Un moyen facile d’améliorer votre humeur

2 décembre 2015 dans Emotions 3 Partagés

Des centaines d’études scientifiques confirment l’impact de l’exercice physique sur notre humeur.

Il a été établi que le fait de pratiquer un exercice physique de façon régulière a un effet préventif face aux problèmes d’anxiété et de dépression.

Nous oublions souvent que le corps et l’esprit forment un bloc indissociable. Ce qui se passe dans le corps affecte l’esprit et vice versa.

De ce fait, il existe d’importantes raisons d’établir que l’esprit détermine le bon fonctionnement du corps.

C’est pourquoi lorsque vous vous sentez triste, la probabilité d’attraper un virus ou de souffrir de migraines ainsi que de problèmes de digestion, augmente.

La raison est simple : ce que nous appelons “esprit” réside dans un endroit physique appelé le cerveau. Cet organe détermine le fonctionnement de tout le corps et a une incidence sur chacun des organes.

Un état anémique, comme la dépression, s’exprime organiquement de différentes manières. L’une d’entre-elles est l’émergence de certains changements chimiques dans le fonctionnement du cerveau.

La production d’endorphines et d’autres composants est moindre, ce qui a pour effet une altération des émotions.

La réponse de la science face à ces phénomènes réguliers, est la prescription automatique de médicaments pour retrouver l’équilibre perdu.

Le problème, c’est que l’effet de ces médicaments n’est que temporaire. Il peut alors en découler une dynamique similaire à celle d’un toxicomane, qui consiste à consommer la drogue de façon régulière pour se sentir mieux.

De plus, les médicaments psychiatriques ont des effets secondaires notoires qui affectent aussi bien la santé physique que mentale.

Certaines personnes ressentent des tremblements, des troubles du sommeil ou des nausées lors de la consommation de ces médicaments.

Pour de nombreux experts, ce type de traitement ne peut constituer la solution au problème, car il permet seulement de le masquer.

L’idéal serait de traiter la dépression à travers la conversation et les mots, dans le cadre d’une thérapie.

Cependant, tous ne sont pas attirés par cette possibilité ou, en tout cas, ils ne trouvent pas de soulagement de la douleur à court terme, à moins d’aller consulter un professionnel.

C’est ici que l’exercice physique fait son apparition en tant qu’alternative peu chère, amusante et très efficace pour traiter ce type de symptômes.

Au cours d’une recherche menée à l’université Duke, un groupe d’adultes souffrant de dépression a suivi un plan d’exercices physiques de manière régulière. Dans un autre groupe, le problème a été traité avec un médicament contre la dépression:  la “Sétraline”.

Dans les deux cas, il y avait une amélioration dans la même proportion.

Cette étude et bien d’autres, valident l’hypothèse selon laquelle l’exercice physique produit les mêmes changements chimiques dans le cerveau que les médicaments.

Certains chercheurs vont plus loin en affirmant que l’exercice physique est capable d’altérer certains gènes qui auraient des effets sur l’humeur.

De plus, il semble exister une relation étroite entre l’exercice et l’estime de soi. Celle-ci tend à augmenter lorsque nous poursuivons un programme régulier d’activité physique.

Le sédentarime, quant à lui, a un effet contraire. Plus la personne reste passive d’un point de vue physique, plus elle aura tendance à souffrir d’épisodes d’anxiété et de dépression.

Les effets de l’activité physique sont ressentis presque aussitôt, mais un changement significatif n’apparaît que lorsqu’elle est pratiquée de manière régulière.

La fait de s’exercer pendant environ 20 minutes par jour, peut accroître votre sensation de bien-être, bien plus que vous ne pouvez l’imaginer. 

A découvrir aussi