Je ne te veux pas pour moi, je te veux avec moi

21 février 2017 dans Emotions 7159 Partagés

Je ne te veux pas pour moi, je te veux avec moi. L’amour n’est pas possession, c’est l’union de deux personnes complètement différentes, avec certains points en commun, qui s’acceptent telles qu’elles sont. L’amour, c’est deux âmes qui se rencontrent sur le chemin et s’entrelacent en partageant un même destin, tout en gardant leur identité propre.

Je veux que tu vives ta vie et que tu la partages avec moi, car dans cette vie, je ne serai pas seulement moi. Tu suivras ton chemin et tu auras ton propre monde, mais si ton destin est uni au mien, nous nous retrouverons pour partager le même chemin.

« En amour, chacun d’entre nous est responsable de ce qu’il ressent, et ne peut le reprocher à l’autre. Personne ne perd personne car personne ne possède personne. Et c’est la véritable expérience de la liberté : Avoir le plus important du monde sans le posséder. »

-Paulo Coehlo-

Construisons notre univers

Nous construisons notre propre univers où il y a de l’espace pour nos planètes, nos rêves et nos objectifs. Où raconter comment nous avons vécu notre journée, que nous avons partagée avec d’autres personnes, d’autres travaux, d’autres mondes. Et cela nous remplit de joie.

gif-mains

Un univers avec des horizons parallèles qui permettent différents points de vue et qui font de ces différences l’opportunité de continuer à grandir. Car nous ne sommes pas un-e, nous sommes différent-e-s, mais nous apprenons de ce que chacun-e voit de nous. Nous partageons nos expériences car nous nous connaissons de manière si intime et véritable, que nous sommes libres de dire ce que que nous pensons, avec la sécurité que l’autre en fera de même.

Parfois, nous nous regardons et nous savons ce que l’autre pense. D’autres fois, nous devons nous expliquer et d’autres fois encore, nous ne parvenons pas à nous comprendre. Mais toutes ces situations, sans exception, sont des manières de nous aimer car nous sommes libres et que nous choisissons de rester ensemble dans l’univers que nous créons.

Je te veux avec moi quand nous effleurons nos mains et que la nervosité prend le pouvoir sur mon estomac. Je te veux avec moi pour que tu ries de mes bêtises, de ma maladresse et des erreurs desquelles tu m’avais prévenu-e. Je te veux avec moi quand tu souries, mais je veux aussi partager ce sourire si joli avec le monde.

C’est pour cela que je te veux avec moi, mais pas uniquement pour moi.

Je te veux heureux-se et indépendant-e

Je te veux heureux-se et indépendant-e. Mais aussi fou/folle et souriant-e. Je te veux comme tu es, car c’est ainsi que tu as touché mon cœur. Je ne veux pas que tu sois parfait-e car je ne le suis pas non plus. Je te veux heureux-se à chaque instant et c’est pour cela que je respecte tout ce que tu fais, même si je ne ferais peut-être pas la même chose à ta place. Mais c’est ce qui est beau : apprendre que la vie ne comporte pas qu’un seul chemin.

Vis, saute, cours et sois libre. Sois heureux-se, car je suis heureux-se de te voir profiter ainsi à chaque moment, comme si chaque instant pouvait se terminer en une seconde. Merci de chambouler mon monde et de faire des choses que je ne pensais jamais pouvoir comprendre, mais qui ont pris sens à tes côtés.

Être indépendant-e dans ce monde d’accros aux possessions peut sembler être une folie, mais la plus grande folie est de se priver de la liberté.

silhouette-couple

Il est très amusant d’arriver à la maison et d’avoir quelqu’un à qui raconter les histoires d’un autre endroit où il ne sera jamais. Les rires, les conseils et n’importe quelle bêtise qui nous vient à l’esprit que nos mondes est la base de notre propre réalité.

Une réalité qui a du sens quand elle est vécue séparément, mais aussi quand nous nous rejoignons. Nous maintenons notre espace et nous savons que nous nous respectons. Nous nous aimons et nous profitons de cet amour. Nous ne sommes pas prisonnier-ère-s de ce que l’autre fait, dit ou pense car quand nous ne sommes pas ensemble, nous profitons autant ou plus que lorsque nous sommes ensemble.

C’est pour cela que nous savons que nous nous aimons, car même si nous sommes heureux-se séparé-e-s, nous choisissons de passer notre vie avec quelqu’un à nos côtés. Ainsi, avoir le plus important du monde, l’amour, à nos côtés, sans le posséder, mais en partageant le bonheur avec les autres, est la meilleure manière de vivre. Dans ce monde que je veux partager avec toi, un monde plein de liberté, de respect, d’amour et de bonheur.

A découvrir aussi