Quels facteurs affectent le bien-être ?

12 février 2018 dans Développement personnel 56 Partagés
bien-être

Le bien-être est un écosystème complexe. Cela signifie que son état est influencé par de nombreux facteurs en même temps, chacun ayant une influence différente. Il s’agit d’un terme qui est fréquemment utilisé au quotidien. Cependant, nous ne savons pas toujours ce que “bien-être” signifie. Par conséquent, tout comme nous ne savons pas toujours en quoi il consiste, nous n’avons souvent aucune idée de comment l’atteindre.

Ce que nous appelons bien-être comprend au moins six variables. Ces dernières sont : l’aspect émotionnel, intellectuel, professionnel, physique, social et spirituel. Chacune d’entre elles constituent un facteur qui améliore ou dégrade notre vie. C’est pourquoi elles sont toutes liées au bien-être.

Même si nous ne le réalisons pas, nous mettons en jeu toutes ces variables au quotidien. Il convient dès lors de faire attention. Nous pouvons penser que le bien-être ne se concentre que sur l’une de ces variables, celle qui nous préoccupe le plus ou nous gratifie le plus. Cependant, elles agissent toutes simultanément. Ensemble, elles nous permettent ou nous empêchent d’avoir une vie pleine. Analysons chacune d’entre elles plus en détail.

L’aspect émotionnel et le bien-être

Il s’agit de reconnaître et d’accepter nos émotions et nos sentiments. Cela implique la capacité de raisonner de façon cohérente sur soi-même. Être également conscient de nos limites et de nos forces.

Le bien-être émotionnel se manifeste comme la capacité d’exprimer ses sentiments et de comprendre ceux des autres. Egalement comme la capacité à faire des auto-évaluations raisonnables. Il s’exprime enfin comme l’affirmation de soi et la proactivité.

femme soutenue

L’aspect intellectuel

Le bien-être intellectuel est lié à la capacité d’effectuer des actions mentales créatives. Utiliser ce qui a été appris et ce qui a été expérimenté pour résoudre des problèmes quotidiens ou des problèmes de plus grande importance. Cela implique également la capacité à détecter les contradictions et les méthodes pour les aborder.

Le bien-être intellectuel existe lorsque la curiosité et le désir d’apprendre sont présents. Egalement lorsque subsiste un intérêt pour essayer de nouvelles solutions, pour rechercher et être capable d’évaluer différentes postures intellectuelles.

Le facteur professionnel

Nous parlons de bien-être professionnel lorsque la satisfaction est atteinte à travers le travail que nous faisons. En d’autres termes, lorsqu’il existe une bonne attitude face au travail. Cela implique la capacité de trouver un emploi en fonction de nos intérêts.

Le bien-être professionnel se manifeste par la capacité à développer de nouvelles compétences dans le travail ou la profession réalisée au quotidien, et à associer le travail aux valeurs personnelles et à la volonté de s’améliorer.

groupe de travail

Le bien-être physique

Il a trait aux soins que nous portons à la santé et à l’apparence. Cela suppose la capacité à reconnaître nos besoins nutritionnels et physiques. Egalement à adopter ou abandonner des habitudes qui favorisent ou portent préjudice à notre corps.

Le bien-être physique s’exprime par l’intérêt et le soin que nous portons à notre propre corps. Des habitudes d’hygiène saines et une présentation personnelle adéquate. Nous sommes bien physiquement lorsque les actions visent à préserver la vie.

Le facteur social

Le social est lié à la capacité de créer des environnements harmonieux et coopératifs. La capacité à établir des liens constructifs avec les autres. Également à abandonner les relations, de toutes sortes, pouvant porter préjudice ou générer le mal-être.

Le bien-être social se manifeste à travers des réseaux de soutien solides et stables. Il repose sur l’aide mutuelle et la compréhension. Le respect est aussi une forme d’expression de bien-être social. La possibilité de fixer des limites avec les autres également.

Le bien-être spirituel

Il est lié avec la composante de la transcendance qui nous donnons à la vie. Il est étroitement lié au sens que nous donnons à l’existence personnelle. La spiritualité se développe lorsque nous sommes capable de voir les faits dans une perspective à long terme. Egalement lorsque nous sommes intéressé par l’adoption d’un modèle de valeur et que nous sommes en mesure d’être cohérent avec ce dernier.

femme heureuse

Cela implique la capacité d’identifier des valeurs universelles et de s’y tenir. Egalement à la compétence pour se joindre à des causes équitables et à participer activement à ces dernières. Le bien-être spirituel serait donc la somme de toutes les autres variables du être bien.

Comme nous pouvons le constater, le bien-être est un simple mot qui englobe de nombreuses réalités. Comme nous l’avons précisé en introduction, l‘ensemble des facteurs qui le composent sont en permanence en jeu. Nous le perdons parfois de vue car nous sommes particulièrement sensibles à une seule de ces dimensions.

Il est important de se rappeler que les êtres humains disposent de plusieurs facettes. C’est pourquoi notre écosystème de bien-être est complexe. Il est important de ne pas perdre de vue les facettes qui le composent. Ces dernière sont interdépendantes et, par conséquent, lorsque l’une d’entre elles est en mauvais état, une autre qui va bien peut venir l’équilibrer.


A découvrir aussi