Personnes intransigeantes : le prix des esprits fermés

Méfiez-vous des personnes intransigeantes, elles vous feront perdre votre sang-froid et elles s'opposeront à tout ce que vous leur direz. En règle générale, leur rigidité les empêche de tenir compte de points de vue différents des leurs.
Personnes intransigeantes : le prix des esprits fermés

Dernière mise à jour : 06 août, 2021

Nous pourrions définir les personnes intransigeantes de plusieurs manières, et peut-être que dans la plupart d’entre elles nous les qualifierions d’esprits fermés. Il est très difficile de vivre avec de telles personnes, qui adhèrent en règle générale à leur propre point de vue et sont incapables d’écouter ou de prendre en compte les autres.

Sommes-nous confrontés à une maladie ? Évidemment pas. Est-ce un trouble mental ? Non plus. Après tout, nous ne pouvons pas étiqueter de simples traits de personnalité comme des conditions cliniques.

Il y a des manières d’être, de concevoir le monde et de se comporter qui peuvent être problématiques… Et c’est là que réside le défi : la difficulté de vivre avec quelqu’un qui a un caractère aux multiples facettes.

Le plus drôle, c’est qu’il n’y a pas tellement d’études sur ce type de profils. Il est intéressant d’entrer dans le labyrinthe singulier de ceux qui se caractérisent par un conservatisme cognitif aussi marqué. Approfondissons.

Caractéristiques des personnes intransigeantes.

Pourquoi certaines personnes sont-elles intransigeantes ?

Nous devons être clairs sur un point : nous avons tous le droit d’être intransigeants sur ce que nous n’aimons pas ou ne correspond pas à nos valeurs. Le faire avec respect et assurance fait partie du répertoire le plus élémentaire de nos compétences sociales.

Maintenant, il est important de ne pas faire de cet exercice défensif une constante. Ce dernier est ce qui définit les personnes intransigeantes, des personnes dont l’attitude se caractérise par l’opposition, le goût du conflit, l’obsession de l’aversion constante et l’art de l’entêtement.

D’autre part, bien que nous ayons souligné il y a un instant qu’il n’y a pas beaucoup d’études sur ce trait dans le domaine de la psychologie de la personnalité , il y a toutefois un domaine qui s’est intéressé à cette caractéristique. En effet, la psychologie sociale a toujours voulu connaître et approfondir les processus de résistance au changement (Zuwerink et Devine, 1996).

Qu’est-ce qui fait qu’une personne, par exemple, refuse de changer d’opinion pour parvenir à un accord ? Pourquoi quelqu’un n’est-il pas capable de prendre en compte d’autres arguments s’ils sont valables ? Depuis l’Université Rey Juan Carlos de Madrid (Espagne), ils nous donnent quelques indices à travers une de leurs études.

Les caractéristiques qui définissent les personnes intransigeantes

Nous connaissons tous quelqu’un avec qui il est très difficile de parler ou de conclure des accords. Des collègues, des amis, des voisins ou même des membres de la famille. Quelle est la raison de cet entêtement qui se conjugue à l’égoïsme ? Voici les caractéristiques qui définissent ces personnes :

  • Elles font preuve d’une inflexibilité cognitive. Elles sont incapables de changer d’avis. Or, la flexibilité cognitive est une compétence fondamentale pour nous permettre d’apprendre, de nous améliorer en intégrant de nouvelles connaissances.
  • La réactance psychologique est un autre facteur de grand intérêt. Cette théorie énoncée par Brehm définit ces situations dans lesquelles une personne rejette automatiquement les normes, suggestions ou affirmations étrangères aux siennes, car elle interprète ces dynamiques comme des défis à sa propre liberté.
  • Les personnes intransigeantes sont toujours sur le qui-vive. Elles sont également très sensibles aux commentaires ou au comportement des autres. Elles ont tendance à tout interpréter comme une menace pour leur propre dignité.
  • Elles se caractérisent par un conservatisme cognitif. Ces personnes refusent de changer d’avis, de penser différemment. Elles démontrent une incapacité manifeste à agir avec souplesse lorsque les circonstances exigent un changement nécessaire.
  • Elles font preuve d’une persistance déraisonnable à l’heure de démontrer certaines idées pour augmenter leur sentiment de contrôle. Ces personnes s’accrochent à leurs idées, préjugés et stéréotypes parce qu’elles ont besoin que le monde reste prévisible. Tout ce qui défie leur monde est vécu comme une menace.
Les personnalités intransigeantes.

Comment se comporter face à un tel profil ?

Comment vivre avec quelqu’un qui ne sait pas parler ? Et comment travailler ou conclure des accords avec des personnes intransigeantes ? Cela semble difficile. Cependant, nous avons un avantage en notre faveur : nous savons quels sont les fils conducteurs qui animent ces profils problématiques. Réfléchissons maintenant à un certain nombre de stratégies.

Pour naviguer au quotidien avec une intransigeance chronique, il faut avant tout de la patience et du calme. Si nous perdons nos nerfs, nous entrons pleinement sur le terrain des intransigeants, et là nous aurons tout à perdre.

Il convient d’être toujours au-dessus de cette personnalité. Une façon d’y parvenir est d’avoir cet équilibre mental qui leur manque. Les clés suivantes peuvent vous aider :

  • Faites preuve de respect en tout temps. Peu importe la réaction de l’autre, il est essentiel d’être respectueux.
  • Lorsque vous avez une discussion ou un dialogue avec une telle personne, partez du principe que dans la plupart des cas, vous n’obtiendrez rien. Ne cherchez pas à la convaincre à tout prix.
  • Au lieu de discuter avec une personne intransigeante, permettez-lui de vous donner autant d’arguments que possible sur ce dont vous parlez. Généralement, ces personnes donnent toujours des arguments très faibles basés uniquement sur leurs propres croyances. Tôt ou tard, il sera facile de les contredire.
  • Évitez de vous mettre au même niveau. Il est important que vous gardiez le contrôle sur vos émotions.
  • Fixez des limites. Réagissez au manque de respect avec assurance : “s’il vous plait, je vous demande de ne pas élever la voix envers moi”.
  • Énoncez de manière simple les effets que peut avoir un comportement aussi intransigeant. Quiconque refuse de conclure des accords ou de respecter les autres en subira tôt ou tard des conséquences. Il convient de le leur faire savoir.

De nombreuses personnes côtoient de telles personnalités. En fin de compte, nous apprenons à survivre dans toute sorte de “faune” comportementale, et l’intransigeance ne fait pas exception.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment gagner la confiance de nos enfants ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Comment gagner la confiance de nos enfants ?

Quand nous parlons de gagner la confiance de nos enfants, nous devons commencer par parler de respect. Découvrez-en plus sur ce sujet.



  • Haas, I. J. (2016) The Impact of Uncertainty, Threat, and Political Identity on Support for Political Compromise. Basic and Applied Social Psychology; 38(3): 137-152.
  • Aguilar, P. et. Al. (2013) Psychological distance increases uncompromising consequentialism. Journal of Experimental Social Psychology; 49(3): 449-452.