La redoutable « crise de la quarantaine »

6 décembre 2015 dans Emotions 2 Partagés

Les femmes semblent souffrir le plus lorsqu’elles s’approchent de la quarantaine. Cela est dû au fait qu’elles traversent une étape biologique dans laquelle elles ne sont ni jeunes, ni vieilles. Alors, comment surmonter cette crise ou empêcher, simplement, qu’elle n’apparaisse ?

Il se peut que vous ayez peur de gagner en âge ou de ne plus être jeune. Ce qui est sûr, c’est que la dénommée « crise de la quarantaine » touche principalement les femmes mais également un grand nombre d’hommes.

Dans le cas des femmes vient s’ajouter la ménopause et tous les symptômes qu’elle entraine, tant physiques que psychologiques.

Cette crise n’apparaît pas exactement le jour où vous soufflez vos 40 bougies, mais elle peut faire son apparition un peu avant ou un peu après.

Les caractéristiques de la « crise de la quarantaine »

Les experts affirment qu’il existe deux types de crise en lien avec l’âge: une crise évolutive, qui se réfère à l’âge que vous avez et aux changements biologiques que cela implique, et la crise circonstancielle, due aux changements dans votre entourage qui viennent vous affecter. La crise de la quarantaine fait partie du premier groupe.

Le fait de se rapprocher de la quarantaine peut entrainer une dépression et de l’anxiété, en lien avec les pressions sociales et familiales qu’entrainent cet âge.

Par exemple, si vous n’êtes toujours pas marié, que vous n’avez pas encore d’enfants, que vous n’avez pas un bon poste ou que vous n’avez pas acheté de maison, les études révèlent que vous avez plus de chance de vous sentir triste plutôt que quelqu’un qui aurait obtenu tout cela.

Les motifs de cette crise de la quarantaine sont divers, mais les plus fréquents sont : l’insécurité, la responsabilité excessive, la routine, les relations de couple conflictuelles, le fait de se rendre compte des erreurs commises, l’ennui, le manque d’objectifs clairs, etc.

quarentaine

Une nouvelle perspective

L’un des signes les plus importants de la crise de la quarantaine est sans aucun doute ce besoin de rajeunir, c’est à dire, de revenir à ses 20 ans (ou moins).

Cela sous-entend la quête de nouvelles expériences, l’envie de faire des choses que vous n’osiez pas faire auparavant, de s’habiller comme un adolescent, de fréquenter des bars, des boites de nuit, etc.

Cette nouvelle attitude peut représenter un nouveau départ merveilleux, une motivation qui vous sort de votre routine et qui enrichie votre vie.

Cependant, elle peut aussi provoquer une grande nostalgie qui vous paralyse et vous endort profondément, vous faisant oublier qu’il vous reste encore pleins de choses à faire.

Le changement positif que peut entrainer cette crise réside en partie dans l’acceptation que le temps passe, sans sentiments de rage ou d’impuissance. De plus, il s’agit de ne pas abandonner le présent et le futur pour se focaliser sur le passé.

Enfin, une bonne réflexion et une révision de votre vie, vous feront aller de l’avant avec la sagesse d’aujourd’hui et votre inquiétude de jeunesse.

Alors, que faire concrètement face à cette « crise » ?

Maintenir une attitude positive : peu importe si les gens vous font remarquer que vous vieillissez.

Il est bon de savoir que l’âge apporte de l’expérience, des anecdotes et de la connaissance. Il vous reste encore beaucoup d’années devant vous, alors ne les passez pas à broyer du noir.

Profiter : l’expérience d’avoir grandi et d’avoir surmonté de nombreux problèmes vous rend encore plus intéressant et prêt pour ce qui vous attend.

Vous ferez preuve de plus d’auto-contrôle, vous connaitrez les conséquences de vos actes et vous n’improviserez pas.

Rappelez-vous également que le meilleur moment, c’est le moment présent. N’associez pas la jeunesse au bonheur. Chaque étape de la vie peut être source de bonheur et de plénitude.

Réfléchir : vous pourriez vous dire que vous êtes à la moitié de votre vie. C’est le moment idéal pour réfléchir à ce que vous avez fait et ce que vous souhaitez réaliser à l’avenir.

Chaque changement que vous décidez d’accomplir aujourd’hui devra être analysé et évalué en détail.

A découvrir aussi