Alors qu’on l’avait rejetée, elle fit quelque chose de magique…

12 avril 2017 dans Psychologie 57 Partagés

Plus d’une fois, vous avez entendu dire qu’il est important de donner une bonne impression. Cet impact initial que nous causons chez les autres déterminera l’image qu’ils auront de nous. Cependant, la première impression peut se révéler totalement fausse.


Des psychologues des universités de Glasgow (Ecosse) et Princeton (Etats-Unis) ont démontré qu’un simple « bonjour » est suffisant pour tirer des conclusions sur le type de personnalité de la personne qui parle.


Combien de fois avez-vous eu une première impression qui ensuite n’a pas du tout correspondu à la réalité ? Nous ne pouvons jamais faire entièrement confiance à une première impression, puisque nous nous basons sur de petits éléments pour créer une image de la personne que nous avons devant nous. Mais n’oublions pas que nous ne la connaissons pas et qu’elle peut encore nous surprendre.

La première impression et les préjugés

La première impression est très importante pour se former une image positive ou négative de la personne qui se trouve en face de nous. Sa façon de marcher, de parler, de bouger, nous donne des pistes sur sa personnalité. Cela nous permet d’adopter différentes postures, de l’acceptation au rejet en passant par l’indifférence.

Cette vision anticipée d’une personne a aussi beaucoup à voir avec les préjugés. Ce sont eux qui peuvent nous causer le plus de problèmes, étant donné qu’après nous tendons précisément à confirmer cette première image qui s’est formée dans notre esprit.

hombre-con-psicosis

Cette situation se produit normalement quand nous interagissons avec quelqu’un que nous ne connaissons pas, mais dont nous avons déjà entendu parler. Même si nous refusons de le reconnaître, nous nous sommes déjà formé-e-s une image de cette personne en nous basant sur des opinions externes. Dans ce cas, il est très important de ne pas se laisser porter par ces dernières et d’essayer de se forger une opinion personnelle.


Selon Alexander Todorov, nous mettons 40 millièmes de secondes à nous forger une opinion d’un inconnu.


Comme nous avons pu l’observer, le grand problème de la première impression et des préjugés est la pensée anticipée et rapide que nous avons à propos de quelqu’un que nous ne connaissons pas. Si c’est réellement le problème, alors pourquoi n’y apportons-nous pas de solution ? Pourquoi ne faisons-nous pas preuve de plus de patience avant de considérer un individu de manière erronée ? Parce que nous sommes conditionné-e-s.

Notre première impression va toujours être très liée à nos préjugés, que ce soit parce que nous avons entendu parler de la personne en face de nous par la bouche des autres, ou parce que nous avons des préjugés dans notre esprit qui nous aveuglent lors de ce premier moment. Par exemple, on entend souvent que « toutes les blondes sont idiotes » ou que « tous les hommes aux gestes efféminés sont homosexuels ».

Telle est la rapidité avec laquelle nous nous formons une première impression sur une personne. En moins de temps qu’un soupir, nous « obtenons » beaucoup d’informations sur l’autre individu. Et si nous nous donnions un peu plus de temps pour nous faire notre propre opinion ? La patience est une vertu.

L’erreur de la première impression

C’est comme si personne ne pouvait se libérer de cette première impression qu’elle se fait des autres. Ce mécanisme, qui se met en marche de manière automatique, est la cause de beaucoup d’erreurs que nous commettons en jugeant quelqu’un.

Si nous n’avons pas encore appris à ne pas être aussi rapides dans nos jugements, il est possible que ce soit parce que nous ne nous sommes jamais retrouvé-e-s face à une situation réellement injuste à cause d’une première impression. C’est pour cela que nous vous offrons la possibilité de voir une vidéo qui montre avec clarté l’énorme erreur que nous commettons en jugeant une personne beaucoup trop rapidement.

Dans cette vidéo, nous voyons Corinne Sutter, une artiste qui s’est présentée à un programme de talents. Nous pouvons observer la façon dont elle peint sur une toile, tandis que nous découvrons les visages contrariés des juges. Apparemment, ce n’est pas de leur goût et c’est pour cela qu’ils appuient un par un sur le bouton rouge, pour qu’elle arrête finalement son oeuvre.

Il est certain que le dessin est étrange au début, mais si vous faites preuve de patience, votre curiosité sera piquée à vif et vous voudrez savoir comment l’oeuvre se finit. Les membres du jury ne lui ont pas donné ce temps, ils n’ont pas attendu… Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est que Corinne allait les laisser bouche-bée.


La première impression se grave en lettres de feu dans notre esprit.


Cette vidéo est un reflet très clair de comment une première impression n’est pas toujours la bonne et comment la véritable réalité peut vous donner une gifle. Le public s’est levé pour applaudir l’oeuvre de Corinne, mais nous ne savons pas si ses larmes étaient des larmes de joie ou d’impuissance.

gif-ojos

Avez-vous déjà été une fois victime d’une première impression ? Combien de fois avez-vous jugé quelqu’un avant de vous rendre compte que vous vous trompiez ? Attendez que les autres vous montrent qui ils sont réellement, ne vous précipitez pas pour vous former une image erronée de sa personnalité.

A découvrir aussi