Pourquoi je perd régulièrement mes affaires ?

Lorsque quelqu'un a tendance à perdre ses affaires relativement fréquemment, il est possible que quelque chose disperse son attention, ou que cela soit dû à un désir inconscient.
Pourquoi je perd régulièrement mes affaires  ?

Dernière mise à jour : 30 décembre, 2020

Certaines personnes perdent constamment leurs affaires. Ce sont des spécialistes en la matière. Parfois, elles ne savent tout simplement pas où elles ont laissé leurs clés, leur téléphone ou leurs lunettes…. Elles laissent le parapluie n’importe où et elles ne savent jamais à qui elles ont prêté leurs affaires.

À d’autres moments, la situation est un peu plus grave. Certaines d’entre elles perdent de l’argent, des cartes de crédit, des documents d’identité ou encore des biens vraiment précieux. Pourquoi cela se produit-il ?

Si l’on examine la littérature disponible, il ne semble pas y avoir d’accord à cet égard. L’explication du phénomène dépend de la concentration ou de la perspective avec laquelle nous regardons ces affaires.

Certains donnent une explication cognitive qui mêle mémoire et attention. D’autres soulignent qu’il s’agit d’une condition déterminée par la génétique.

Par ailleurs, il y a l’explication psychanalytique dans laquelle la volonté inconsciente de la personne compte beaucoup. Elle soutient que cette situation est due au désir inconscient de perdre les choses pour une raison déraisonnable.

Il y a aussi ceux qui soutiennent que l’oubli est lié à l’intelligence. Comment alors comprendre ce problème ?

“Vous ne perdez que ce que vous voulez perdre.”

-Benjamin Orellano-

Une femme énervée, la main contre la tête.

Perdre ses affaires, une question de gènes ?

Une étude a été menée à l’Université de Bonn auprès de personnes qui avaient l’habitude de perdre leurs biens. Les chercheurs souhaitaient établir des modèles biologiques communs entre eux. Ils ont détecté que 75 % des participants présentaient une variation du gène du récepteur de la dopamine D2 (DRD2).

Les chercheurs ont alors conclu que cela les rendait plus susceptibles de perdre des choses. Comme d’habitude, l’existence de ces marqueurs biologiques n’explique pas à elle seule un comportement. Une prédisposition ou une potentialité n’est pas une garantie de succès.

Le directeur de l’enquête, Sebastián Markett, a également souligné qu’au moins la moitié d’un oubli pouvait s’expliquer par une prédisposition génétique. Cela correspondrait à au moins 10 variations de gènes.

Un manque d’attention et d’intelligence ?

L’explication la plus fréquente de cette tendance à perdre fréquemment ses affaires a à voir avec un facteur cognitif : l’attention. Nous ne sommes pas entièrement concentrés sur ce que nous faisons et c’est pourquoi ces oublis se produisent.

Ce manque d’attention est généralement dû au fait que notre esprit travaille sur un problème qu’il priorise. Soit nous sommes en train d’exécuter une tâche tout en pensant à une autre, soit nous sommes en mode multitâche. Cette dispersion est un obstacle au stockage, à la conservation et à la récupération des informations.

On a fait valoir que lorsqu’une personne est très intelligente, elle a tendance à s’imprégner de ses propres pensées, au point d’oublier le monde extérieur (stéréotype du génie distrait). En somme, elle ne prête pas attention aux affaires mineures et perdent donc souvent leurs biens.

Un téléphone portable posé sur un canapé.

Perdre ses affaires, un désir inconscient ?

D’un point de vue psychanalytique, ces pertes seraient l’expression d’un désir inconscient. En d’autres termes, l’inconscient l’emporterait sur l’esprit rationnel à cause d’un désir qui n’est pas consciemment reconnu. Les affaires que vous souhaitez perdre sont perdus. C’est une manière d’exprimer, fondamentalement, le rejet de leur sens.

Ainsi, perdre ses clés serait une façon d’exprimer le désir de ne pas rentrer à la maison. Perdre ses lunettes impliquerait le désir inconscient de ne pas vouloir voir une situation. Il est également possible que les choses soient laissées dans un endroit spécifique, car vous voulez inconsciemment compenser ceux qui y vivent ou y travaillent.

Parfois, des forces plus complexes sont impliquées : nous voulons inconsciemment nous punir. Peut-être qu’au cours des derniers jours, vous avez refusé d’acheter quelque chose dont votre famille avait besoin ou que vous vous sentez coupable du malheur financier d’une personne que vous aimez.

Quoi qu’il en soit, une perte systématique et répétée dans le temps est un phénomène vraiment ennuyeux, tant pour la personne qui en souffre que pour son entourage. Lorsque ces derniers confient une tâche à la personne qui perd tout, ils doivent assumer une incertitude considérable, la même incertitude dont la personne souffre.

Ainsi, contre cette base génétique qui nous prédispose à l’oubli, nous pouvons déployer une stratégie d’adaptation systématique. Cette stratégie inclut une bonne organisation (agenda, notes, alarmes, demandes de rappel des autres…).

Cela pourrait vous intéresser ...
5 clés pour améliorer votre concentration mentale
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
5 clés pour améliorer votre concentration mentale

Avoir une bonne capacité de concentration mentale n'est pas toujours aisé. Comment faire pour l'améliorer et ne pas se laisser piéger par des distr...



  • Goleman, D. (2014). El punto ciego: psicología del autoengaño. DEBOLS! LLO.