Parfois, vous allez devoir être votre propre héros/héroïne

4 mars 2017 dans Emotions 236 Partagés

Oui, à plusieurs reprises, vous allez devoir être votre propre héros/héroïne. Vous allez devoir déchirer vos vêtements, bien attacher vos bottes de sauvetage et aller vous sauver vous-même. Il y aura une urgence et vous n’aurez pas d’autre solution que d’être plus fort-e que le danger.

Peu importe que ce soit le plus grand tremblement de terre de votre vie ou que vous pensiez que vos sentiments se bousculent dans un grand tourbillon aquatique. Tôt ou tard, le moment viendra où vous devrez sortir les griffes et aller combattre le feu.

Vous verrez alors que certaines personnes vous tendront la main avec toute la tendresse du monde, mais vous découvrirez en même temps que vous serez la seule personne à pouvoir vous tirer d’une situation. Vous ne verrez plus de lumière avant de détruire vos propres ombres grâce à vos efforts : parfois, vous vous verrez comme vous n’avez jamais voulu vous voir, et à des endroits où vous ne vouliez pas aller ; et, finalement, vous surmonterez tout.

Vous avez un cœur à défendre

Vous pensez peut-être que vous avez l’armure la plus robuste et la plus ferme qui existe. Il est probable que vous ne voyiez pas la possibilité que quelque chose crée une tempête à l’intérieur de votre âme parce que vous avez construit une grande muraille autour d’elle. Cela nous est tou-te-es arrivé : nous croyons que nous sommes plus fort-e-s au fur et à mesure des blessures endurées.


« La force réside dans le cœur, pas dans l’estomac. »

-Yasmina Khadra-


Cependant, vous vous trompez. Il y a au fond de vous un cœur qui n’est pas exempté de dangers, même en prenant toutes les précautions que vous jugez nécessaires. Vous avez un cœur que vous devez défendre, en tant que héros/héroïne, quelles que soient les circonstances et l’âge que vous ayez. Il le mérite, plus que toute autre chose, car il donne un sens à votre existence.

Ce cœur requiert une prouesse extraordinaire et un courage immense de la part de la personne à laquelle il appartient. Le vôtre porte votre nom et espère que, dans les moments les plus terrifiants de son existence, vous ne lui tournerez pas le dos, pour une quelconque raison ou une quelconque personne.

Vous êtes le héros/l’héroïne le-a plus important-e de votre vie

Vous êtes entouré-e de nombreux autres cœurs dont il faut prendre soin. Il est bon d’aider, de conseiller et de lutter pour le bien-être des autres. Cependant, il y aura des étapes temporaires durant lesquelles vous serez le héros/l’héroïne le-a plus important-e de votre vie et serez obligé-e de vous aider, de vous conseiller et de lutter pour vous-même.


« Ce que j’essaye de dire est qu’on ne peut pas comprendre un homme avant de comprendre ce qui le pousse à faire ce qu’il fait.

Chaque homme est le héros de sa propre histoire. »

-Branden Sanderson-


Vous sentirez que vous avez besoin d’empathie, de compassion, de confiance et de sécurité. Vous observerez alors que personne d’autre que vous ne sera capable de vous apporter tout cela : vous devrez vous envelopper de compréhension, oublier vos propres jugements et gérer le défi d’en finir avec les cauchemars.

De cette manière, de la même façon que le ferait un-e héros/héroïne courageux-se, vous croirez en la ténacité et l’élan que vous fournit l’adversité pour être une meilleure personne. Et, chose encore plus importante : il y aura un temps pour le courage qui soutiendra le regard de la peur et la vaincra.

Ce n’est pas une option, levez-vous et luttez

Si vous vous trouviez face au plus grand défi que vous ayez eu à affronter, que feriez-vous ? Et bien, l’instinct de survie vous dicterait de ne pas baisser les bras et de faire preuve de courageVoilà ce que signifie vaincre : ne pas s’avouer vaincu-e avant d’avoir essayé.


Tou-te-s les héros/héroïnes connaissent des moments de souffrance, mais iels triomphent toujours.


En ce sens, il n’y a pas d’être humain qui ne pleure pas ou qui ne fasse pas l’expérience de la douleur. Vous allez aussi connaître la douleur et, malgré tout, vous ne vous avouerez pas vaincu-e : la souffrance qui vous affligera finira par s’en aller et vous apprendrez beaucoup d’elle. Qui plus est, tout ce que vous avez fait plus d’une fois par affection pour les autres, vous devrez le faire pour vous-même.


« Car, quand vous faites quelque chose malgré la peur que vous ressentez – répondit-elle -, vous avez besoin d’un grand courage »

-Neil Gaiman-


Il n’y aura pas d’autre option. Vous serez perdu-e, découragé-e et plongé-e dans un profond chaos qui vous emplira de panique. Votre monde sera déstabilisé et vous penserez que vous ne réussirez pas à garder votre équilibre : vous devrez alors chercher un moyen de le faire et vous serez envahi par le doute. C’est justement à ce moment que votre propre héros/héroïne – vous-même – démontrera sa force de caractère et viendra à votre secours. Vous vous devez bien cela, non ?

Images de Jimmy Liao, Kevin Peterson

A découvrir aussi