Shrek et la solitude, choix ou obligation ?

6 septembre 2018 dans Cinéma 0 Partagés
la solitude

Vivre en communauté est quelque chose de naturel pour l’être humain. Pour survivre, tout d’abord. Pour pouvoir se défendre des animaux, des tribus rivales et rendre plus efficace l’obtention de nourriture. Les villes et les villages offraient à leurs habitants une protection, un sentiment d’appartenance et de sécurité. Les individus cherchent aujourd’hui encore le refuge offert par la vie en communauté.

Mais que se passe-t-il si quelqu’un croit être assez fort pour se défendre des dangers imminents ? Cette personne n’aurait-elle donc pas besoin de vivre en communauté ? N’aurait-elle pas besoin d’amis ? Nous étudierons dans le cadre de cet article les effets de la solitude du point de vue du film Shrek .

Shrek, l’ogre qui vit dans un marais

Shrek est un film d’animation sorti en 2001, produit par Dreamworks Animation StudiosLe protagoniste principal est un ogre vivant dans un marais très éloigné, au milieu d’une forêt. Ce personnage est complètement satisfait de cette situation. Il aime la solitude de son foyer.

La précieuse solitude de Shrek est cependant soudainement brisée par l’invasion d’ennuyeux personnages de contes de fées. Ils ont tous été bannis de leur royaume par le maléfique Lord Farquaad.

L’ogre, déterminé à sauver sa maison, conclut un accord avec Farquaad. Shrek promet de sauver la princesse Fiona si ce prince réintègre les personnages des contes de fées. Shrek doit alors entreprendre un voyage très long et rempli d’aventures pour trouver la fille, avec un unique compagnon nommé Âne. Il devra dès lors faire face à toutes sortes de dangers, mais également à la fin de sa solitude.

shrek et la solitude

Les avantages de la solitude

Nous avons tendance à croire que la solitude est un échec personnel. Cette notion est fausse. La solitude n’est qu’un état transitoire, qui peut être choisi volontairement ou non. La solitude, lorsqu’elle est choisie, née de décisions prises par soi-même.

L’isolement volontaire découle souvent du désir d’être le moteur de notre propre vie. Elle née du désir d’être authentique, sans masques ni costumes. La solitude choisie peut favoriser la croissance personnelle ainsi que la réalisation des projets et des aspirations. Voici quelques-uns des avantages de la solitude choisie :

  • Cela permet de concentrer son énergie sur des projets personnels. La solitude nous permet de nous concentrer sur des initiatives particulières plutôt que de s’user et d’essayer de plaire aux autres.
  • Aucune explication quant aux actes ou aux horaires n’est nécessaire. Cela implique de nettoyer et de manger lorsque nous le souhaitons. De décorer la maison à notre goût et à nos préférences. De dormir quand nous le souhaitons et de travailler ou bon nous semble.
  •  Elle permet de penser à nos propres actions et de réfléchir. Il est difficile de trouver un moment pour méditer sur ce que nous faisons dans un monde rempli de distractions et de tâches en attente. La solitude contribue à la croissance personnelle en offrant un espace d’introspection.
  • Elle renforce l’indépendance individuelle. Elle rend chaque personne responsable d’elle-même. Cela signifie que nous n’avons pas besoin de dépendre de quelqu’un d’autre. De sorte que notre bien-être et notre bonheur augmente.

L’amour frappe également à la porte des solitaires

Dans le film, l’ogre doit partir à la recherche de la belle princesse Fiona, enfermée dans une tour gardée par un dragon.  Cette dernière est ravie lorsque Shrek et l’Âne parviennent à la libérer la fille de son redoutable gardien. Ce bonheur se dissipe cependant rapidement lorsque Fiona découvre que son sauveur est un ogre et non un prince.

Shrek et Fiona découvrent qu’ils possèdent beaucoup de choses en commun lors du retour au château de Farquad. Ils finissent par tomber amoureux. Mais la princesse n’a pas encore révélé à personne son secret. Elle devient également un ogre chaque nuit en raison d’un sortilège, même si elle redevient humaine à l’aube.

L’Âne est le premier à apprendre le secret de la princesse. Fiona explique qu’elle a été ensorcelée lorsqu’elle était enfant. Que seul un baiser de son véritable amour lui rendra sa forme originelle. Shrek écoute une partie de la conversation entre l’Âne et Fiona et, en raison d’une mauvaise interprétation, se sent trahi.

 Shrek ne possède pas un niveau élevé de connaissance de soi malgré ses années de solitude. Bien que la solitude soit propice à l’introspection, il est clair que Shrek n’en a pas profité. Le protagoniste du film disposait de très peu de capacités pour définir et exprimer ses besoins et ses sentiments.

De sorte que Shrek retourne dans le marais lorsque Lord Farquaad emmène Fiona dans son château. Il est désormais libre et solitaire. C’est alors qu’il se sent mal pour ne pas avoir exprimé ce qu’il ressentait pour la princesse, même s’il pensait qu’elle le méprisait. Le marais devient alors une prison auto-imposée. La même solitude qui le rendait autrefois heureux le rend malheureux désormais.

shrek et fiona qui s'embrassent, la fin de la solitude de shrek

La fin de la solitude

Shrek se rend vite compte qu’il se sent malheureux malgré le fait d’avoir récupéré sa vie privée. Il a besoin de la compagnie de ses proches : Fiona et l’Âne. L’ogre possède néanmoins une faible estime de soi. Il ne se sent digne de rien ou de très peu de chose.

Shrek, à l’instar de nombreuses personnes ayant une faible estime de soi, se sent obligée de rejeter les autres. Une mauvaise image de soi peut nous amener à nous sentir incapable de communiquer avec les autres. Cela semble être la cause de la solitude de Shrek. Sa solitude n’est finalement par un choix personnel. Sa peur de souffrir ou d’être blessé par les autres l’amena à éviter de s’approcher des autres.

Dans les hypothèses où la solitude se produit pour des raisons similaires, la personne doit travailler pour se sentir digne de la compagnie des autres. Nous devrions choisir librement d’être éloigné des autres. Cella ne devrait pas être motivé par peur. Shrek décida de passer du temps avec l’Âne et Fiona, les personnes qu’il aimait le plus, lorsqu’il sentit finalement la capacité d’aimer les autres.

Il est fréquent de relier la solitude à des émotions négatives lorsqu’elle est ressentie comme imposée. De sorte que la tristesse et l’humeur de la personne empirent. Nous ne devrions cependant pas considérer le fait d’être seul comme une mauvaise chose. Il en serait ainsi uniquement dans les cas où il ne s’agirait pas d’une situation choisie mais de quelque chose qui découle de la peur.

Par conséquent, n’ayez pas peur d’être seul. Profitez de ces moments pour mieux vous connaître et travailler sur ce que vous voulez. Cependant, si vous voulez passer plus de temps avec les autres, mettez-vous au travail pour y parvenir. Nous sommes finalement tous dignes d’être acceptés par les autres.


A découvrir aussi