L’estime de soi et l’ego : 7 différences

18 mars 2018 dans Estime de soi 738 Partagés
l'estime de soi et l'ego

Il est possible que certaines personnes croient encore que l’estime de soi et l’ego sont des concepts synonymes. Il s’agit là de quelque chose de totalement compréhensible si nous tenons compte du fait que depuis tout jeune il nous est enseigné à  penser aux autres plutôt qu’à nous-mêmes. Même à l’âge adulte, le fait de veiller sur soi-même peut être qualifié d’égocentrisme et d’égoïsme.

Néanmoins, que se passe-t-il lorsque nous confondons l’estime de soi et l’ego ? Lorsque nous faisons passer les besoins des autres avant les nôtres, lorsque nous recherchons l’approbation externe et que nous nous sentons coupables lorsque nous voulons dire “non” mais que nous devons dire “oui” pour ne pas passer pour égoïste.

La principale conséquence de cette confusion est la déconnexion avec nos besoins, puisque nous oublions de nous écouter et, par conséquent, de nous valoriser comme il se doit. C’est pourquoi nous verrons ici 7 différences entre l’estime de soi et l’ego.

1. L’admiration de soi-même

Une personne disposant d’un ego important présente une admiration excessive pour elle-même. Tant et si bien qu’elle développe des caractéristiques narcissiques et observe le monde à partir d’une perspective déformée. Le problème majeur de ce type de personnes est qu’elles pensent qu’elles sont supérieures aux autres, c’est-à-dire qu’elles considèrent qu’elles sont parfaites et que tout ce qu’elles font également.

En revanche, une personne ayant une grande estime de soi, bien que se valorisant elle-même, le fait toujours dans une perspective réaliste. Elle est ainsi consciente à  la fois de ses vertus et de ses défauts, et ne tente pas de camoufler ces derniers pour prétendre être ce qu’elle n’est pas. Au contraire, elle les accepte et si quelque chose lui pose des problèmes ou des difficultés, elle essaie de trouver une solution.

reflet d'une femme dans le miroir

“Il n’est pas négatif de s’admirer, de s’aimer, de se dire des choses positives. Cependant, se croire parfait, oui. Toutes les personnes ont des défauts et le fait de les reconnaître nous aide à les améliorer. Prétendre que nous n’en avons pas ne nous sert à rien.”
Partager

2. S’inquiéter de soi et des autres

La différence entre l’estime de soi et l’ego peut être très clairement perçue dans ce deuxième point. Quelqu’un avec un ego s’inquiétera toujours pour lui-même, mais jamais pour d’autres. Il a besoin d’être le centre d’attention, d’attirer tous les regards. Et s’il n’en est rien, s’il  se sent ignoré, l’une de ses réactions est la colère.

En revanche, une personne ayant une bonne estime de soi s’inquiète pour elle-même, mais également pour les autres. Par conséquent, contrairement à quelqu’un ayant un ego, elle sait écouter et ne cherche pas à être le centre d’attention. Une personne ayant une bonne estime de soi sait très bien ce qu’est l’empathie et possède des relations beaucoup plus enrichissantes.

3. Voir au-delà de nos croyances

Lorsque nous traitons avec une personne qui possède un ego, la première chose que nous percevons est qu’elle n’est pas en mesure de voir au-delà de ses propres croyances. Il sera impossible d’attendre qu’elle les remette en cause ou s’interroge à leur égard. Elle croit que sa vision est la seule valable, ce qui génère de nombreux conflits avec les autres.

oeil

Cependant, une personne ayant une bonne estime de soi est capable de regarder au-delà de son point de vue. Elle sait que sa vision n’est pas la seule et comprend que les autres puissent avoir des perspectives différentes, et même s’y intéresser. Le fait de savoir écouter, de se mettre à la place de l’autre et d’être en mesure d’acquérir une nouvelle perspective d’une situation donnée fait que ces relations avec les autres sont saines et enrichissantes.

Comme nous pouvons le constater, une différence nette entre l’estime de soi et l’ego est que la personne avec ego ne peut jamais compatir ou se mettre à la place des autres. Il s’agit de la raison pour laquelle il est nécessaire d’avoir une estime de soi forte et saine. En effet, une personne avec un ego ne s’aime pas ni ne se respecte vraiment. Elle ne fait que couvrir et cacher ce qui ne l’intéresse pas. C’est pourquoi il lui est si difficile à voir au-delà.

4. La difficulté à accepter les critiques

Une personne avec un ego ne supportera pas de recevoir une seule critique allant à l’encontre de l’image exagérée et déformée qu’elle a d’elle-même. Dans la mesure où elle a caché ses défauts sous ce masque de grandeur, tout signal pouvant les mettre en lumière aura pour conséquence de la mettre sur la défensive, en colère et l’amènera à blâmer les autres.

En revanche, les personnes qui jouissent d’une estime de soi saine seront capables de reconnaître leurs défauts et de recevoir des critiques qui les aideront à s’améliorer. Elles ne le prendront pas comme quelque chose de négatif, mais pourront même l’apprécier. Bien évidemment, tant qu’il s’agit de critiques constructives.

“Nous mûrissons et évoluons lorsque nous procédons à notre autocritique et que nous acceptons les critiques constructives.”

-Jorge González Moore-

5. Attendre de recevoir quelque chose en retour

Nous avons vu qu’une personne avec un ego pense toujours à elle-même. Par conséquent, si cette personne demande de l’aide aux autres ou s’en approche en manifestant de l’intérêt, c’est parce qu’elle peut y trouver un bénéfice personnel. Si elle ne peut en retirer quelque chose de positif, la personne avec un ego ne s’adressera pas aux autres.

Une personnes disposant d’une estime de soi saine n’agit pas de la sorte car elle n’utilise pas les autres pour atteindre ses propres objectifs. Elle sait que grâce aux autres elle dispose de la possibilité de grandir. Quelqu’un disposant d’une bonne estime de soi ne fait jamais les choses par intérêt.

planète dans la main

“Les personnes ayant une bonne estime de soi sont généreuses et ne pensent pas à leurs intérêts dans les relations qu’elles entretiennent avec les autres.”
Partager

6. La hiérarchie entre les personnes

Une autre grande différence entre l’estime de soi et l’ego est que celui qui a un ego pense qu’il est au-dessus des autres. Il peut en être ainsi soit parce qu’il considère qu’il est supérieur en force, en intelligence ou en beauté, entre autres choses. De plus, il croit que le monde tourne autour de lui.

Une personne ayant une bonne estime de soi, en revanche, sait qu’aucune personne n’est supérieure à une autre, juste qu’elles sont différentes. Par conséquent, elles ne font généralement pas de comparaisons.

“Ne te compare à personne, garde la tête haute et rappelle-toi : tu n’es ni meilleur ni pire, tu es juste toi et cela personne ne peut le remettre en cause.”

-Anonyme-

7. Pour donner nous devons d’abord nous donner

La dernière des différences entre l’estime de soi et l’ego que nous allons traiter ici se rapporte à cette croyance de d’abord devoir couvrir les besoins des autres. Cependant, nous devons prendre conscience que nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas.

Ainsi, ceux qui dispose d’un ego ne peuvent pas aimer sainement ni couvrir les besoins des autres vu qu’ils n’ont pas couvert les leurs en premier lieu. C’est pourquoi leur vie est faite de tentatives constantes de faire semblant, de dissimuler, de se croire le meilleur…

Cela n’arrive pas avec les personnes qui possèdent une bonne estime de soi. Elles se respectent, elles s’acceptent, elles se valorisent et elles s’aiment. Elles peuvent  dès lors avoir des relations très enrichissantes. Elles ne sont pas égoïstes, elles apprennent ce dont elles ont besoin et le transmettent ensuite aux autres.

homme heureux

Tous, à l’occasion, sommes tombés dans les griffes de l’ego. L’identifier au lieu de le nier et le regarder en face nous permettra de réaliser que cela cache peut-être des problèmes d’estime de soi.

Nous ne nous considérons pas suffisamment apte ? Qu’est-ce qui nous rend insécure ? Pourquoi voulons-nous que les autres fassent attention à nous ? Réfléchissons-y. Nous ne pouvons pas avoir en même temps de l’ego et une haute estime de soi.


A découvrir aussi