Surmenage : 5 conséquences

· 19 avril 2018

Le surmenage est devenu la marque déposée de nombreuses personnes. Il est vrai que travailler est louable, mais non lorsque nous permettons que l’environnement de travail prenne le pas sur notre vie. Si cela se produit, l’existence s’en trouve progressivement appauvrie.

Les personnes tombent dans le surmenage pour différentes raisons. Il se peut que les revenus provenant d’un seul emploi ne soient pas suffisant et qu’il soit nécessaire d’avoir plusieurs emplois. Il se peut également que la personne ait une passion démesurée pour son travail, ou pour le succès que ce dernier peut lui prodiguer.

« Nous sommes entourés de gadgets conçus pour économiser du travail et, malgré tout, avons très peu de  réels loisirs. »

-Laurence J. Peter-

Il existe également des cas où le surmenage devient un mécanisme permettant de fuir d’autres aspects de la vie, lorsque ces derniers sont problématiques. Quoi qu’il en soit, cela indique simplement qu’il existe des problèmes et que ceux-ci doivent être résolus avant qu’il ne soit trop tard. Les conséquences peuvent être très graves. Ce sont cinq d’entre elles.

1. Détérioration des relations affectives et sociales

La première conséquence du surmenage est une détérioration progressive d’autres domaines de la vie. En premier lieu parce que le fait de consacrer autant d’heure à notre travail  laisse peu d’énergie émotionnelle disponible pour d’autres aspects de la  vie. Il est en effet habituel de travailler excessivement pour éluder des difficultés inhérentes à d’autres sphères.

allumette brûlée

Le surmenage est souvent perçu par le conjoint comme un abandon ou même un rejet. Le fantôme de l’absence apparaît. L’autre se sent reléguer au second  plan. Il en va de même pour la famille ou les amis, qui perçoivent clairement le manque de disponibilité.

De même, lorsqu’une personne dispose de peu de relations affectives, le surmenage ne l’aide pas à résoudre le problème. La personne ne fait que couvrir le problème et,souvent, l’augmenter. Par conséquent, les relations avec les autres disparaissent progressivement dans ce types de circonstances.

2. Fatigue et réticence, un effet fréquent du surmenage

Le surmenage est synonyme de fatigue. Cette dernière se manifeste en premier lieu par une fatigue physique et mentale. De la fatigue apparaîtra bientôt à l’épuisement, mais la personne ressent souvent en même temps qu’elle ne peut pas ou ne devrait pas s’arrêter .

L’épuisement a des effets directs sur l’humeur. Cela donne souvent lieu à une forte apathie face à toute situation et un sentiment de réticence constante. L’enthousiasme disparaît peu à peu. Nous perdons tout intérêt pour presque tout. Nous expérimentons la tristesse. De là à la dépression il n’existe qu’un pas. Survient également l’anxiété et parfois l’angoisse, dont l’intensité peut varier.

3. Augmentation de l’improductivité

La chose la plus paradoxale est que le surmenage mène également à l’improductivité. La fatigue, l’apathie et l’humeur instable affectent la capacité à accomplir des tâches avec excellence. La personne finit par faire pour faire.

Certaines personnes présentant des caractéristiques obsessionnelles s’efforcent de faire tout du mieux possible. Même ainsi, la surcharge de travail limite nos capacités créatives. Il devient plus difficile d’innover et de gagner en efficacité. Ceci n’est seulement possible que lorsque nous avons un esprit frais et des émotions tempérées.

travail fatiguant

4. Problèmes de santé

De nombreuses maladies physiques surviennent lorsqu’il existe un surmenage. Tout commence généralement avec un malaise gastro-intestinal. Mauvaise digestion, gastrite, constipation et difficultés de la sorte. Il est également fréquent qu’apparaissent des problèmes de peau, des allergies soudaines ou des rhumes périodiques.

Avec le temps, les problèmes de santé deviennent plus complexes. Il n’est pas rare que ceux qui travaillent de façon excessive commencent à avoir des difficultés à dormir, pouvant même parfois se transformer en insomnie chronique. Les cas d’hypertension ou de problèmes circulatoires sont également fréquents.

Il est important de signaler ici que la mort pour surmenage n’est pas un mythe. Nous savons que lorsque cette circonstance se maintien pendant une longue période, elle peut entraîner des crises cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux. Les conséquences du surmenage sont imprévisibles.

5. Automatisation et perte de sens

Lorsque nous travaillons excessivement, la vie perd progressivement le sens de la nouveauté. Même si notre travail exige de l’ingéniosité et de la créativité, il arrive le moment où cela se transforme en une grande routine. Pour tolérer le surmenage, la personne développe différents automatismes sans le savoir. Il s’agit de manières stéréotypées d’agir, lesquelles évitent de prendre le temps de réfléchir.

surmenage

Cela génère en outre un sentiment de manque de signification face à toute situation. Des pensées et des questions relatives au véritable sens de la vie commencent à apparaître. S’il existe par ailleurs des traits dépressifs, les conséquences peuvent être très graves.

Le surmenage, comme tout excès, doit être évité à tout prix. Cela ne génère en fin de compte que des problèmes de toutes sortes. La vie est unique et comprend de nombreuses dimensions. La réduire à une seule produit de sérieux effets sur notre santé physique et mentale. Il est préférable de repenser, de reconstruire et de s’ouvrir à des modes de vie plus complets.