Test de réflexion cognitive (TRC) : le test de seulement 3 questions

Oserez-vous? Il n'y a que trois questions. Un professeur de l'Université de Yale et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a mis au point un test d'ingéniosité et de déduction dans lequel la réflexion est essentielle ainsi que le fait de ne pas dire la première chose qui nous vient à l'esprit...
Test de réflexion cognitive (TRC) : le test de seulement 3 questions
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 26 juin, 2023

Faites-vous partie de ceux qui se laissent emporter par l’intuition ou une approche réflexive et analytique vous définit-elle davantage ? Il est vrai que les deux compétences sont positives et utiles dans des circonstances différentes. Parfois, les demandes de l’environnement sont si soudaines et inattendues que nous devons réagir rapidement et nous le faisons à travers des intuitions et ce que nous appelons “l’instinct”.

Cependant, nous rencontrons parfois des défis plus complexes. C’est là qu’il faut s’arrêter au moins un instant et réfléchir. Il est intéressant de savoir qu’en moyenne, il nous est assez difficile de traiter la réalité à partir d’un filtre plus réflectif.

Penser lentement, penser bien, comme nous le souligna le prix Nobel Daniel Kahneman, n’est pas une position vers laquelle l’inertie nous mène, surtout si notre esprit s’est habitué à un monde si nourri de stimuli, changeant et bougeant si vite. Le monde de la technologie, des réseaux sociaux et de l’ivresse numérique auquel nous sommes soumis ne profite pas exactement à nos processus cognitifs.

Face à cette réalité, le psychologue Shane Frederick créa en 2005 un test pour mesurer notre capacité de réflexion et d’analyse. Avec lui, il démontra qu’une bonne partie d’entre nous raisonne et analyse les informations de manière impulsive. Suivre son intuition n’est pas toujours la meilleure réponse. Avec ce test, nous pourrons vérifier si nous appartenons à cette petite partie de la population qui applique une pensée plus logique…

Si notre capacité d’analyse et de réflexion est élevée, nous pouvons réduire l’impulsivité et le risque de donner de mauvaises réponses aux problèmes de la vie.

Test de réflexion cognitive
Lorsque nous commençons le test de réflexion cognitive, il est courant que nous nous laissions emporter par nos intuitions. Si tel est le cas, il est probable que nous ferons erreur.

Test de réflexion cognitive (TRC) : qu’est-ce que c’est ?

Le test de réflexion cognitive est souvent défini comme le plus court des instruments psychométriques. Il se compose de seulement trois questions, mais l’objectif n’est pas de donner un score de QI. L’intelligence, comme nous le savons, se compose de différents processus, éléments et stratégies. Cependant, son but ultime est de nous permettre de donner des réponses à des problèmes spécifiques.

Le test de réflexion cognitive (TRC) est un instrument conçu pour mesurer la capacité des personnes à réfléchir, ainsi que leur effort pour suivre sélectivement l’impératif des impulsions. Lorsque le professeur Shane Frederick publia cet ouvrage en 2005, il l’a défini comme une ressource idéale pour évaluer si nous sommes capables de résister à notre tendance à confier presque tout à notre propre intuition.

Maintenant, cela signifie-t-il qu’écouter cette voix intérieure qui orchestre l’intuition et les intuitions est contre-productif ? La réponse est non. Mais il y a des nuances que le célèbre psychologue Daniel Kahneman clarifie très bien. « Si on a déjà une expérience dans un domaine et qu’on connaît les régularités qui l’orchestrent, on peut réagir vite en se laissant guider par l’intuition ».

Cependant, nous ne pourrons pas faire confiance à l’esprit intuitif si ce à quoi nous avons affaire est irrégulier, complexe et que nous manquons d’expérience préalable dans ce domaine. Le monde incertain dans lequel nous nous trouvons nécessite désormais des moments de réflexion, et ce test nous permet d’évaluer cette compétence.

Le test de réflexion cognitive utilise de nombreuses heuristiques mentales et un effort pour évaluer et analyser chaque idée qui nous vient à l’esprit.

Quelles sont ses trois questions ?

Le test original mis au point par le Dr Frederick ne contient, comme nous le soulignions, que trois questions. Pour les résoudre, nous vous suggérons de lire calmement les informations données et ce qu’ils nous demandent réellement.

1. La question de la batte et de la balle

Une batte et une balle coûtent 1,10 $ au total. Sachant que la batte coûte 1$ de plus que la balle. Combien coûte la balle ?

2. La question des machines

Si cinq machines mettent cinq minutes pour fabriquer cinq objets, combien de temps faudrait-il à cent machines pour fabriquer cent objets ?

3. Les nénuphars, la dernière question

Dans un lac il y a un groupe de nénuphars et chaque jour ils doublent leur extension. Sachant qu’il faut 48 jours pour couvrir la totalité du lac… Combien de temps faudra-t-il pour n’en couvrir que LA MOITIÉ ?

Test de réflexion cognitive
Seulement 17% des personnes répondent correctement aux 3 questions du test de réflexion cognitive

Réponses argumentées aux questions

Avant de répondre aux questions du test de réflexion cognitive, il est intéressant de savoir que, comme le souligne le professeur Shane Frederick, 83 % des personnes y échouent généralement. Dans leurs tests appliqués à la communauté d’élèves de différents niveaux d’études, seuls 17 % ont répondu correctement aux trois questions.

Voyons si vous êtes l’un d’entre eux.

Réponse à la question 1

5 centimes (0,05)

  • Si le prix de la balle est X, le prix de la batte est X+1. Cela nous amène à l’équation suivante : X + X + 1 = 1,10.
  • Si on cherche la valeur de X : 2X + 1 = 1,10 / 2X = 0,10 (Rappelons qu’en passant le 1 d’un côté à l’autre, il change de valeur, passant du positif au négatif) / X = 0,05 (Le 2 devient diviseur ).

La réponse à la question 2

Cinq minutes

Considérez qu’une machine prend cinq minutes pour fabriquer un objet. Par conséquent, chacune des cent machines mettra également cinq minutes pour fabriquer un objet, ce qui nous amène à déduire qu’au bout de cinq minutes, il y aura cent objets.

Réponse à la question 3

47 jours

Essayons de visualiser le raisonnement suivant : chaque jour, ce groupe de nénuphars double de taille. Ainsi, chaque jour en arrière signifie que le groupe de nénuphars est réduit de moitié. Ainsi, le jour 47, le lac sera à moitié plein.

Ce test est-il vraiment valable pour mesurer notre capacité de réflexion cognitive ?

Une fois analysées les réponses au test de réflexion cognitive, elles nous paraissent les plus évidentes. Cependant, pour arriver à ces solutions, nous devons appliquer divers processus analytiques et ce n’est pas toujours facile. Du moins pas pour la grande majorité. Maintenant, à ce stade, la question est : ce test est-il valide et efficace pour évaluer notre approche réflexive ?

La réponse est oui. Dans une étude réalisée par le Centre de psychologie économique et des sciences de la décision de l’Université Kozminski, en Pologne, mit en évidence sa validité. C’est une ressource très utile pour vérifier si nous avons un bon raisonnement analytique ou délibératif, celui qui nous permet de contrôler les impulsions ou la pensée rapide et intuitive.

Cela pourrait vous intéresser …


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Bialek M, Pennycook G. The cognitive reflection test is robust to multiple exposures. Behav Res Methods. 2018 Oct;50(5):1953-1959. doi: 10.3758/s13428-017-0963-x. PMID: 28849403.
  • Frederick, Shane. 2005. “Cognitive Reflection and Decision Making.” Journal of Economic Perspectives19 (4): 25-42.DOI: 10.1257/089533005775196732
  • Sinayev A, Peters E. Cognitive reflection vs. calculation in decision making. Front Psychol. 2015 May 7;6:532. doi: 10.3389/fpsyg.2015.00532. PMID: 25999877; PMCID: PMC4423343.

Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.