Pourquoi les mangeurs compulsifs ne peuvent pas s’arrêter

8 avril 2015 dans Psychologie 0 Partagés
Manger devrait être un plaisir dans la vie, un moment qui nous permet à la fois de nous nourrir, mais également de combler nos sens grâce aux saveurs, aux odeurs, aux textures et aux couleurs de nos plats.
Cependant, des millions de personnes à travers le monde ont du mal à se contrôler face à la nourriture. Les raisons sont différentes en fonction des personnes, mais nous pouvons facilement les regrouper en 5 points :

1. L’inconscience

Parfois, nous mangeons sans même nous en rendre compte. Cela survient notamment lorsque nous travaillons, ou lorsque nous effectuons des obligations de notre quotidien.

Ce type de situation provoque du grignotage, alors même que nous avons déjà mangé, et nous consommons entre les repas des aliments comme des gâteaux, ou des bonbons.
La solution à ce problème est de prendre conscience qu’il faut s’arrêter et se concentrer pour bien prendre nos 3 repas de la journée, et ne rien manger entre temps.

2. Des difficultés à se confronter aux sentiments négatifs

Chaque jour, nous devons faire face à des situations qui nous affectent et qui nous font du mal émotionnellement. Lorsqu’elles se présentent, nous essayons souvent de nous évader et de nous isoler.

Si nous nous échappons de notre quotidien dans la nourriture, c’est que nous essayons de combler notre malheur avec des aliments qui sont généralement peu sains et nutritifs.
Il est important d’être capable de faire face à ces situations qui nous font du mal, et une bonne solution peut être d’en parler avec son partenaire, un ami ou un psychologue.

3. La nourriture comme unique plaisir

Les hobbies et les activités de loisirs ont souvent une place importante dans la vie de tout un chacun. Mais, lorsque l’on est seul, ou que l’on a très peu de passe-temps, la nourriture peut devenir la seule source de plaisir, comme une sorte de drogue, et peut causer de nombreux dommages physiques, et diverses maladies.

Pour combattre ce problème, il est important de chercher d’autres passe-temps et des activités réconfortantes.

4. La confusion des besoins physiologiques

Lorsque nous passons beaucoup de temps sans manger, ou sans nous reposer, nous nous mettons dans une situation dans laquelle il est très facile de tomber dans les travers d’un mangeur compulsif.

Dans cette situation, notre corps confond des sensations similaires, qui sont pourtant très différentes dans les bienfaits qu’elles nous apportent. Par exemple, nous pensons avoir faim alors qu’en réalité, nous avons soif ou sommeil.
Pour éviter cela, il est nécessaire de bien se reposer, et d’avoir une alimentation équilibrée.

5. La haine de soi

Il peut sembler étrange d’associer la haine de son propre corps avec l’alimentation compulsive, mais c’est pourtant un phénomène réel. 

En effet, lorsqu’une personne déteste son corps, elle peut devenir accro à la nourriture, et pourtant, ces personnes peuvent dans le même temps, chercher à perdre du poids pour mieux s’accepter.
Une situation contradictoire, mais bien réelle.

Manger de manière compulsive n’est pas un choix

Même si beaucoup de personnes pensent que les mangeurs compulsifs décident consciemment de leurs comportements, il faut préciser que ces pulsions font appel à des aspects très profonds de notre esprit.

C’est pour cela qu’il est très important d’aider ceux qui souffrent de troubles alimentaires, et les orienter vers une aide médicale adaptée.

A découvrir aussi