Pourquoi déléguer des tâches réduit-il le stress ?

Découvrez en quoi faire confiance aux autres pour se répartir les tâches est très bénéfique sur différents plans.
Pourquoi déléguer des tâches réduit-il le stress ?

Dernière mise à jour : 28 mars, 2022

On nous pousse toujours à gagner, à être les meilleurs, à avoir de nombreuses responsabilités, etc. Certaines personnes prennent ces suggestions comme des obligations et les intériorisent, asservissant leur vie sans s’en rendre compte et faisant de leur existence une course contre la montre. Dans ce cas et bien d’autres, où la personne se retrouve soumise à un grand stress, être capable de déléguer des tâches ou des responsabilités à tendance à aider.

Cependant, il existe des personnes qui ont la possibilité de partager une tâche mais n’identifient pas cette possibilité ; ou qui, une fois qu’elles l’ont identifiée, ne sont pas en mesure de le faire. En général, pour ces personnes, ce qui est considéré comme socialement correct est très important. Elles se disent souvent avec fermeté qu’elles « devraient » faire ceci, ou qu’elles « doivent » s’occuper de cela. Même les situations de loisir deviennent une obligation. Il n’est pas surprenant que le fait de vouloir tout englober soit un facteur qui augmente le stress. Mais comment se manifeste-t-il concrètement ? Quels sont les points les plus importants à modifier ?

Ceux qui ont du mal à déléguer et à faire confiance aux capacités des autres pour résoudre les problèmes ont également tendance à surprotéger les membres de leur famille. Par conséquent, ils effectuent de nombreuses tâches qu’ils ne devraient pas avoir à entreprendre et ils demandent rarement de l’aide, à moins que cela ne soit absolument nécessaire.

Ces personnes ont tendance à contrôler et veulent être au courant de chaque problème. Ce sont des spécialistes pour trouver des excuses, apparemment raisonnables, pour ne pas déléguer.

Stress, fatigue et plaisir

Cependant, même si elles se félicitent intérieurement pour cela, le fait de se charger de tout est épuisant et stressant pour elles. Cela les empêche d’apprécier les choses, même les plaisirs simples et quotidiens, ainsi que les relations avec les autres. Leur difficulté à se concentrer sur les aspects positifs devient très visible dans les situations sociales, où leurs critiques fusent par rapport à tout ce qui ne fonctionne pas bien.

Jouer des rôles différents dans des contextes distincts n’a rien d’étrange du tout. Il faut grandir professionnellement, s’occuper des parents, des enfants, des partenaires, des amis, sans perdre sa joie et l’envie de créer en cours de route. Mais avec de la patience et du dévouement, nous pouvons mieux gérer le stress et transformer progressivement cette grande demande interne.

Quelques points généraux et importants pour le changement

  • Rappelez-vous que l’estime de soi ne dépend pas du fait de nous percevoir ou d’être perçus comme des êtres parfaits.
  • Nous pouvons nous arrêter pour analyser les raisons que nous nous donnons pour assumer les tâches des autres, nous demander si elles sont « justes » ; ceci est encore mieux si nous invitons les autres à réfléchir avec nous. Sommes-nous dominés par les peurs sans trop faire appel aux évidences ?
  • Faire confiance à la volonté et aux capacités des autres.
  • Regarder les domaines dans lesquels ceux qui nous entourent sont les plus performants. Nous avons tous nos atouts, les reconnaître renforce les liens.
  • Déléguer selon les possibilités et l’âge de chacun. Il est toujours possible d’apporter quelque chose.
  • Travailler en équipe dans différents domaines est synonyme de coordination et d’interaction, et non de veiller à la réalisation des parties extérieures.
  • Stimuler une bonne communication de groupe afin que chacun se sente à l’aise pour s’exprimer.
  • Bien définir chaque tâche ainsi que les raisons pour la réaliser.
  • Collaborer dans la circulation de l’aide et des conseils.

Déléguer ne veut pas dire oublier

Il est important de comprendre que déléguer ne signifie pas négliger quelque chose, mais donner de la place aux autres comme ils le font avec nous, afin que nous puissions tous apprendre de l’expérience. Cela nous permet même de penser de manière plus stratégique, tout en perdant du stress. Essayer de tout contrôler n’est pas une garantie d’efficacité. Accepter que la vie implique d’assumer différentes possibilités, même en s’efforçant de donner le meilleur de soi-même, est bénéfique pour notre capacité d’adaptation et nous rapproche de la réponse à notre question initiale : pourquoi déléguer des tâches réduit-il le stress ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Quelles sont les principales causes de stress ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Quelles sont les principales causes de stress ?

Les principales causes de stress sont liées au travail, à l'argent, aux relations personnelles... et à d'autres facteurs. Découvrez-les ici.