Je suis déjà cette personne qui sait où elle va et où elle ne doit pas retourner

12 janvier 2016 dans Psychologie 2 Partagés

On a tous un vide dans notre coeur, un lieu reculé où on revient dans notre esprit, mais où on ne remettra jamais les pieds pour de vrai.

Il y a des lieux, des scènes, des personnes et des choses qui sont ancrées dans notre passé et qui font ce que l’on est.

C’est l’expérience des actes vécus, des amours perdus, des frustrations, des désillusions et des bonheurs contenus qui ne reviendront jamais.

Combien de fois vous êtes-vous senti perdu au cours de votre vie ? En fait, cette désorientation est quelque chose que l’on ressentira pendant un certain temps, car rien dans ce monde n’est sûr.


On est habitué à ce que la vie mette des obstacles sur notre chemin, mais en réalité, les vraies limites auxquelles nous nous confrontons, c’est nous-même qui nous les fixons. Si quelque chose vous blesse, vous use ou vous détruit de l’intérieur, alors abattez ce mur et promettez-vous de ne plus jamais revenir.


Ce qui importe vraiment, c’est de savoir où on ne doit jamais retourner.

Parfois, la distance est l’unique réponse à notre malheur, et chaque pas que l’on fait dans la direction contraire est un échelon de plus vers notre développement personnel. Cependant, pour y arriver, il faut faire preuve de courage…

Je suis déjà cette personne qui sait où elle va

mujer-en-cruce-de-caminos-regresando

Savoir où on va, ce n’est pas avoir un destin figé. Ce dont nous vous parlons ici, ce sont de buts, de projets, et surtout de connaissance de soi.


Il devrait toujours arriver un moment dans notre vie où on arrête de ressentir le besoin de nous trouver avec notre « moi », afin de nous créer nous-même. Le désir crée la pensée, et la pensée est une arme puissante qui nous guidera vers notre vrai chemin


Si on s’arrête un instant pour se demander si on sait où on va, il nous sera difficile de fournir une réponse sûre à cette question.

Qui sait de quoi demain sera fait ? Tout ce que l’on peut connaître, c’est ce que l’on a ici et maintenant, mais demain, ce n’est rien de plus que de l’eau qui s’écoule entre nos doigts.

  • Une personne sait où elle va quand elle se sent sûre d’elle et que l’expérience lui a enseigné l’importance du courage et de la patience. Tout arrive à point à qui sait attendre.
  • Une personne sait où elle va quand elle a confiance, quand elle est ouverte d’esprit et qu’elle sait pressentir la réalité.
  • Une personne sait où elle va quand elle s’offre ce qu’elle mérite et qu’elle se permet ce dont elle a besoin.
  • Vous savez où vous allez quand vous arrêtez de croire que la vie doit être parfaite pour être merveilleuse.
  • Une personne sait où elle va quand elle se rend compte de ce qu’elle est capable de faire.

Ces découvertes ne se font pas du jour au lendemain. Il s’agit d’un processus progressif, d’un sentier à parcourir tout au long de cette intervalle appelée « vie » où on doit toujours aller dans la même direction : vers l’avant.

Des lieux sans retour, des coeurs vers lesquels ne pas retourner

mujer-de-rojo-subida-a-una-escalera

Si vous ne lâchez pas le passé, avec quelle main allez-vous attraper le futur ?

En effet, parfois, il est nécessaire de regarder derrière soi et de prendre suffisamment de distances avec qui nous a fait du mal, avec cette expérience qui nous a fait changer, ou avec ce lieu qui nous renvoie à un passé auquel on ne s’identifie plus.


Faire preuve d’un vrai courage, ce n’est pas laisser aller les personnes qui nous ont fait du mal, mais plutôt apprendre à laisser aller ce morceau de vous qui reste en elles


Cependant, on sait qu’il n’est pas chose aisée que de se décider à ne pas y retourner.

L’acte de laisser, d’abandonner, ou de prendre ses distances avec quelque chose ou quelqu’un, suppose avant tout de rompre un lien, soit-il familial, amoureux ou amical.

Dans tous les cas, on est forcément confronté à un type de souffrance émotionnelle.

  • Laisser aller quelqu’un ou quelque chose, c’est prendre ses distances non seulement par rapport à cette personne, mais aussi par rapport à cette identité que l’on s’était forgée avec cette personne en particulier.
  • Le fait de s’en aller implique de devoir nous connecter de nouveau avec nous-même pour guérir cette blessure, pour nous réinventer, pour avancer, et pour grandir.

hombre-sentado-en-una-escalera

  • Quand le lien se rompt et que la blessure se guérit, cela implique non seulement un apprentissage, mais aussi un changement interne.
    Laisser quelque chose, c’est le perdre, mais parfois, cette perte peut être considérée comme un gain, comme un développement personnel.


Tout en trouvant ce que vous cherchez, soyez heureux avec ce que vous avez. La vie est un changement passionnant au cours duquel, parfois, on doit laisser derrière soi des lieux où mieux vaut ne jamais retourner.


A découvrir aussi