Pourquoi la nature nous soulage-t-elle du stress ?

18 décembre, 2020
Les images de communion avec la nature nous inspirent toujours la tranquillité, mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? Vous trouverez des réponses ici.

Il est de plus en plus à la mode de se promener à la campagne. Les clubs de randonnées, la chasse aux champignons à l’automne, les vacances en camping se sont multipliées. Habitués à la vie dans les grandes villes et à ses commodités, qu’est-ce qui nous donne envie de passer du temps dans un environnement si différent ? Serait-ce que la nature nous libère du stress ?

Le stress chronique est l’une des principales causes des visites chez le médecin et le psychologue. Nous sommes tous capables de reconnaître que la vie contemporaine présente une série d’inconvénients qui nous nuisent en matière de détente. Jetons un coup d’œil à ces facteurs pour voir comment ils se rapportent à la recherche de la nature.

Une femme qui semble stressée.

Le stress et ses causes

Le stress est une sensation normale et adaptative qui nous aide à répondre aux situations d’urgence, mais la vie en ville peut parfois tromper le corps en lui faisant croire qu’il vit en danger constant. C’est à ce moment que l’on peut parler de stress chronique.

Le stress peut avoir des racines dans de nombreux domaines de la vie, à la fois internes et externes. Voici quelques exemples :

  • Tendance biologique au stress. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autre.
  • Conditions de vie difficiles. La pauvreté, les situations de maltraitance, les catastrophes naturelles ou les maladies chroniques sont quelques exemples de situations de vie stressantes qui favorisent sa chronification.
  • Caractéristiques de la personnalité. Diverses études ont montré que certains traits de personnalité, tels que le manque d’assurance ou l’impulsivité, prédisposent au stress chronique.
  • Régime alimentaire. Bien que cela semble peu probable, les mauvaises habitudes alimentaires sont liées à l’apparition de stress. Un exemple de ceci est l’abus de caféine et de graisses transformées.
  • Environnement. Le bruit excessif, les endroits bondés ou le manque de temps libre sont des facteurs clés qui nous empêchent de nous détendre, et qui participent au stress.

Cependant, pour découvrir pourquoi la nature nous soulage du stress, nous devons prêter attention aux facteurs environnementaux. Si vous voulez savoir si l’une de ces conditions vous affecte, poursuivez donc votre lecture.

Comment la nature nous libère-t-elle du stress ?

Notre relation avec l’environnement est très complexe. Des milliers de facteurs sont liés les uns aux autres et à nous, et il est souvent difficile d’identifier l’endroit où la spirale a commencé. Elle peut avoir commencé en nous-mêmes ou bien un élément extérieur l’a déclenchée.

D’un autre côté, le modèle de vie moderne a tellement évolué au cours des derniers siècles qu’il est devenu très complexe pour la biologie. Des facteurs tels que l’environnement de travail ou la pollution peuvent entrer en conflit avec les rythmes naturels du corps. C’est là que la nature entre en action.

L’écoute du silence

Le bruit ambiant dans une ville est constant. Le voisin qui fait du bruit à toute heure, la circulation incessante, les chantiers. Il n’y a jamais un moment de repos. Ces sons deviennent si normaux pour conscience que cela nous surprend quand ils disparaissent.

Alvarsson et son équipe ont comparé les performances de deux groupes pour la réalisation d’une tâche après qu’ils ont été confrontés à un stimulus stressant. L’un d’eux a dû écouter le bruit ambiant de la ville, et les autres les sons de la nature.

Les performances de ceux qui ont dû écouter les bruits de la ville étaient nettement moins bonnes. Les chercheurs ont donc conclu que les sons de la nature aident à réduire l’activité du système nerveux sympathique, le système que l’on active lorsque nous détectons un danger.

La solitude est également nécessaire

L’être humain est une espèce grégaire et la compagnie d’autres humains – et même de non-humains – est nécessaire pour son bien-être émotionnel. Cependant, nous sommes habitués à vivre en petits groupes et cela fait que les foules nous stressent. Il existe même des études qui lient la baisse de la fertilité à la surpopulation.

Lorsque nous sommes dans un environnement naturalisé, le simple fait qu’il n’y ait personne autour favorise le sentiment d’intimité et d’introspection. Ce sentiment peut être flou lorsque nous sommes en interaction constante avec d’autres personnes.

La nature contribue au bien-être.

La pollution

Lorsqu’on parle de pollution dans une grande ville, il ne s’agit pas seulement de l’air. Bien que l’air pollué soit présent parmi les facteurs d’apparition de stress et de troubles anxieux, d’autres types de pollution nuisent au bien-être.

C’est le cas de la pollution lumineuse. Dans les grandes villes elle a également un effet sur le corps, puisqu’elle modifie les rythmes circadiens normalement guidés par la lumière du soleil.

La “pilule nature”

En conclusion, nous citerons l’étude de MaryCarol R. Hunter. Dans cette étude, il a été démontré qu’une exposition de vingt minutes à un environnement naturel était suffisante pour réduire les taux de cortisol sanguin, même si cet environnement se trouvait dans une grande ville.

Pour que cette exposition soit efficace, il faut éviter les écrans, les exercices d’aérobie et même la lecture. Ces nouvelles découvertes unissent le progrès aux racines de la biologie, ouvrant ainsi les portes à de nouvelles façons de prendre soin de la santé sans pour autant renoncer au confort de la vie moderne.

Alvarsson, J.J.; Wiens, S.; Nilsson, M.E. Stress Recovery during Exposure to Nature Sound and Environmental Noise. Int. J. Environ. Res. Public Health 20107, 1036-1046.

Stress Recovery during Exposure to Nature Sound and Environmental Noise. (2010, 1 marzo). PubMed Central (PMC). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2872309/