à accompagner et à célébrer les succès de celleux qui vous entourent, en commençant par vos ami-e-s et vos proches.

Apprenez à briller sans vous sentir mal

Laissez-nous vous dire qu’il y a des personnes qui se transforment en lumières dès qu’elles entrent dans une pièce. Et elles le sont, entre autres choses, car ce sont des personnes humbles qui ont appris à admirer les autres sans se sentir menacées.

Cessez de voir la vie comme un moyen de prendre de mauvaises décisions pour plaire au reste du monde. Apprenez à ne pas écouter le monde et à plus écouter ce qu’il y a en vous. Ne permettez à personne de détruire votre originalité et vos aspirations (même si l’on vous fait croire qu’elles sont absurdes).

Ne consentez pas à mener des projets médiocres ou que vous ne voulez pas mener uniquement car quelqu’un « de confiance » vous a fait douter de vos capacités et de vos forces. Ne payez pas le prix fort en devenant quelqu’un d’artificiel pour obtenir la place que vous méritez déjà tel-le que vous êtes.

Lisez aussi : Savez-vous comment fonctionne la communication perverse ?

A découvrir aussi