Monet : biographie du père de l’impressionisme

30 mars 2019
Vous connaissez sans doute les tableaux de Monet. Or, que savez-vous de sa vie ?

Oscar-Claude Monet est l’un des plus grands peintres français qui aient jamais existé. Fondateur du mouvement impressionniste, il est né à Paris le 14 novembre 1840. Il n’a cependant pas toujours résidé dans la capitale française; à cinq ans, lui et sa famille ont déménagé dans la ville normande du Havre, où son père a pu travailler en tant que commerçant.

Sa mère, Louise, se dédiait à la musique : elle était chanteuse. Le déménagement au Havre a profondément marqué Monet. Cela lui a permis d’entrer en contact avec la mer et d’acquérir une connaissance intime du paysage maritime. 

Travailler à partir de la nature a été le trait particulier du mouvement impressionniste. Dans ses peintures, Monet reflétait toujours l’impact changeant de la lumière et des conditions climatiques.

Monet

 

Claude Monet, ses débuts dans la peinture

À seulement 15 ans, Monet vendait des caricatures et réalisait des croquis de bateaux qui étaient presque techniques en raison de tous les détails qu’ils contenaient. Sa tante, Marie-Jeanne Lecadre, était une passionnée de peinture qui a eu une grande influence sur l’avenir de Monet. C’est elle qui l’a incité à prendre des cours de dessin avec un artiste local.

« La couleur est mon obsession quotidienne, ma joie et mon tourment. »

-Claude Monet-

Cependant, sa vie en tant que peintre n’a pas commencé avant sa rencontre avec l’artiste Eugène BoudinC’est ce dernier qui a initié l’étudiant à la pratique encore peu habituelle de peindre à l’air libre.

L’expérience a marqué la vie de Monet qui, pendant plus de 60 ans, s’est concentré sur les phénomènes visibles. Il s’est aussi intéressé à l’innovation de méthodes efficaces dans le but de transformer la perception du pigment. 

Le retour de Monet à Paris a eu lieu entre 1859 et 1860. Il a cependant refusé de s’inscrire à l’Ecole des Beaux-Arts, au grand désarroi de sa famille. Il fréquentait malgré tout les lieux de réunion de certains artistes déjà très réputés et travaillait à l’Académie Suisse, où il a connu Camille Pissarro.

Cet entraînement informel a été interrompu par un appel du service militaire. Monet a servi en Algérie de 1861 à 1862. Il a d’ailleurs été très touché par la lumière et les couleurs de l’Afrique.

À son retour à Paris, il a coïncidé avec la majorité des plus grands artistes du moment, comme Renoir, Cézanne, Whistler et Manet. Au cours de cette période, ou du moins avant 1872, Monet a découvert les motifs japonais et est tombé amoureux des modèles asiatiques. Cette fascination aura une grande influence sur le développement de son oeuvre picturale.

L’oeuvre du jeune Monet et le Salon des refusés

Les réussites exceptionnelles de la période juvénile de Monet peuvent être vues à travers des œuvres terminées entre 1865 et 1870. À ce moment, il n’avait pas encore commencé à fragmenter ses coups de pinceau en ces touches brisées caractéristiques du style impressionniste.

Monet s’est marié en 1870 à Camille Doncieux, qui avait déjà fait naître son premier enfant, Jean Monet, en 1867. Pour fuir la guerre franco-prussienne, la famille a déménagé à Londres en 1870. Ils sont ensuite revenus en France pour s’établir à Argenteuil, un centre de navigation sur la Seine qui a attiré de nombreux autres peintres impressionnistes.

Le terme Impressionnisme a été créé en référence au titre de sa peinture Impression, soleil levant qui a été présentée au public en 1874 lors de la première exposition indépendante montée par le petit cercle de peintres impressionnistes.

Cette exposition a constitué une alternative au très dogmatique Salon de Paris. L’année 1874 a été une année décisive pour le mouvement impressionniste et a défini Monet comme l’un de ses créateurs. En dépit des critiques, les impressionnistes ont donné vie à six expositions jusqu’en 1882.

tableau Monet

 

Le travail d’un impressionniste et son second mariage

En 1876, Monet fait la connaissance d’Ernest et Alice Hoschedé, qui deviennent rapidement des amis intimes de la famille. Son second fils, Michel Monet, naît en 1878.

La famille Monet s’établit à Vétheuil avec la famille Hoschédé. Un an plus tard, Camille décède; et peu après cet événement tragique, Alice Hoschédé perd son mari. Ainsi, après avoir été veufs pendant un moment, les deux amis se sont plus que jamais rapprochés. Ils se marient en 1892.

En 1883, Monet déménage dans une maison à Giverny, dans laquelle il vivra pendant 43 ans. Il y commence un vaste projet de paysagisme, qui inclut les étangs d’iris, le thème de ses œuvres les plus connues.

En 1899, il commence à peindre des nénuphars; d’abord avec des vues verticales et avec un pont japonais comme élément central puis, plus tard, dans une série de peintures à grande échelle. Cette thématique sera une constante au cours des 20 années qui suivront.

« Pour moi, un paysage n’existe pas en soi puisqu’il change d’apparence tout le temps… Seule l’atmosphère environnante donne sa valeur au sujet. »

-Claude Monet-

En 1907, ses problèmes de vue débutent. Et en 1923, le peintre était presque entièrement aveugle. Après une opération de la cataracte, il connaît une légère amélioration. En 1926, à l’âge de 86 ans, sans avoir abandonné la peinture, il décède des suites d’un cancer du poumon dans sa maison à Giverny.

Son héritage aux Beaux-Arts : le jardin japonais et les coups de pinceau fragmentés

La célèbre maison de Monet disposait d’un jardin exceptionnel avec un étang. Ses héritiers ont décidé que la maison devait revenir à l’Académie Française des Beaux-Arts. Et c’est ce qui s’est produit en 1966; avec le temps, à travers la Fondation Claude Monet, la maison et les jardins se sont ouverts au public (en 1980).

En plus des souvenirs de Monet et d’autres objets de sa vie, la maison contient sa collection de gravures sur bois japonaises. La maison est l’une des deux principales attractions de Giverny, qui reçoit des touristes du monde entier.

« Mon jardin est ma plus belle oeuvre d’art. »

-Claude Monet-

Monet a été le précurseur, le leader et le défenseur implacable du style impressionniste. Son ambition l’a mené à adopter une méthode qui consistait à peindre la même scène plusieurs fois. En faisant cela, il essayait de capturer le changement de lumière et le passage des saisons. Ces séries étaient fréquemment exposées en groupes, comme par exemple Les Meules (1890-1891) et La Cathédrale de Rouen (1894).

Sa popularité a éclaté lors de la seconde moitié du XXème siècle, quand ses oeuvres ont traversé le monde dans des expositions qui attiraient énormément les gens. Des objets populaires avec des images de son art ont aussi commencé à se commercialiser.

Monet est une véritable référence dans le monde de l’art, un maître du pinceau et un amoureux de la nature.