5 signes que vous avez un collègue envieux

Si vous avez un collègue envieux, il est possible que l'ambiance de travail soit pesante pour vous. Il est préférable de ne pas laisser cela vous affecter.
5 signes que vous avez un collègue envieux
Sergio De Dios González

Relu et approuvé par le psychologue Sergio De Dios González.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 07 décembre, 2022

Avoir un collègue envieux peut être un vrai problème. Non seulement cela crée une atmosphère tendue autour de vous, mais cela devient parfois un obstacle majeur à la réalisation de vos objectifs de travail. Le problème avec l’envie, c’est qu’il s’agit d’une passion sournoise, masquée et camouflée. C’est pourquoi il n’est pas toujours facile de la déceler.

Il est normal qu’il y ait un certain degré de rivalité au travail. Lorsque l’environnement de travail est sain, la coopération l’emporte sur ces désirs individualistes. Cependant, un collègue envieux peut apparaître aussi bien dans un environnement sain que toxique et vouloir vous empêcher de progresser.

« Dans les champs des autres, la moisson est toujours plus abondante. »

-Ovide-

L’envie naît quand quelqu’un regarde en vous comme dans un miroir superflu. Il vous voit de l’extérieur. Il croit que vous ne méritez pas d’être qui vous êtes, ou d’avoir ce que vous avez, et pense que c’est lui qui devrait posséder tout cela.

Ce collègue envieux peut aussi agir en se pensant inspiré par un sentiment de justice. Il ne se considère pas comme un collègue jaloux, mais comme un justicier raisonnable. Comment identifier ces personnes ? Il y a au moins cinq signes qui permettent de les détecter.

1. Il remarque vos erreurs et est indifférent à vos réalisations

La chose normale est que les personnes qui composent votre environnement de travail soient modérément attentives à ce que vous faites ou dites ; de temps en temps, elles peuvent aussi faire un commentaire sur vos erreurs ou mettre en avant certaines de vos réalisations. Pas toujours, mais parfois.

Si quelqu’un est très attentif à ce que vous faites et se réfère fréquemment à vos erreurs ou aux difficultés que vous pourriez avoir dans votre travail, il est possible de soupçonner qu’il s’agit d’un collègue envieux. Surtout si, lorsque vous réussissez ou vous démarquez dans quelque chose, il se montre tout simplement indifférent.

Avoir un collègue jaloux peut être un vrai problème

2. Il entrave votre travail

Ceci est un signal certain : vous avez un collègue envieux. Il n’est pas raisonnable que quelqu’un cherche à entraver votre travail car tous les membres de l’organisation sont censés avoir des objectifs similaires. Pour cette raison, entraver le travail d’autrui va également à l’encontre de l’organisation elle-même.

Ces types d’actions ne sont menées que lorsque quelque chose d’autre est en jeu. Ce quelque chose d’autre est cette passion appelée envie. Peu importe si celui qui la ressent blesse les autres ou se blesse lui-même, s’il réussit à affecter la personne qu’il envie. Si vous remarquez que quelqu’un entrave délibérément votre travail, c’est sûrement une personne qui vous jalouse.

3. Il interprète vos réussites avec malveillance

Cela se produit lorsque vous recevez une promotion ou faites l’objet d’une certaine reconnaissance. Bien souvent, moitié en plaisantant, moitié sérieusement, un collègue jaloux essaiera de semer le doute. En d’autres termes, il lancera l’idée que vous avez obtenu cette promotion de manière frauduleuse ou, en tout cas, sans la mériter.

Il est courant que ces collègues envieux fassent des commentaires à travers lesquels, par exemple, ils insinuent que votre réussite est due à votre bonne relation avec le patron. Ou que vous êtes trop soumis ou trop quelque chose, et c’est pourquoi vous avez cette promotion. Là, c’est l’envie qui parle et non la raison.

4. Il discrédite vos idées, signe d’un collègue envieux

Les personnes qui discréditent systématiquement vos idées sont souvent envieuses. Disqualifier ce que vous pensez et dites est une façon de minimiser ou de rendre invisibles vos contributions afin de satisfaire ce désir de nuire qui accompagne toujours l’envie.

Très souvent, cette personne essaie même de boycotter vos interventions. Elle parle pendant que vous parlez, vous interrompt au milieu d’une idée ou remet en question ce que vous dites d’une manière ou d’une autre. Parfois, elle essaie aussi de vous ridiculiser ou utilise un ton désobligeant pour formuler ses objections.

Femme donnant un mauvais regard à un collègue

5. Il a des attitudes hostiles, sans raison

L’hostilité chez quelqu’un se fait toujours sentir, même si elle n’est pas toujours explicite. Un collègue envieux peut parfois vous saluer, et parfois non. Il a généralement une façon de s’adresser à vous qui peut être autoritaire ou peu courtoise – et bien d’autres attitudes de la sorte.

La chose la plus surprenante pour vous est peut-être le fait que vous ne vous souveniez pas d’avoir eu un véritable conflit ou un problème avec ce collègue. Simplement, par son attitude, il vous manifeste un rejet évident, qui peut alterner avec des comportements agréables et amicaux dans lesquels, en tout cas, il y a une pointe d’agressivité.

Si vous avez un partenaire envieux, vous ne pouvez pas faire grand-chose. Cette personne rejette le fait que vous existez et cela est davantage lié à sa propre personne qu’à vous-même. La meilleure réponse est l’indifférence, tant que les choses n’empirent pas. Si cela se produit, une réponse ferme et fixant clairement les limites est le moyen approprié d’y remédier.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le manque de courtoisie relationnelle au travail et les collègues impolis
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Le manque de courtoisie relationnelle au travail et les collègues impolis

Il suffit qu'une seule personne manque de courtoisie à d'une autre dans un environnement de travail pour que cela devienne contagieux.



  • León, R. (2002). Un estudio acerca de la envidia en los centros laborales en el Perú. Persona, (5), 147-165.
  • Della Corte, E. (2014). La envidia en el trabajo: entre la competencia y la destrucción. Microfísica de la envidia. Revista Latinoamericana de Estudios sobre Cuerpos, Emociones y Sociedad, 6(15), 53-64.

Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.