Utilisez un langage positif pour changer votre attitude face à la vie

· 19 août 2018

Utiliser un langage positif peut transformer nos vies car cela nous aide à améliorer notre façon de communiquer, les relations que nous avons avec les autres… D’une certaine manière, le langage positif influe aussi sur notre façon de concevoir le monde. En fait, il a le potentiel de changer notre humeur et de nous orienter vers le bonheur. 

Nous nous plaignons quotidiennement et critiquons ce qui nous incommode. S’il fait froid, s’il pleut, si nous devons faire la queue à la banque ou au supermarché, si nous avons beaucoup de travail, si ce que nous mangeons ne nous plaît pas… Nous concentrons toute notre énergie sur ce qui nous dérange. En d’autres termes, nous nous focalisons sur le négatif et changer ce que nous n’aimons pas devient donc beaucoup plus ardu.

Cependant, si nous utilisons le langage positif, les possibilités s’ouvriront autour de nous et cela affectera notre cerveau. En fait, si nous lui envoyons des messages positifs, il nous répondra différemment. Par conséquent, si nos pensées sont riches et affirmatives, nos probabilités de vivre une vie heureuse se décupleront.

Utiliser un langage positif améliore nos relations avec les autres et avec nous-mêmes, nous permettant ainsi d’être plus heureux.

Le pouvoir du langage positif

Les mots ont un immense pouvoir. Ils sont capables d’avoir un effet immédiat sur notre humeur et peuvent même perdurer dans le temps en s’installant dans notre esprit et notre cœur. Pensez par exemple à un moment de la semaine où vous vous êtes senti-e bien grâce à quelque chose qu’on vous a dit. Et souvenez-vous de ces mots blessants prononcés par cette personne si particulière.

Le philosophe Luis Castellanos est un pionnier dans la recherche sur le langage positif. Ce chercheur applique les découvertes des neurosciences à la vie quotidienne. Ainsi, il est capable de créer des stratégies novatrices, des outils et des solutions pratiques pour produire un changement extraordinaire dans la vie des gens.

langage positif

Il utilise, comme principal outil, les résultats cliniques obtenus à travers les scanners et les électroencéphalographies. Dans ses recherches, il a observé comment se comportent les connexions synaptiques du cerveau à partir de l’utilisation de mots positifs et négatifs. Luis Castellanos a démontré l’efficacité du langage positif dans l’éducation.

« Il faut revendiquer la valeur du mot, cet outil puissant qui peut changer notre monde, même à cette époque de satellites et d’ordinateurs ».

-William Golding-

Utiliser le langage positif

Voici cinq clés qui vous aideront à appliquer le pouvoir du langage positif sur votre vie.

Modifiez votre langage

La première étape consiste à savoir ce que vous voulez transmettre, ce que vous voulez que retienne la personne à qui vous parlez. Pour cela, essayez de ne pas utiliser de mots négatifs et encore moins vexants ou dépréciatifs.

Si, à un moment donné, une personne n’a pas agi d’une façon adéquate, vous pouvez le lui faire savoir de manière positive au lieu de vous appuyer sur des critiques destructrices. Essayez de lui dire qu’elle a le droit à une seconde chance ou que vous appréciez l’effort qu’elle est en train de faire. Eliminez de votre vocabulaire des expressions généralistes comme « tu ne sais rien faire de bien » ou « tu n’es qu’un bon à rien ».

Changez votre humeur

Ecrivez une liste de mots motivants (plaisir, agréable, beaucoup, découvrir, bon, merci, heureux, sourire…) et essayez de les lire à voix haute chaque fois que vous avez besoin de modifier et de gérer vos émotions. Vous verrez comment cet exercice change rapidement votre humeur.

L’important est de réguler notre langage à travers un entraînement et de consolider l’habitude consistant à nous exprimer de façon positive. Un aspect fondamental à prendre en compte sera d’être conscients des émotions que nous ressentons pour ensuite utiliser les mots adéquats. Tout cela dans le but de nous sentir mieux.

femme heureuse ayant un langage positif

Évitez les étiquettes négatives

Cataloguer une personne comme « maladroite », « inutile » ou « paresseuse » influe directement sur la perception qu’auront les autres de cette personne. Et, encore plus grave: le propre individu finira par croire qu’il est réellement comme cela.

Les étiquettes conditionnent l’appréciation des autres à notre sujet. Elles conditionnent aussi nos réussites futures. Si vous devez étiqueter quelqu’un, essayez plutôt de le faire de façon positive et motivante.

Communiquez à travers les émotions

Cette clé est liée au point antérieur. Nous devons être conscients de nos propres émotions mais aussi essayer de nous mettre à la place des autres pour savoir quels mots utiliser. Cela améliore l’estime de soi de ceux qui nous écoutent et la perception qu’ils ont d’eux-mêmes. Ainsi, nos interlocuteurs sentiront qu’ils sont capables de relever de nouveaux défis et apprendront que les erreurs supposent des opportunités.

Grâce aux mots, nous pouvons faire rire, pleurer, souffrir, désespérer ou motiver les autres… L’utilisation du langage positif peut donc modifier en bien notre façon de penser et la vision que nous avons du monde.

Ayez un langage positif et optimisme

Avoir recours à un langage positif fait ressortir le meilleur de nous-mêmes. S’appuyer sur un discours optimiste peut nous motiver à un moment important. S’entraîner et inclure l’utilisation du langage positif dans notre routine affecte directement notre façon de percevoir le monde.

Comme le dit Castellanos dans son discours, nous méritons tous de pouvoir nous créer une bonne histoire, de mener une bonne vie. Pour cela, nous devons prendre soin de notre langage car lui prendra soin de nous. Les mots sont l’un des meilleurs investissements que l’on puisse faire pour avoir un bon futur et une bonne santé émotionnelle.