Thérapie stratégique brève contre les crises de panique

18 mars 2019
La thérapie stratégique brève des crises de panique est très efficace.

Une thérapie stratégique brève contre les crises de panique nous aide à arrêter d’attiser les craintes en rationalisant notre approche et en nous aidant à générer les changements appropriés.

La thérapie stratégique brève des crises de panique est très efficace. Ce modèle d’intervention psychologique nous aide à mettre en œuvre des solutions concrètes et novatrices pour briser le cycle de la peur. Et du coup, rationaliser la détresse et prendre le contrôle de nos vies. Il faut souligner que c’est aussi un type de thérapie qui se déroule sur une courte période de temps.

Montaigne a dit que peu de choses sont plus effrayantes que la peur elle-même. Il s’agit là de quelque chose que les gens qui souffrent de phobies, de crises de panique et de cette peur capable de soustraire l’impulsion et le sens à leur propre réalité savent très bien. Dans ces situations, il y a sans aucun doute deux types de situations. La première situation est une façon d’aborder certains stimuli et certaines situations d’une manière non ajustée et rationnelle.

La deuxième, et peut-être la plus problématique, est liée à la peur de perdre le contrôle. C’est l’angoisse de revivre cette réaction psychophysiologique extrême où la personne pense qu’elle va subir une crise cardiaque ou même mourir. Ces dynamiques, comme on peut le supposer, sont de véritables prisons psychologiques.

Face à de telles conditions, il faut sans doute mettre en place des stratégies concrètes et efficaces pour améliorer au plus vite la qualité de vie du patient. Nous voulons des solutions utiles (et si possible rapides) aux problèmes des gens. C’est là que la thérapie stratégique brève a pris une place importante dans les différentes approches thérapeutiques.

« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »

-Arthur C. Clarke-

thérapie stratégique brève

Les buts de la thérapie  stratégique brève

La psychothérapie stratégique brève est un modèle psychothérapeutique aussi original qu’utile. Elle est axée sur les solutions et développée par Giorgio Nardone. Par ailleurs, elle comprend également de multiples fondements théoriques de Paul Watzlawick. Les piliers sur lesquels il repose sont les suivants :

  • Aider la personne à résoudre des problèmes, apparemment très compliqués, d’une manière simple
  • Analyser les solutions auxquelles le patient a recours pour faire face à sa situation, à la recherche des dynamiques qui échouent. Tout en aidant le patient à opter pour de nouvelles stratégies qui lui permettront de rompre avec tout ce qu’il a utilisé auparavant et qui ne lui a pas servi
  • Découvrir peu à peu des compétences et des ressources qui, jusque-là, avaient été ignorées ou oubliées. Il ne s’agit donc pas pour le professionnel d’offrir « ses propres solutions ». C’est une alliance entre deux personnes où l’expert permet au patient de découvrir plus facilement son potentiel
  • Se limiter à 20 séances
  • Eliminer les comportements dysfonctionnels et induire un changement chez la personne pour qu’elle construise une nouvelle réalité personnelle et interpersonnelle

Des études, comme celle menée à l’Université du Michigan, confirment son efficacité, étant particulièrement utile non seulement pour traiter les crises de panique, mais aussi pour les phobies sociales, les obsessions, les troubles psychosomatiques, la dépression, les troubles alimentaires…

 

La thérapie stratégique brève contre les crises de panique

La thérapie stratégique brève contre les crises de panique vise à faire passer le patient d’une homéostasie altérée ou dysfonctionnelle à une homéostasie saine. Elle est basée sur l’échange communicatif pour éclairer un champ sur lequel travailler, favorisant en même temps que la personne prenne conscience de son approche mentale et comportementale peu adaptée.

Pour ce faire, elle :

  • Pose des questions au patient pour pouvoir définir plus précisément la réalité de son problème.
  • Utilise également des paraphrases de restructuration. Cette technique héritée de Paul Watzlawick est un type de langage où, par des métaphores, des aphorismes et autres stratégies de communication, le patient prend conscience de la racine de ses propres faits problématiques
  • Vise à évoquer des sensations chez le patient
  • Cherche à générer une alliance entre deux personnes où le patient découvre les stratégies erronées qu’il a mises en œuvre. Comme une étape préalable pour mettre en place des réponses plus adaptées
thérapie stratégique brève

 

Exemple d’intervention

Ce qui suit est une intervention possible dans le cadre d’une thérapie stratégique brève :

  • Phase de description du problème : le thérapeute demande au patient comment il réagit à chaque crise de panique. Au moyen d’une série de questions, la personne doit déterminer comment elle agit, ce qu’elle pense. Si elle a ou non utilisé une stratégie quelconque pour faire face à la situation
  • Lors des premières séances, la personne doit comprendre la nécessité de générer du changement. Comme le disait Einstein : « Si vous cherchez des résultats différents, ne faites pas toujours la même chose« 
  • Phase de prescription : le thérapeute génère une provocation paradoxale pour que la personne se sente responsable d’elle-même. En d’autres termes, pour qu’elle initie de nouveaux comportements. L’utilisation du « journal du bord » est recommandée afin de noter votre quotidien, quand la crise de panique survient, ce qui la génère, ce que vous pensez et comment vous réagissez
  • Dans la phase suivante, le professionnel et le patient travaillent sur l’expérience émotionnelle corrective. Le but est que volontairement et en découvrant la responsabilité que nous avons envers nous-mêmes, nous commencions à contrôler (et à corriger) la peur. Le patient comprend enfin qu’un incendie ne s’éteint pas en ajoutant du bois. En revanche, un feu s’éteint en éliminant progressivement tout ce qui génère de la combustion.

Les changements commencent alors à avoir lieu.

En conclusion, la thérapie stratégique brève contre les crises de panique se présente maintenant comme un type d’intervention largement sollicités pour ces cas. Cependant, il y a une chose que nous devons comprendre. Le fait est que nous n’essayons pas de comprendre pourquoi le problème existe, mais plutôt comment il fonctionne (ce qui prolongerait la thérapie). De ce fait, des solutions concrètes et efficaces peuvent être construites pour chaque réalité personnelle.

 

  • Nardone, G. Watzlawick, P (2014) Terapia Breve Estratégica. Paidós