Quand on veut trop quelque chose qui n’arrive pas

15 juin 2019
Souvent, vous n'obtenez pas ce que vous désirez ardemment car cet excès de désir révèle peut-être qu'il existe une réalité inconsciente, que vous n'avez pas prise en charge et qui s'interpose entre vous et ce que vous souhaitez réaliser.

Si vous y réfléchissez un peu, vous verrez qu’il y a beaucoup de situations dans la vie où vous désirez quelque chose de toutes vos forces. Et que malgré tous vos efforts, vous n’obtenez pas. Il semblerait que plus vous aspirez à quelque chose, plus cette chose s’éloigne. Très souvent, lorsque vous cessez de vouloir atteindre cet objectif avec une telle intensité, soudainement, un jour s’ouvre cette possibilité qui vous permet de l’atteindre.

Lorsque vous désirez trop que quelque chose se produise ou que quelque chose se passe, vous êtes déjà dans un état d’agitation et de malaise. Les heures semblent être des jours et les jours sont des années. Vous essayez de faire usage de toute la patience dont vous disposez, mais vous ne pouvez pas sortir de votre tête ce dont vous rêvez tant. Parfois, c’est l’amour d’une personne, parfois un travail, de l’argent ou le rétablissement de la santé… Il devient urgent d’obtenir cette chose que vous désirez et vous sentez qu’une bonne partie de votre bien-être en dépend.

Cette situation que vous convoitez tant et qui n’arrive pas s’oppose, pour ainsi dire, en tous points au hasardVous ne réalisez pas que la réalité est à l’écoute de votre désir. Vous faites ce qui est nécessaire. Pourtant, pour une raison ou une autre, ce que vous attendez ne se concrétise pas. De quoi s’agit-il ? Comment peut-on expliquer ce phénomène, d’un point de vue psychologique ?

on veut trop quelque chose

Pourquoi désirons-nous tant cette chose ?

La première question que vous devriez poser dans ces cas est pourquoi vous aspirez à ce point à quelque chose. Cet excès révèle que vous avez établi des circonstances et bâti des attentes qui vous ont conduit à une situation urgente. Il existe un besoin très fort et pour vous, l’atteinte de cet objectif est un facteur décisif pour votre bien-être. Vous sentez que ce « quelque chose » que vous recherchez est une illusion nécessaire à votre bien-être.

La première question à se poser est ensuite de savoir si ce que vous désirez tant a vraiment le pouvoir de transformation que vous lui conférez. Certains croient qu’un grand amour les libérera de la solitude, de la tristesse ou de l’isolement. D’autres pensent qu’un bon travail va donner un sens à leur vie. Il y a aussi ceux qui pensent que s’ils avaient plus d’argent, ils mettraient fin à leurs problèmes ou qu’en surmontant un certain état de santé leur vie se déroulerait paisiblement.

Cette tendance à placer la source de tout bonheur dans quelque chose conduit souvent à des distorsions de la réalité. En règle générale, il est la cause et la conséquence d’un processus d’idéalisation. En fin de compte, il est basé sur l’idée qu’il existe un état de vie épanouie, un paradis, à atteindre. Et on pense que c’est le fait de ne pas y arriver qui causera notre échec et notre déception. L’objet de notre désir représente ce paradis dans notre esprit.

on veut trop quelque chose

Pourquoi n’obtenez-vous pas ce que vous désirez ardemment ?

La question de savoir pourquoi nous n’atteignons pas ce que nous voulons peut avoir de nombreuses réponses. Une première approximation nous amène à conclure que parfois nous voulons simplement ce qui n’existe pas. Plusieurs fois, nous sommes emprisonnés dans des désirs impossibles et des fantasmes irréalisables, tels que celui d’être sauvés ou de nous fabriquer quelque chose d’extérieur qui donne du poids à notre existence.

Que l’amour d’un autre être humain résolve notre manque d’amour de soi. Ou que la reconnaissance sociale nous donne un sentiment de transcendance que nous n’avons pas. Peut-être que la vie que nous avons vécue et bâtie jusqu’à présent disparaît soudainement et se transforme en une existence sans les défauts ou les erreurs dont nous avons portés jusqu’ici.

Bien qu’il soit politiquement correct de dire que « tout peut être atteint », la vérité est que ce n’est pas le cas. Il y a des objectifs impossibles à atteindre et il est important de les reconnaître. Nous ne pouvons pas, par exemple, vivre pour toujours. Il n’est pas non plus possible d’empêcher la souffrance d’atteindre nos vies. De même, il y a de grands exploits qui peuvent effectivement être accomplis, mais ils impliquent souvent de longs processus et des efforts constants et très bien dirigés.

Il y a aussi ce que Jung a appelé « synchronicité« . Les circonstances qui sont créées coïncident avec les processus inconscients que nous vivons. Parfois, nous nous contentons de regarder notre esprit rationnel et de constater qu’il y a un grand désir, mais cela ne se matérialise pas par un accomplissement. Inconsciemment, nous voulons peut-être autre chose et, finalement, c’est ce que nous réalisons. L’être humain est si complexe qu’il veut souffrir. Bien sûr, c’est ce qu’il fait, mais il ne réalise pas comment il l’a fait pour l’obtenir.

 

  • Jung, C. G., Kahnemann, H., & Butelman, E. (1964). La interpretación de la naturaleza y la psique: la sincronicidad como un principio de conexión acausal. Paidós.