Qu’est-ce que le syndrome de la mère toxique ?

13, septembre 2017 dans Psychologie 661 Partagés

Le syndrome de la mère toxique

La psychologue Olga Carmona considère qu’il n’est pas facile de comprendre que certaines femmes n’ont pas la moindre envie d’avoir des enfants. Nous vivons tous dans une société et dans des environnements sociaux, dans lesquels le fait de ne pas avoir d’enfants est une option envisageable. Cependant, cette pression peut faire beaucoup plus de mal que de bien.

C’est bien souvent de cette pression que surgit la figure de la mère toxique. Les femmes dont nous parlons sont arrivées à la maternité pour des raisons extérieures à leur propre existence, à leur propre volonté.

syndrome de la mère toxique

Une mère toxique est une femme qui est devenue mère à cause des conventions sociales ou parce qu’elle suit à la lettre un code de conduite qui lui a été imposé par une autre personne que par elle-même. Son destin est préfabriqué par son entourage et l’inertie dont elle va faire preuve face à cette situation peut être dévastatrice pour son futur enfant.

Les conséquences du syndrome de la mère toxique

Comme vous pouvez déjà l’imaginer, les conséquences du syndrome de la mère toxique ne sont absolument pas positives. Elles n’affectent pas seulement la femme concernée, mais elles touchent également leurs enfants et l’intégralité de leur entourage.

Il est tout à fait probable qu’une mère toxique n’aime pas de manière inconditionnelle sa fille ou son fils. Pour elle, être mère est loin d’être une des plus belles expériences de l’existence. Ses enfants peuvent devenir des rivaux, des obstacles ou des gênes à ses yeux. Elle peut projeter sur eux ses objectifs et ses désirs les plus intimes, même si ceux-ci vont à l’encontre de leurs besoins.

enfant victime du syndrome de la mère toxique

Cette situation amène la mère à développer des comportements narcissiques, qui vont s’aggraver au fur et à mesure du développement de ses relations avec ses enfants. Comme elle n’assume pas son rôle de mère, elle peut observer le monde d’une manière infantile, en filtrant tout son environnement par le prisme de ses désirs et de ses besoins. Dans les cas les plus graves, la mère toxique peut devenir une femme très amère. Elle ne trouve pas de remède pour pouvoir s’épanouir et échapper à ses obligations, ce qui peut la rendre profondément malheureuse.

L’impact du syndrome de la mère toxique sur ses enfants

Il est parfaitement logique de penser qu’au-delà de la mère, ce sont bien évidemment ses enfants qui sont victimes de cette éducation toxique. Les enfants deviennent généralement les cibles expiatoires de leur mère, qui fait peser sur eux tout le poids et la responsabilité de son malheur. Ils peuvent donc souffrir d’un grand mal-être, de manipulations, de critiques, d’humiliations et de traitements cruels, dans les cas les plus graves.

Il n’y a rien de pire pour un enfant que de ne pas se sentir aimé et compris par ses parents. Mais les mères toxiques n’ont que très peu d’empathie pour leurs enfants, car leur monde est purement égocentrique. Elles mettent très souvent en avant les défauts de leurs enfants, leurs échecs et les traits de caractère qui les irritent tout particulièrement. Les enfants ne seront jamais à la hauteur de ce qu’attendent leurs mères et seront critiqués sans la moindre compassion. Même leur réussite pourra être perçue avec envie.

Le syndrome de la mère toxique empoisonne tout

Le comportement d’une mère toxique empoisonne tout son environnement et celui de sa famille. Elle ne cherche pas forcément à effacer ses enfants de son existence. Elle peut être surprotectrice jusqu’à l’extrême ou, au contraire, se montrer totalement détachée de la vie de ses enfants.

Il n’est pas rare qu’une mère toxique fasse passer au premier plan l’importance de son image respectable, au détriment des intérêts de ses enfants. Voilà pourquoi elle peut avoir envers eux des exigences tout à fait délirantes. Ses enfants doivent être exactement comme elle l’entend, au risque de devenir de véritables déceptions à ses yeux.

fille abandonnée par sa mère sur la plage

Elle peut également utiliser des processus de victimisation et de culpabilisation à l’encontre de ses enfants, dans le but de les manipuler. Elle peut inverser les rôles et leur montrer à quel point ils ne sont pas reconnaissants, à quel point ils se montrent ingrats.

Jouer un rôle que l’on a pas choisi, et surtout un rôle qui implique une responsabilité aussi grande que celui d’être mère, n’est pas une tâche facile. Nous devons garder à l’esprit que de nombreuses mères le sont devenues sans jamais le vouloir ou qu’elles ont été déçues par l’expérience de la maternité. Cependant, elles n’ont pas toutes été envahies par l’amertume, elles n’ont pas toutes fait subir à leurs enfants des mauvais traitements. Elles sont nombreuses à avoir su faire face à cette situation. Dans tous les cas, nous ne devons pas être pessimistes. Il existe toujours de l’espoir et l’aide d’un-e professionnel-le peut permettre de rétablir même les situations les plus désespérées.


Une intervention professionnelle peut être d’un grand secours pour les mères toxiques, ainsi que pour leurs enfants.

A découvrir aussi