Test d'empathie cognitive et affective (TECA)

02 juin, 2020
Le test d'empathie cognitive et affective est une ressource utile et intéressante. Son but est d'évaluer dans quelle mesure nous sommes capables non seulement de ressentir les émotions des autres et de s'y connecter, mais aussi de les comprendre.

Le test d’empathie cognitive et affective de I. Fernández Pinto, B. López-Pérez, F. José García Abad est un instrument aussi complet que facile à appliquer. Depuis sa publication en 2008, il s’est révélé être une ressource très valable et fiable. Le TECA permet d’ évaluer la dimension de l’empathie, à partir des deux composantes qui la définissent. Il s’agit du domaine cognitif et du domaine affectif.

Il y a un peu plus d’un an, un livre intéressant intitulé The Effect of Empathy est arrivé sur le marché. Helen Riess, professeur à l’Université de Harvard et directrice du programme d’empathie du Massachusetts General Hospital, y analyse le manque de cette dimension dans le domaine médical et organisationnel.

Comme elle l’a elle-même expliqué, beaucoup des personnes qui aujourd’hui ont une position de responsabilité envers les autres, continuent d’échouer dans cette compétition très fondamentale.

On peut être exceptionnellement habile et efficace dans son travail. On peut avoir fait de longues études, avoir un QI élevé et une position de leader. Pour autant, si l’empathie vient à manquer, un vide se crée. C’est une fissure qui affaiblit la capacité de maintenir une communication empathique. Cela nous empêche de comprendre l’autre et de parvenir à des accords. Enfin, cela rend impossible la formation d’alliances et de liens. En résumé, sans empathie, nous ne pouvons pas déployer une intelligence émotionnelle appropriée.

Par conséquent, disposer de ressources adéquates pour mesurer cette dimension peut nous être d’une grande aide. D’une part, nous avons la possibilité de les utiliser dans des domaines aussi remarquables que les domaines social, organisationnel et clinique.

De même, avec des tests tels que le test d’empathie cognitive et affective, nous pouvons faire prendre conscience à une personne de ses limites dans la matière empathique et assumer la responsabilité de travailler avec elle.

Un couple se regardant dans les yeux

Test d’empathie cognitive et affective (TECA) : but, caractéristiques et fiabilité

Le test d’empathie cognitive et affective (TECA) a été développé à des fins très spécifiques. La première est de disposer d’un outil rigoureux et simple à appliquer dans différents domaines. La seconde, pour donner forme à un questionnaire capable de nous offrir une mesure globale de l’empathie de la personne évaluée.

L’objectif du TECA n’est donc autre que de mesurer la capacité empathique à partir d’une approche cognitive et affective. Fernández et ses collaborateurs (2008), auteurs de ce test, considèrent l’empathie comme un phénomène fondamental dans l’étude du comportement humain. Par conséquent, cette ressource est aussi nécessaire qu’intéressante.

Voyons donc plus d’informations sur ce test.

Quels sont ses domaines d’application ?

Le test d’empathie cognitive et affective (TECA) peut être appliqué à partir de 16 ans. Nous pouvons donc passer cette ressource dans le domaine de l’éducation. Pour autant, ce test a été développé avec l’idée d’être utile dans trois scénarios très spécifiques. Les voici :

  • Portée clinique : évaluer la relation de l’empathie dans les troubles psychologiques ainsi que dans les comportements délinquants ou criminels
  • Portée sociale : dans ce scénario, le TECA est très intéressant pour mieux comprendre les comportements prosociaux, les comportements moraux, l’agressivité, etc
  • Domaine organisationnel : comme on peut s’y attendre, l’empathie reste la clé pour créer de meilleurs scénarios de travail. Ainsi, elle permet d’améliorer le climat de travail, de réduire le stress, d’optimiser la communication et la productivité, etc

Les quatre échelles du Test d’empathie cognitive et affective (TECA)

Le test d’empathie cognitive et affective (TECA) se compose de 33 items (questions) avec une typologie de style de réponse likert. En résumé, la personne évaluée doit choisir entre “totalement d’accord, d’accord, indécis, en désaccord et totalement en désaccord”. Il convient également de noter que cet instrument est proposé dans le but d’évaluer les deux composantes fondamentales de l’empathie, qui sont les suivantes :

  • Empathie cognitive : capacité d’identifier et de comprendre les émotions des autres
  • Empathie affective : capacité de ressentir les émotions, les sensations et les sentiments des autres et de s’y connecter

D’autre part, et afin d’évaluer ces deux domaines, le test d’empathie cognitive et affective est structuré en quatre échelles :

  • Adoption de perspectives : capacité cognitive de comprendre la vision, les pensées et les perspectives des autres
  • Compréhension émotionnelle : se réfère à cette capacité de se connecter avec les émotions, les impressions et les intentions que ceux qui m’entourent peuvent avoir
  • Stress empathique : cette dimension fait référence à notre capacité (ou non) d’être à l’écoute des émotions négatives des autres
  • Joie empathique : contrairement à l’échelle précédente, la joie empathique fait référence à cette capacité de comprendre et de détecter les émotions positives de ceux qui nous entourent
Deux personnes se tenant la main ayant passé le test d'empathie cognitive et affective

Le test TECA est-il fiable ?

López-Pérez, Fernández-Pinto et Abad (2008), auteurs du test d’empathie cognitive et affective, ont réussi à créer un test valide, fiable et très simple à appliquer. De fait, il est réalisé en un peu plus de 10 minutes. De plus, sa barémisation est basée sur les scores centiles obtenus auprès d’un large échantillon de la population adulte, hommes et femmes.

Il s’agit d’un instrument très fiable, très utile pour l’évaluation des personnes de 16 ans et plus, qui se distingue comme une excellente ressource pour toute entreprise, centre de travail, centre de santé ou organisation sociale. L’empathie est cette dimension que nous devrions tous comprendre beaucoup plus. Pour dire mieux, nous devrions la promouvoir. Et ce test peut nous y aider.

 

  • López, B.; Fernández-Pinto, I.; Abad, F.J. (2008). Test de empatía cognitiva y afectiva. Madrid: TEA Ediciones