Comment peut-on améliorer la communication au sein du couple ?

· 27 mai 2017

Les discussions de couple attirent généralement les émotions négatives, de même que le le miel attire les abeilles. Souvent, ces conflits apparaissent car on ne sait pas bien exprimer notre opinion ou nos sentiments. Cela peut faire que notre compagnon/compagne ne nous comprenne pas ou qu’iel se sente attaqué-e.

Mais ce n’est pas le seul problème ; en plus de savoir communiquer, il est très important de savoir écouter. Le fait de bien recevoir l’information que l’autre personne essaie de nous faire parvenir évitera que soient générées des tensions inutiles. Ainsi, on pourra éviter les malentendus et il sera plus facile de faire preuve d’empathie envers l’autre.


« Il est essentiel que les couples apprennent à avoir des conversations qu’ils n’auraient jamais pensé avoir : sur ce qui se passe réellement en eux. »

– John Welwood –


Les habilités de la communication de couple

Face aux problèmes qui peuvent surgir à partir des conflits de couple, quelques bonnes habilités communicatives sont peut-être le meilleur remède pour trouver une solution commune. D’un autre côté, les meilleurs ingrédients pour parvenir à cette solution sont le respect, la compréhension et la délicatesse envers l’autre personne.

De plus, il est important d’apprendre à communiquer de manière opportune, puisque parfois, on dit les choses trop tard ou au moment le moins opportun. Cela fait don que parfois, notre traitement avec l’autre personne n’est pas du tout adéquat.

Un autre problème objet de changement se pose lorsque l’on a tendance à deviner les pensées ou les sentiments de notre compagnon/compagne, puisque généralement, on erre avec les conclusions que l’on tire. De plus, généralement, on a tendance à généraliser : « c’est toujours pareil avec toi », « tu ne m’écoutes jamais », « tu es distrait-e », au lieu de spécifier ce que l’on aime et ce que l’on n’aime pas de manière concrète. D’autre part, il faut aussi que la conduite non verbale coïncide avec ce que l’on dit et qu’elle ne soit pas contradictoire.

Quels aspects peut-on améliorer quand on communique avec notre compagnon/compagne ?

Pour ce qui est de la conduite non verbale, il faut tenir compte de certains aspects. En premier lieu, dans la communication interpersonnelle, il est important de maintenir le contact visuel, ainsi que de faire correspondre l’expression faciale à la situation et à ce que l’on transmet. Il est bon que la posture du corps mette en scène l’attention envers l’autre personne. Enfin, il est préférable qu’aussi bien le volume que le ton de la voix soient calmes et posés.


« Le plus important dans la communication consiste à écouter ce qui ne se dit pas. »

– Peter Drucker –


Pour éviter que chacun-e des membres du couple fasse des interprétations personnelles, il est important de changer le langage peu spécifique pour une autre plus opératif. Si on se base sur les descriptions observables et quantifiables, on ne tombera pas dans le piège de la généralisation. N’oublions pas de faire ressortir l’information positive et de communiquer dans le lieu et les contextes opportuns, en plus d’afficher une expression non verbale adéquate.

Par rapport à cela, il est nécessaire d’exprimer des émotions agréables pour l’autre, ainsi que de reconnaître les aspects qui nous plaisent dans ce qu’iel fait. Mais il faut aussi être capable de communiquer des sentiments négatifs. Autrement dit, on doit pouvoir expliquer à notre compagnon/compagne comment on se sent par rapport à quelque chose qui s’est passé, sans que cela ne génère une dispute. Pour cela, les habilités sociales sont un outil indispensable.

Comment peut-on avoir une bonne conversation en couple ?

A part savoir communiquer et exprimer ce que l’on pense et ce que l’on ressent pour l’autre personne dans notre relation, il est important de pouvoir maintenir une conversation au sein du couple. Il est fondamental de poser des questions, de suivre la conversation, de savoir écouter l’autre et de pouvoir mettre fin au dialogue.


« Quand s’ouvre la porte de la communication, tout est possible. Si bien que l’on doit pratiquer le fait de s’ouvrir aux autres pour rétablir la communication avec eux. »

– Thich Nhat Hanh –


Un point important dans cette dynamique consiste à améliorer les habilités d’écoute dont on dispose. Concrètement, il faut pendre soin du contact oculaire, en plus de l’orientation et la proximité physique que l’on a avec la personne qui nous parle. Pour lui montrer qu’on l’écoute, on peut résumer le message qu’elle nous dit et lui demander confirmation ensuite, de manière à s’assurer que l’on a bien compris ce qu’elle voulait nous exprimer.

D’autre part, il est aussi important de travailler nos habilités au moment de parler ; il faut utiliser des phrases courtes à la première personne. Au moment de formuler des demandes, nous devrons aussi parler à la première personne, de manière positive et en faisant référence à des comportements concrets. Il est plus efficace de dire « j’aimerais que l’on aille se promener » plutôt que « tu te jettes toujours sur le canapé et on ne fait jamais rien ensemble ».

Vous voyez la différence ? Les deux messages ne se reçoivent pas de la même façon, n’est-ce pas ? Même si notre objectif reste le même : sortir de la maison et passer un moment en couple. La communication est une part fondamentale des relations, et s’exprimer de manière adéquate peut faire la différence entre une relation saine et satisfaisante et une autre, blessante et toxique.

 

Images de Redd Angelo et Freestocks