Se souvenir c’est vivre à nouveau

· 12 mars 2015

Lorsqu’une relation se termine, nous refusons souvent de tourner la page, parce que nous nous sentons blessés et tristes, ou parce que cette relation qui semblait prometteuse et porteuse de bonheur s’est arrêtée, emmenant avec elle nos rêves de vie à deux.

Certains diraient que nous ne voulons pas accepter une rupture parce que nous sommes rancuniers ou trop orgueilleux pour pardonner. Dans la plupart des cas, nous ne sommes pas sincères envers nous-mêmes en refusant d’admettre que nous ne voulons pas oublier celui ou celle que l’on a aimé(e).

En réalité, nous n’arrêtons jamais complètement d’aimer la personne que nous avons un jour aimée avec passion…

Nous nous refusons encore plus à oublier l’autre lorsque nous avons dû mettre un terme à cette relation qui pour une raison ou pour une autre n’avait pas d’avenir, malgré avoir essayé de toutes nos forces, et malgré l’amour que nous portions à l’autre.

Nous avons tous sauvé de l’oubli cette personne qui semble toujours être là, qui réapparaît dans les jours de nostalgie, dans les jours de bonheur, car lorsque nous nous sentons tristes, nous souhaitons retrouver ces jours perdus où nous étions tout particulièrement heureux…

Lorsque le bonheur coule à flot, nous cherchons à retrouver l’époque où nous pouvions partager un sourire avec cette personne qui n’est plus là.

Nous nous sentons connectés aux milliers d’histoires que la vie place sur notre chemin. Nous avons tous connu cet amour qui nous a brisé le cœur en nous laissant un souvenir que, par moment, nous aimerions oublier…

À quoi cela nous sert-il de faire vivre le passé dans notre mémoire ? Il se peut que ça ne serve à rien, mais… se souvenir c’est vivre à nouveau, parait-il…

Cela est vrai. Vous n’avez jamais revécu un moment rien qu’en y repensant ? Vous n’avez jamais essayé de capturer dans votre esprit ce moment magique, ce sourire, ou n’importe quel instant de bonheur ou peut-être de tristesse… ?

Se souvenir c’est vivre à nouveau

La vie et sa routine qui dévore le quotidien à toute vitesse, nous empêchent souvent de penser à tout cela, mais nous ne devons pas avoir peur de dire que nous n’avons pas oublié…

Dans ce cas, pourquoi penser presque inconsciemment à la personne que l’on a aimée Pourquoi y repenser sans cesse, et pourquoi nous complaisons-nous dans ce souvenir ?

Parce que secrètement nous aspirons à retrouver ces jours de bonheur parfait que nous avons partagés avec celui ou celle qui sera toujours important(e) à nos yeux, malgré le temps qui passe et le fait que la vie nous l’a arraché(e). Nous aimons nous sentir aimés, et recapturer par la pensée ce qui a compté dans notre vie…

Après tout, rien ne laisse plus son empreinte dans le cœur, qu’un amour que l’on n’a pas pu retenir…