Prendre soin d’autres personnes et bien le faire n’est pas une tâche aisée

14 septembre 2017 dans Psychologie 368 Partagés
mains se tenant

Vous ne savez pas comment cela arrive mais, un jour, vos parents deviennent incapables de se débrouiller seuls. Ces personnes qui semblaient invincibles ont vieilli et vous devez commencer à prendre soin d’elles. Tout à coup, vous devez assumer des responsabilités dont vous ne vouliez pas ; vous pensiez même que vous ne devriez jamais avoir à les assumer.

Mais vous les aimez et ils ont tout donné pour vous. Comment pourriez-vous ne pas les aider alors qu’ils ont besoin de vous ? Après tous les sacrifices qu’ils ont fait pour que vous ayez une vie heureuse… Le fait est que vous vous sentez de plus en plus nerveux-se et fâché-e de vous retrouver dans cette situation. Seriez-vous un-e mauvais-e fils/fille ?


“Aidez vos semblables à porter leur charge, mais ne vous sentez pas obligé de la porter vous-même.”

-Pythagore-


Le stress de prendre soin de personnes dépendantes

Se retrouver avec la fonction de prendre soin d’une personne qui est incapable de se débrouiller seule peut déboucher sur un stress considérable. D’un côté, nous nous retrouvons avec un être aimé qui n’est plus comme il était autrefois. Nous voyons apparaître en lui des problèmes de comportement, de mémoire, en plus d’une détérioration physique et mentale.

Cela nous pousse à le surveiller constamment et à contrôler son alimentation ou son hygiène. Tout cela peut ne pas résulter agréable ou peut même nous dégoûter de le faire, et nous n’aurons donc pas envie de réaliser cette tâche. Nous pourrons même mal la réaliser.

prendre soin de ses parents

Le stress n’apparaît pas seulement avec le fait de prendre soin d’une autre personne, il s’étend aussi vers d’autres aires de notre vie. Ainsi, des problèmes professionnels peuvent apparaître, ou bien des problèmes d’argent, de couple ou de famille. Il se produit une sorte “d’effet de contagion” qui fait que les conflits s’instaurent dans notre quotidien.

Les coûts des soins


L’augmentation du stress peut entraîner des problèmes émotionnels, sociaux et physiques chez la personne qui prend soin d’une autre.


Il est normal que des émotions négatives comme l’anxiété, la colère ou la tristesse apparaissent, en plus d’une culpabilité lorsque nous nous rendons compte que la situation nous dépasse ou que nous voudrions être à un autre endroit et ne pas prendre soin de cette personne : tout cela entre en collision avec les obligations morales qui nous disent de prendre soin de nos proches.


“Le secours dans le besoin, aussi léger soit-il, aide beaucoup.”

-Mateo Alemán-


D’un autre côté, nos relations sociales disparaissent petit à petit, que ce soit par manque de temps ou parce que nous générons des conflits en évacuant le mal-être que nous ressentons. Ceci, à son tour, peut provoquer une nouvelle fois l’apparition d’émotions négatives, nous faisant ainsi entrer dans une spirale d’affection négative.

Au niveau physique, une infinité de dérangements peuvent apparaître. Que ce soit des troubles psychophysiologiques (c’est-à-dire des maladies physiques causées ou exacerbées par des facteurs émotionnels et psychologiques) ou des problèmes liés aux tâches effectuées quand nous prenons soin d’une personne, comme la déplacer d’un endroit à un autre.

Qu’est-ce qui peut nous aider à soulager cette charge de soins ?

Aujourd’hui, on voit beaucoup de personnes qui prennent soin de leurs parents. Pourquoi ne souffrent-elles toutes pas des problèmes psychologiques, sociaux et physiques que nous avons vus ? Parce que les ressources et situations de chacun-e varient énormément, tout comme cela peut se produire avec d’autres troubles psychologiques.

fils qui prend soin de son père âgé

Les stratégies d’affrontement face au stress sont très importantes pour nous protéger de cette usure. Ce n’est pas tant ce qui arrive qui importe, mais ce que nous faisons et comment nous décidons d’y faire face. Par conséquent, passer des heures à ruminer ou à ressasser des pensées dans sa tête à propos des mauvais moments que nous passons en prenant soin de la personne ou essayer d’éviter les situations ne nous aidera en rien.


“Une merveilleuse énergie apparaît quand nous aidons quelqu’un”

-Mary Lou Cook-


Au contraire, essayer de chercher la meilleure option et mettre en marche des actes que nous jugeons utiles (en d’autres termes, agir) sans craindre de se tromper est plus bénéfique. En réalité, avez-vous déjà vu des personnes qui ne commettent jamais d’erreurs ? Et n’avez-vous jamais entendu dire que c’est en se trompant que l’on apprend le mieux ?

Mais en-dehors de la façon dont la personne gère la situation, nous ne pouvons pas oublier une autre grande aide : le soutien social. Le fait de pouvoir compter sur des liens interpersonnels puissants et sur des personnes qui nous aident dans les différentes tâches, nous comprennent, nous reconnaissent et font en sorte de soulager notre charge quotidienne… En somme, prenez soin de vous pour pouvoir prendre soin des autres ! Vous verrez, c’est très efficace.

Images de Jake Thacker, JD Mason et Cathal Mac An Bheatha.

A découvrir aussi