Si les autres vous traitent mal, rappelez-vous que le problème vient d’eux, pas de vous

· 30 octobre 2018
Si les autres vous traitent mal parfois, n'oubliez pas que ce n'est pas de votre faute. Dites-vous bien que ce sont eux qui se trompent, eux qui ont un problème. Pas vous.

Rien, absolument rien ne justifie une maltraitance, un mauvais geste, un mot de travers. Cependant, tristement, il nous arrive souvent d’accorder de la validité aux mauvaises paroles ou aux mauvais comportements des autres envers nous. 

Lorsque nous accordons de l’attention à ces attitudes, les personnes qui nous traitent mal peuvent en arriver à être fières de leur manière d’agir. A se dire qu’elle est légitime. Et que leurs mauvais propos sont le reflet de la réalité. Cependant, rien n’est moins vrai, car leurs actes reflètent leur obscurité et leurs conflits internes.

si les autres vous traitent mal, c'est ce n'est pas de votre faute

Pourquoi le mieux est-il d’ignorer les personnes qui nous traitent mal ?

Les mots qui cherchent à blesser. Les jugements. Les opinions non sollicitées. Les critiques lancées directement contre nous. Rien de tout cela ne doit recevoir un quelconque crédit de notre part. Car quiconque nous aime ne nous offensera pas. Et si nous prêtons attention à ces personnes qui nous traitent mal, nous leur donnerons l’opportunité de nous blesser. Aussi bien à ce moment-là qu’après.

Avant d’accorder de l’importance à ces « conseils », ces « opinions » ou autres « critiques » qui ne nous apportent aucune bonté, utilité ou vérité, nous devons considérer les intentions de la personne que nous avons en face de nous. Et nous demander quelles sont-elles.

Cependant, ce mal-être qu’ils génèrent en nous n’est pas vain pour nous. Car nous pouvons tirer un sens de n’importe quoi. Et le fait que certaines personnes arrivent dans notre vie pour nous apprendre à ne pas être comme elles est une grande vérité.

Car le respect mutuel et les bons traitements sont des valeurs indispensables pour vivre de manière saine, pour se sentir épanoui et en paix avec soi-même. C’est dans leurs propres actes que les personnes qui traitent mal les autres trouvent leur punition.

Qu’il soit ou non visible, le négatif parcourt l’esprit. Par conséquent, ne pourront connaître cette sensation de satisfaction et de plénitude que les personnes qui respectent les autres.

femme triste car les autres ne la respectent pas

Offrir son absence et ignorer, la meilleure manière de préserver notre amour propre

La meilleure manière de nous protéger face aux personnes qui nous traitent mal est de ne pas admettre ce traitement. Les liens émotionnels sont précieux et nous devons prendre soin de nous, c’est pourquoi il est important d’ignorer et de nous éloigner des personnes qui endommagent notre estime de nous-même.

Si les doutes, le mal-être et le manque d’entrain apparaissent, alors éloignons-nous-en si nous ne voulons pas qu’ils nous enveniment. Les personnes qui tentent de nous faire du mal ne voient alors pas plus loin que leurs intérêts personnels, c’est pourquoi elles continueront si nous ne sommes pas capables de leur barrer la route.

En ce sens, nous ne devons pas accorder autant d’importance à ce que ces personnes font, mais plutôt centrer notre attention sur les leçons que l’on peut tirer ce qui a été fait, ce qui nous aidera ainsi à créer des opportunités de développement et à travailler sur notre estime de nous-même et sur notre force.

La trahison, la froideur et la prépotence sont des poignards aiguisés qui, lorsqu’ils sont enfoncés, font très mal. Cependant, ce qui fait le plus mal, c’est précisément le fait de se rendre compte que l’on ne connaît pas aussi bien que l’on pouvait le croire ces personnes qui nous entourent pourtant depuis longtemps. Il est certaines personnes que l’on finit par découvrir lorsqu’elles montrent qui elles sont vraiment. Quand elles n’ont plus besoin de nous et qu’elles reflètent leur réel intérêt pour nous.

En reconnaissant ces personnes qui nous traitent mal, nous pourrons analyser la situation et anticiper leurs réactions et intentions. Par conséquent notre bouclier est fait de la capacité à ignorer et à anticiper ces mauvais mots ou ces mauvais agissements.

Ce processus de deuil, puisant son origine dans la tromperie relationnelle, nous aidera à ré-envisager nos priorités. Et à chercher de nouveaux noyaux où déposer notre confiance. Une tâche qui n’est pas facile, mais qui est, indubitablement, nécessaire.