Prendre soin de soi pour contrôler l’anxiété

2 septembre 2019
Lorsque l'anxiété s'installe dans notre esprit, le présent perd son sens et le futur se remplit d'impossibilités. En prenant soin de nous, nous pouvons parvenir à réduire cette angoisse qui dévore tout. Pour cela, nous devons nous nourrir de ce que nous méritons lorsque nous en avons besoin.

Un esprit anxieux n’est que chaos et désordre. Il éteint notre potentiel et nous place souvent dans un état de fragilité et d’angoisse absolue. Pour prendre le contrôle et réduire son impact, nous pouvons trouver la stratégie qui s’adaptera le mieux à nos caractéristiques personnelles. Cependant, il existe une approche qui fonctionne toujours : prendre soin de nous. Il s’agit donc de nous écouter, de nous nourrir et de prendre soin de nous tels que nous le méritons.

Etre prisonniers d’un état mental dans lequel seules les préoccupations existent est très fatiguant. Et paradoxalement, plus nous sommes fatigués, plus notre cerveau a consommé de ressources et d’énergie, plus nous aurons des difficultés à nous reposer. Car le sommeil ne comprend pas toujours l’épuisement. Le sommeil se trouve lorsque le calme intérieur est atteint, lorsque les pensées sont silencieuses.

Il n’est pas simple de vivre avec l’angoisse en tant que partenaire. Cependant, nous le faisons alors que ce trouble peut être traité. En fait, les données dont nous disposons sur l’incidence de ces réalités psychologiques affirment que seulement 35% des personnes souffrant de ce trouble demandent de l’aide.

Certaines personnes cohabitent de manière permanente avec un esprit anxieux. Elles voient donc leur qualité de vie diminuer, elles perdent leur potentiel présent, elles remplissent d’angoisses leur futur et elles finissent même par mettre leur santé en danger. Découvrons en quoi consiste cette stratégie que nous devrions tous appliquer au quotidien.

Vivre avec un esprit anxieux

Le fait de prendre soin de soi n’est pas de l’auto-complaisance, c’est un engagement envers soi-même

Dans un monde demandeur, rempli d’incertitudes, et qui exige tant de nous, il est essentiel de prendre soin de soi. Il convient de signaler que ce concept est souvent confondu avec d’autres concepts.

Au cours des années 80, les professionnels de santé ont évoqué pour la première fois l’importance de mener des habitudes de vie saines afin de réduire l’impact du stress et de l’anxiété. Mais à cette époque, l’industrie de la publicité n’a pas hésité à s’emparer de ce terme. Pour cette raison, le marché se remplit très rapidement de gammes de produits destinés à « prendre soin de nous« .

Pendant longtemps, on a donc associé le besoin de « prendre soin de soi » à la salle de bain, aux crèmes, aux shampoings, et même à des produits d’alimentation destinés à notre bien-être.

Pour cette raison, en psychologie, il est nécessaire de promouvoir la base de bons soins personnels. Prendre soin de soi suppose d’employer des stratégies qui se basent précisément (et scientifiquement) sur l’objectif de ce concept.

Que sont réellement les soins personnels ?

  • Prendre soin de soi, cela représente bien plus que se dorloter. C’est mettre en pratique des comportements qui nous aident à réduire notre mal-être, la contradiction, la peur, le stress…
  • Le soin personnel, c’est le calme. Cela revient à atteindre l’équilibre interne, en permettant de recharger les batteries, et non pas de les vider
  • Pour calmer l’esprit anxieux, il faut donc appliquer un plan de soin personnel quotidien. C’est quelque chose de plutôt simple que nous sommes nombreux à ne pas appliquer. Le bien-être et l’attention requièrent une série d’activités et de processus qui doivent être menés chaque jour Initier une routine et l’oublier la semaine suivante ne suffit pas. Le bien-être requiert de l’engagement

Comme nous le présente une étude menée à l’Université Queen’s Kingston (Canada), les soins personnels correspondent à un ensemble d’activités au sein desquelles un individu s’implique quotidiennement tout au long de sa vie. Prendre soin de soi génère des modifications et nous permet de prévenir de multiples maladies.

Le yoga pour prendre soin de soi et de son esprit

Esprit anxieux : 4 clés du soin personnel pour le contrôler

Pessimisme, préoccupation excessive, sensation de perte de contrôle, épuisement psychologique… L’anatomie de l’esprit anxieux peut différer d’un individu à l’autre, mais ces symptômes sont les plus communs.

Avant d’avoir recours aux substances pharmacologiques ou d’affirmer que « nous sommes ainsi et c’est tout », il vaut la peine de se pencher sur ces quelques stratégies. En effet, les clés dérivées de la pratique du soin personnel quotidien peuvent nous aider. Réfléchissons-y.

Votre espace sécurisant pour calmer l’esprit anxieux

Un espace sécurisant est un lieu, un coin, un banc, une place sous un arbre,  sur un canapé ou devant une fenêtre, qui nous tranquillise. C’est une zone de confort où nous pouvons nous rendre 2 fois par jour pendant 15 à 20 minutes.  Pendant ce temps, nous pouvons nous interroger personnellement et nous demander comment nous allons.

Cet espace sécurisant nous permettra de profiter d’un espace de solitude pendant lequel générer un dialogue interne positif et aimable avec nous-même. Nous analyserons nos préoccupation pour nous convaincre que tout ira bien. Nous soulagerons nos angoisses et rationaliserons nos craintes.

La programmation de moments de bonheur

Le bonheur se traduit par le bien-être et la satisfaction. Etre heureux, c’est être en accord avec soi et ne manquer de rien. Pour calmer l’esprit anxieux, nous devons donc « programmer » certaines activités qui généreront en nous ce type de sensations. Au quotidien, il est essentiel que nous puissions profiter d’une heure ou deux pour nous distraire, nous reposer et encourager positivement notre cerveau. 

Il suffit simplement de faire quelque chose qui nous plaît. Quelque chose qui soit en harmonie avec nos passions et notre personnalité. Nous promener, prendre un cours, écouter de la musique, sortir avec des amis, etc.

Mes voies de soulagement

L’anxiété nécessite également des voies de soulagement pour libérer toutes les énergies et tensions accumulées. Il est donc idéal de pratiquer le yoga, le mindfulness, un sport qui nous plaît ou pourquoi pas une discipline artistique.

 

Investissement dans la santé

Le soin personnel, c’est également la santé. Nous devons nous y engager fermement. Il faut donc faire attention à ce que nous mangeons, à comment nous mangeons, aux habitudes nous avons. Cela nous permettra d’améliorer notre bien-être. Il faut établir un plan et s’y tenir. 

La santé, c’est également la prévention.  Il faut donc écouter notre corps et notre esprit. Ne laissons pas de côté cette gêne physique ou cette préoccupation. Donnons lui une réponse aujourd’hui ou ayons recours à l’aide d’un professionnel. Ce qui est ignoré peut empirer, soyons en conscient. Vivre avec un esprit anxieux, ce n’est pas vivre, c’est nous limiter à exister en « mode survie ».  

 

  • Godfrey CM 1 , Harrison MB , Lysaght R , Lamb M , Graham ID , Oakley P  (2011) The experience of self-care: a systematic review., 76 (2), 1–16.  DOI https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27819888