Le chocolat, c’est bon pour la mémoire !

· 26 mars 2015

On entend souvent dire que personne ne peut refuser une petite douceur. Nombreux sont ceux qui ont déjà eu envie de manger un bon chocolat après une dure journée ou quand le moral est au plus bas.

Nous savons que manger du chocolat peut nous mettre de bonne humeur. De fait, des études montrent que consommation de chocolat et bien-être émotionnel sont liés. En fait, le chocolat provoque la libération de certaines substances dans le cerveau, telles que les endorphines, ou encore des neurotransmetteurs comme la dopamine ou la sérotonine, qui contribuent à réguler le moral.

Des enquêtes ont également permis d’observer une modification de l’activité cérébrale dès lors que l’on sent une odeur de chocolat ou simplement lorsqu’on en voit, sans forcément en manger !
Voilà un des pouvoirs du chocolat, peut-être le plus reconnu. Et ce n’est pas le seul.

Il est évident que si en modifiant les fonctions cérébrales, le chocolat a une influence sur l’humeur, il semble qu’il ait aussi d’autres effets positifs.

Selon un article publié en 2011 dans la revue British Journal of Clinical Pharmacology, les flavonoïdes présents dans le cacao permettraient une amélioration des fonctions cognitives et visuelles. Si on en croit ce document, c’est en influant sur la circulation sanguine et la fonction éditoriale que le cacao aurait de tels effets positifs sur notre organisme.

Dans cette revue scientifique sont aussi mentionnées des découvertes intéressantes indiquant que le chocolat peut freiner les effets dégénératifs du vieillissement, permettant ainsi de retarder l’obsolescence des neurones, de les protéger des neurotoxines et de réduire la neuro-inflammation.

Il peut également promouvoir un meilleur fonctionnement de la mémoire ainsi que la capacité d’apprentissage en permettant d’augmenter la plasticité cérébrale.

Le chocolat est bon pour la mémoire

Tous ces résultats montrent que la science s’investit de plus en plus dans l’analyse des effets bénéfiques liés à la consommation de cacao chez les personnes malades d’Alzheimer. Il a aussi été prouvé que la consommation de cacao réduit le risque d’infarctus cérébral.

La science nous l’affirme : le chocolat est un allié de la bonne humeur et d’un meilleur fonctionnement cérébral… Alors, un petit chocolat, ça vous tente ?