Si quelqu’un vous accompagne, vous irez plus loin

15 juin 2016 dans Emotions 5 Partagés

Les vers du poète Antonio Machado nous rappellent que la vie ne peut être vue que comme un chemin en soi à parcourir et qui présente inévitablement des obstacles.

En revanche, vous avez le pouvoir de décider comment surmonter les obstacles et aborder le chemin qui mènera à la réalisation de vos objectifs. Et pour cela, il est bon de savoir que quelqu’un vous accompagne.

“Durant un voyage au Kenya, j’ai demandé à un Maasaï qui nous accompagnait ce qui se passerait si un lion surgissait. Il m’a dit qu’il n’arriverait rien parce qu’il avait une lance et un couteau. Je lui ai alors demandé ce qui se passerait si j’étais seul. Il m’a répondu : “Si tu es seul, tu es mort.” J’ai pris cela comme une leçon de vie.”
-Alberto Chicote–

Le cuisinier Alberto Chicote a raconté dans une interview qu’une des leçons qu’il avait apprises dans la vie avait été de se rendre compte qu’être seul, c’est être mort.

Il a probablement réalisé cela en voyant que le chemin est plein de lions aux visages et aux formes différentes. On est peut-être capable de battre quelqu’un de plus rapide que soi si l’on est seul, mais on ne pourra jamais vaincre tout le monde si personne ne nous accompagne.

Si vous êtes seul, vous êtes mort

Être seul, ce n’est pas la même chose que se sentir seul, ni la même chose que vouloir être seul. C’est-à-dire que la solitude souhaitée est toujours une bonne chose à certains moments, et elle est même nécessaire.

Se sentir seul, c’est être entouré de monde et ne voir que du vide. Être seul, c’est souhaiter traverser une rivière et ne pas y arriver car personne n’est là pour vous lancer un tronc pour faire office de pont.

IMAGE 2

Personne ne va vous faciliter la vie et ce sera très compliqué si vous voulez la mener seul. Si vous voulez franchir la rivière seul, vous y arriverez peut-être, mais en vous entourant de personnes qui voudront vous aider, vous parviendrez à multiplier la force et l’ingéniosité dont vous êtes capable de faire preuve face à un obstacle.

C’est certainement pour cela que le Maasaï a partagé cet enseignement avec Chicote : pas parce que la solitude est une mauvaise chose, mais parce qu’il est parfois indispensable de voyager avec quelqu’un.

Pour donner un exemple pratique, imaginons que vous vouliez monter un commerce. Vous n’avez sans doute pas tous les outils nécessaires pour tout créer seul.

Il sera donc beaucoup plus facile de le faire en équipe, avec des capacités diverses ,et avec des gens qui pourront vous aider et partager le bonheur de votre réussite.

“Mon cher Daniel, réalisez une chose au plus vite : rien dans la vie n’a vraiment d’importance si vous n’avez personne avec qui le partager”
-Carlos Ruíz Zafón, dans L’Ombre du vent

L’important n’est pas d’arriver jusqu’au bout, mais de le faire avec quelqu’un

Lorsque vous serez parvenu à positionner le tronc et à atteindre l’autre rive, vous comprendrez l’importance d’être accompagné et le pouvoir de savoir quand il vaut mieux être seul.

Vous saurez alors combien il est beau d’avoir quelqu’un avec soi, à ses côtés, qui vous retient quand vous tombez ou quand vous vous noyez, qui vous relève et vous permette de vous reposer au moins quelques instants.

Nous nous disons très souvent qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné et nous oublions qu‘il nous appartient de choisir qui nous accompagne.

Il y a un temps et des situations pour chaque chose : pour la solitude souhaitée et pour partager les joies de ceux qui nous entourent véritablement.

IMAGE 3

Cela vous intéressera peut-être de savoir qu’Albert Einstein a avoué une fois se sentir seul. En effet, il avait atteint ses objectifs et il était devenu le scientifique le plus connu du XXe siècle, mais la solitude le submergeait émotionnellement.

Cela démontre aussi que, parfois, cultiver les relations affectives est un ingrédient nécessaire pour nous sentir comblés.

Vous irez plus loin si quelqu’un vous donne un coup de pouce

Quand un bébé commence à marcher, ses parents sont conscients qu’il doit y arriver par lui-même, même s’il est toujours conseillé de lui donner la main et de lui faire sentir que quelqu’un est avec lui.

Il arrive la même chose quand nous devenons adultes. Vous êtes alors assez autonome pour avoir une bonne confiance en vous, mais il est toujours bienvenu que quelqu’un vous donne un coup de pouce pour aller de l’avant si nécessaire.

La présence de certaines personnes dans votre vie peut parfois être l’impulsion qui vous manquait pour aller au-delà de ce que vous pensiez un jour être vos limites. 

Ces personnes peuvent vous aider à créer ce que vous méritez, et à vous battre pour réaliser vos rêves et vos espoirs, sans que vous vous arrêtiez devant les doutes et les peurs.

Faire le chemin avec quelqu’un, c’est se rendre compte de la chance que l’on a d’avoir trouvé des gens uniques, pour qui l’on compte et qui partagent leurs buts avec nous.

S’ils sont réellement importants, ils nous suivront également jusqu’à la fin et ils se battront sans cesse pour nous faire arriver là où nous l’avons décidé.

“Commencer, c’est être ensemble, 

Progresser, c’est rester ensemble,

Triompher, c’est travailler ensemble”

-Anonyme-

A découvrir aussi