Pourquoi les enfants ne devraient-ils pas regarder Squid Game ?

Les enfants de maternelle et de primaire imitent des scènes qui apparaissent dans Squid Game. Alors même que les contenus violents y sont nombreux, les parents ne mettent pas de filtres sur ce que voient leurs jeunes enfants.
Pourquoi les enfants ne devraient-ils pas regarder Squid Game ?
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 15 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021

Pourquoi les enfants ne devraient-ils pas regarder Squid Game ? La réponse est on ne peut plus simple : à cause de son contenu très violent. Cependant, il ne suffit pas de s’en tenir à la conjecture évidente. Il faut argumenter sur les raisons pour lesquelles les jeunes ne devraient pas être exposés à ce type de production qu’ils ne sont pas encore en mesure d’assimiler.

Le phénomène social de cette série Netflix est bien connu de tous. La série cumule des millions de vues et il n’y a pas un jour où on n’en parle pas. Or, nous ne pouvons pas ignorer l’impact qu’elle a sur les plus jeunes. Au cours du dernier mois, les enseignants de maternelle et de primaire ont vu avec stupéfaction leurs élèves recréer les jeux de la série dans les cours d’école.

C’est un fait répandu ; cela se passe aux États-Unis, en Europe, en Asie, etc. Les éducateurs ont tiré la sonnette d’alarme devant un fait indéniable : la permissivité des parents qui ne contrôlent ni ne filtrent ce que voient leurs enfants. Squid Game est une production déconseillée aux enfants de moins de 16 ans mais, malgré cela, elle a déjà été vue par des enfants dès l’âge de 3 ans.

La série Squid Game ne peut être vue et comprise qu’à travers les yeux d’un adulte. C’est le seul moyen de comprendre la pression sociale de la Corée du Sud, la lutte des classes, la compétitivité, la frustration de ceux qui n’ont rien et aspirent au prix du jeu, etc.

Fille avec une tablette représentant pourquoi les enfants ne devraient pas regarder « The Squid Game » ?

Raisons pour lesquelles les enfants ne devraient pas regarder Squid Game

Depuis que la télévision a fait son apparition dans les foyers familiaux, la psychologie a cherché à comprendre l’impact de certains contenus sur l’esprit des enfants. Cette préoccupation s’est accrue depuis que le psychologue Albert Bandura nous a montré, en 1970, à quel point l’apprentissage social et l’imitation étaient essentiels pour déterminer si les enfants développaient ou non des comportements agressifs.

Ils finiront par mettre en pratique ce qu’ils voient, surtout si le contenu est attrayant. Ils vont l’imiter. D’autre part, les travaux de recherche menés par les psychologues L. Rowell Huesmann et Leonard Eron dans les années 1980 sont également remarquables.

Ils ont constaté que plus l’exposition à un contenu violent à l’école primaire était élevée, plus la probabilité que des comportements agressifs se développent à l’école secondaire était grande. On pourrait donc dire qu’aucun contenu audiovisuel orchestré par la violence n’est entièrement anodin dans l’esprit de l’enfant.

Cela nous invite à réfléchir correctement aux raisons pour lesquelles les enfants ne devraient pas regarder Squid Game. Analysons cela.

Une esthétique enfantine où la violence est normalisée

La série présente une esthétique et une iconographie saisissantes aux yeux d’un enfant. Il leur est très facile de s’immerger dans cet univers de jeux, dans un décor où les personnages portent des couleurs vives, des masques de figures géométriques, etc. Il ne leur est pas difficile de se laisser happer par le visuel, même si les images sont accompagnées d’actes violents.

Le familier (les jeux) se combine avec le différent (la violence ), ce qui fait que les deux se diluent et ne forment plus qu’un. Cela a amené les éducateurs à assister à des scènes troublantes. En Belgique, par exemple, ils ont pu voir comment des enfants qui jouaient à cache-cache dans la cour finissaient par tabasser les perdants, en groupe.

Au Royaume-Uni, à l’école primaire Sir Francis Hill de Lincoln, des enfants de 6 ans reconstituaient des scènes et en discutaient. De même, les pré-adolescents de 9, 10 et 11 ans se sont familiarisés avec la série via Tik Tok où elle est à la mode, ainsi que sur YouTube.

L’esprit de l’enfant ne comprend pas le contexte social de la série

Si nous nous demandons pourquoi les enfants ne devraient pas voir Squid Game, la clé réside essentiellement dans leur développement cognitif et émotionnel. Même les préadolescents ne sont pas préparés à cette production car ils n’ont pas encore un sens critique suffisant.

Leurs esprits ne voient que la violence et pas le drame personnel des personnages, leurs relations ou les ficelles qui bougent derrière ces jeux sanglants. Nous sommes face à une production qui n’est pas confortable pour tout le monde ; en fait, de nombreux adultes se sentent incapables de la regarder, étant donnée sa crudité.

Pourquoi les enfants ne devraient-ils pas regarder Squid Game ? Imitation comportementale

Les enfants imitent ce qu’ils voient dans leurs jeux. Ici, ils sont face à un contenu qui leur est familier. Ils peuvent même le reproduire dans leur cour d’école. De plus, l’esthétique est aussi élémentaire que fantaisiste et cela a conduit de nombreux enfants à demander à leurs parents de se déguiser à Halloween avec des tenues de Squid Game.

Comme si cela ne suffisait pas, un autre élément s’ajoute : celui des défis dans Tik Tok. Les élèves de primaire et les pré-ados se défient pour imiter certaines scènes de la série, comme le jeu du nid d’abeilles en sucre. Le problème, c’est qu’ils doivent faire eux-mêmes ces biscuits avec du sucre caramélisé. Il y a déjà eu plus d’un accident.

Les écoles ont envoyé des notifications aux parents pour qu’ils ne laissent pas leurs enfants regarder Squid Game. Mais la vérité est qu’il sera inévitable qu’ils soient exposés à ce contenu.

scène pour symboliser pourquoi les enfants ne devraient pas regarder « The Squid Game » ?

La nécessité de générer un dialogue avec les enfants qui ont vu la série

Les parents se demandent encore pourquoi les enfants ne devraient pas regarder Squid Game. Pour beaucoup, c’est un contenu de plus dans le catalogue Netflix. En fin de compte, si vos enfants de 7 ou 11 ans passent des heures sur Fortnite ou des jeux vidéo violents, quelle inquiétude y a-t-il à ce qu’ils voient cette série ?

Peut-être que le problème est là, dans le manque de filtres. Ou dans l’incapacité à comprendre que tout ce à quoi un enfant est exposé a un impact psychologique. Squid Game n’est pas un programme adapté ou recommandé pour les enfants de moins de 16 ans. Pourtant, le problème est déjà bien présent dans les salles de classe et dans les cours d’école : nombreux sont ceux qui ont déjà vu la série.

Cela oblige les éducateurs à faire, avec les enfants, une lecture plus approfondie de cette production. Il faut leur parler, reformuler certains aspects, donner un contexte et des leçons. La violence ne doit jamais être un instrument pour une fin. La violence n’est pas permise et elle fait encore moins partie d’un jeu.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’addiction aux séries, un nouveau mode de vie (lucratif)
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’addiction aux séries, un nouveau mode de vie (lucratif)

L'addiction aux séries est une réalité qui concerne beaucoup d'entre nous. Comment est-il possible de l'expliquer ? Nous abordons ici le sujet.



  • Huesmann, L. R., & Eron, L. D. (1986). Television and the aggressive child: A cross-national comparison. Hillsdale, NJ: Erlbaum.
  • Huesmann, L. R., Moise-Titus, J., Podolski, C. L., & Eron, L. D. (2003). Longitudinal relations between children’s exposure to TV violence and their aggressive and violent behavior in young adulthood: 1977–1992. Developmental Psychology, Vol. 39, No. 2, 201–221.
  • Huston, A. C., Donnerstein, E., Fairchild, H., Feshbach, N. D., Katz, P. A., Murray, J. P., Rubinstein, E. A., Wilcox, B. & Zuckerman, D. (1992). Big world, small screen: The role of television in American society. Lincoln, NE: University of Nebraska Press.