Technique d'enracinement pour affronter les situations de stress

Lorsque nous subissons un choc émotionnel important, nous sommes parfois confus et paralysés. La technique d'enracinement nous aide à nous stabiliser et revenir au présent.
Technique d'enracinement pour affronter les situations de stress

Dernière mise à jour : 02 octobre, 2021

Avez-vous déjà expérimenté un stress si intense qu’il semblait vous déconnecter de la réalité ? Avez-vous déjà éprouvé ce sentiment d’être emporté par vos expériences intérieures à tel point qu’il était difficile de rester dans le présent ? Lorsque nous subissons un choc émotionnel puissant, le mental met en place divers mécanismes de défense dans le but de nous protéger de la souffrance. Toutefois, ces mécanismes peuvent nous faire perdre notre fonctionnalité. C’est là que la technique d’enracinement est d’une grande aide.

La dépersonnalisation et la déréalisation sont des phénomènes que traversent de nombreuses personnes à certains moments de leur vie. Il s’agit d’altérations de la perception qui nous amènent à nous distancier de nous-même ou de notre environnement quand les circonstances deviennent accablantes.

En général, ce type d’expériences ne durent pas plus de quelques minutes. Cependant, lorsqu’elles se présentent trop souvent ou durent trop longtemps, elles peuvent générer un profond mal-être. Être capable de revenir à “l’ici et le maintenant” est ce qui peut nous permettre de sortir de ces états désagréables.

Un homme préoccupé dans ses pensées.

Technique d’enracinement : de quoi s’agit-il ?

La technique d’enracinement (ou grounding) est une procédure simple qui peut s’appliquer quand une personne est confrontée à une situation émotionnellement accablante. L’attention est alors tellement focalisée sur le traumatisme que l’individu peut rester paralysé.

Par conséquent, l’objectif principal de cette technique consiste à rediriger l’attention vers la réalité, vers le présent et les stimuli qui possèdent une valeur neutre ou ne génèrent pas d’anxiété.

Il s’agit d’une procédure utilisée dans les premiers secours psychologiques lors de l’intervention auprès de personnes ayant vécu une situation traumatisante. Néanmoins, elle peut également être utile dans des situations quotidiennes et moins adverses mais qui impliquent aussi une intensité émotionnelle importante. Par exemple, après avoir reçu une nouvelle déstabilisante ou éprouvé une profonde anxiété.

Comment savoir si le grounding est nécessaire ?

Il existe plusieurs pistes ou indices qui peuvent nous aider à déterminer si une personne a besoin d’une aide extérieure pour se recentrer. Voici quelques-uns des signes à surveiller :

  • Regard vide ou absent. Pas de réponse aux questions ou aux appels à l’attention.
  • Comportement erratique ou désorganisé.
  • Réactions émotionnelles intenses et sans contrôle. La personne pleure de façon inconsolable, devient agressive ou présente des difficultés à respirer.
  • De manière subjective, sensation de détachement de la réalité ou de ses propres processus internes. La sensation est celle de regarder un film ou de voir le monde à travers une vitre embuée.

Comment appliquer la technique d’enracinement ?

Pour appliquer la technique d’enracinement, il faut d’abord essayer d’amener la personne à réguler son activation. Pour cela, vous pouvez lui demander de respirer lentement et profondément afin d’apaiser son humeur et ses sensations physiologiques.

Ensuite, vous pouvez poser quelques questions de base pour vérifier le niveau d’orientation et commencer à ramener l’individu au présent. Lui demander son prénom, où il se trouve, ou ce qu’il s’est passé, est un bon point de départ.

Enfin, pour appliquer le grounding il faut faire appel aux sens afin de ramener la personne à la réalité sans augmenter l’anxiété. Par exemple, vous pouvez lui demander d’effectuer certaines des tâches suivantes :

  • Décrire objectivement l’environnement dans lequel elle se trouve.
  • Nommer cinq objets qu’elle peut voir et qui ne causent pas de détresse.
  • Enumérer plusieurs sons neutres qu’elle parvient à percevoir.
  • Se concentrer sur l’identification des différentes sensations tactiles qu’elle éprouve et qui ne génèrent pas d’anxiété.
Un homme qui rassure sa partenaire triste.

Utiliser la technique d’enracinement pour affronter les situations de stress

Lorsque le stress est intense mais pas au point de paralyser, il est possible d’avoir recours à cette technique pour s’apaiser soi-même. Il suffit d’utiliser les sens pour retrouver le lien avec la réalité.

En plus des suggestions que nous venons de mentionner, vous pouvez également utiliser d’autres ressources telles que tenir un glaçon dans la main, marcher pieds nus sur l’herbe. Ou produire des sons percussifs avec un objet proche.

Toutes ces activités permettent de vous reconnecter avec le corps et le présent. Elles réduisent l’activation et permettent de retrouver un certain contrôle. Dans tous les cas, s’il n’y a pas d’amélioration, il est important de chercher une aide professionnelle afin de réaliser une intervention plus en profondeur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les effets de la respiration sur notre cerveau
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les effets de la respiration sur notre cerveau

Les effets de la respiration sur le cerveau sont importants. En prenant conscience de ce processus, nous pouvons ramener l'équilibre dans notre org...