Mon enfant ne veut pas aller à l'école : pourquoi et que dois-je faire ?

Votre enfant ne veut pas aller à l'école ? Qu'est-ce qui cause ce genre de comportements ? Vous ne savez pas quoi faire dans cette situation ? Lisez la suite et trouvez les réponses à ces questions.
Mon enfant ne veut pas aller à l'école : pourquoi et que dois-je faire ?

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2022

Les changements font généralement peur, et aux petits aussi. Qu’un enfant ne veuille pas aller à l’école de temps en temps n’est pas un problème. Néanmoins, lorsque cela se produit très fréquemment, voire tous les jours, il est indispensable de détecter ce qui se passe.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un enfant peut préférer rester à la maison, comme vouloir prendre un jour de pause pour se ressourcer. Gardez également à l’esprit que le rejet de l’école peut être lié à l’anxiété. Des études indiquent que les peurs scolaires intenses peuvent affecter jusqu’à 18 % des enfants entre 3 et 14 ans.

Si vous vivez ce type de situation chez vous, vous trouverez dans cet article un guide pour savoir quoi faire. Approfondissons ce sujet.

Enfant accroché aux jambes de sa mère avec un traumatisme maternel précoce
Si votre enfant était heureux d’aller à l’école et que, du jour au lendemain, il ne veut plus y aller, c’est qu’il lui est arrivé quelque chose.

Mon enfant ne veut pas aller à l’école : pourquoi ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre enfant ne veut pas aller à l’école. Ce type de rejet est un problème complexe qui a ses racines dans différentes causes :

  • Peur d’être séparé de ses parents.
  • Peur de divers événements liés à l’école tels que se faire frapper par un camarade de classe, se faire embêter, être critiqué en classe, parler devant la classe, être envoyé dans le bureau du directeur, passer des examens, se changer à l’heure du sport ; un diagnostic possible de phobie spécifique ou sociale.
  • Problèmes d’anxiété généralisée ou de dépression.

Si votre enfant ne veut plus aller à l’école, du jour au lendemain, alors qu’il était content d’y aller, cela veut dire qu’il lui est arrivé quelque chose. Si son refus d’y assister survient juste après les vacances, il est compréhensible qu’il ne veuille pas y aller car il se sent bien à la maison avec ses jouets et sans la responsabilité de faire ses devoirs.

Une autre raison qui peut conduire au rejet scolaire est un changement à la maison, dans la dynamique familiale. Un divorce, un manque d’affection ou des conflits entre parents peuvent générer un sentiment naturel d’insécurité chez l’enfant.

Par exemple, si l’un des parents allait le chercher à la sortie de l’école mais que cela n’arrivera plus, cela peut motiver l’enfant à ne pas vouloir y aller pour ne pas ressentir le mal-être émotionnel causé par cette absence observée à la fin de la journée.

Une autre cause pourrait être un problème de santé. Le problème peut commencer à se manifester à travers ce rejet. Et nous avons laissé le harcèlement pour la fin. Des études de l’UNESCO (2019) indiquent que près d’un enfant sur trois (32 %) dans le monde a été victime de harcèlement de manière occasionnelle et 1 sur 13 (7,3 %) l’aurait été de manière continue.

Comment rechercher les raisons pour lesquelles votre enfant ne veut pas aller à l’école

Voici quelques questions qui peuvent vous aider à identifier les raisons pour lesquelles votre enfant ne veut pas aller à l’école.

  • A-t-il eu des problèmes à l’école ? Découvrez si votre enfant a eu des problèmes à l’école avec ses professeurs ou ses camarades de classe.
  • À quel moment a-t-il cessé de vouloir aller à l’école ? Pensez au moment où votre enfant a commencé à ne plus vouloir aller à l’école. Cela vous sera d’une grande aide pour savoir si quelque chose lui est arrivé.
  • Y a-t-il eu des changements dans l’environnement familial ? Ne pas vouloir aller à l’école est très courant chez le premier enfant de la famille, surtout quand un bébé vient de naître et qu’il voit qu’il doit aller à l’école tandis que sa mère doit s’occuper du plus jeune enfant.
  • Est-ce que ça n’arrive qu’à mon enfant ? Renseignez-vous auprès d’autres parents pour savoir si leurs enfants ne veulent pas non plus aller à l’école. Si c’est le cas, cela peut être dû à un conflit avec un enseignant ou un camarade de classe.
  • A-t-il des problèmes médicaux ou psychologiques ? Essayez d’exclure tout problème médical ou mental. Tenez compte du fait que votre enfant a récemment présenté d’autres symptômes et, si c’est le cas, consultez son médecin ou son psychologue.

Que pouvez-vous faire si votre enfant ne veut pas aller à l’école ?

Si votre enfant a ce problème, ne vous inquiétez pas : nous allons vous dire quoi faire.

1. Communiquez avec votre enfant

Parlez ouvertement avec votre enfant pour l’aider avec les problèmes scolaires qu’il peut avoir. Il est crucial qu’il se sente à l’aise avec vous afin qu’il puisse parler plus ouvertement et calmement de ce qui lui arrive. Lors de la conversation, utilisez un ton de voix doux et calme, même si vous vous mettez en colère. Écoutez attentivement et activement.

2. Observez son comportement

Si vous remarquez que votre enfant a du mal à quitter la maison et à aller à d’autres endroits, le problème ne vient peut-être pas de l’école mais de lui. S’il ne veut pas aller à l’école et pleure pour rester chez sa grand-mère, alors peut-être que votre enfant est un enfant anxieux et craintif. Utilisez quelques stratégies pour faire de lui un enfant sûr de lui.

3. Validez ses émotions

Lorsque votre enfant vous dit qu’il ne veut pas aller à l’école, au lieu de vous mettre en colère et de le gronder, validez ce qu’il dit et ce qu’il ressent. Par exemple, dites : « Je sais que tu te sens un peu (triste, en colère, etc.) et je comprends, mais quand tu arriveras en cours, tu verras que tout ira bien. »

Aidez-le à mettre un nom sur ses sentiments, même si c’est difficile pour lui. Pour cette raison, vous devez travailler avec votre enfant sur son agilité émotionnelle afin qu’il ait les stratégies nécessaires pour vous dire ce qu’il ressent.

3. Parlez à ses professeurs

Contactez les enseignants de votre enfant et demandez-leur comment les choses vont pour lui, s’il s’entend bien avec ses camarades de classe ou si quelque chose d’anormal s’est produit. Ils peuvent vous donner des informations vous permettant d’identifier les raisons pour lesquelles votre enfant ne veut pas aller à l’école. Il est important que vous vous assuriez que l’environnement scolaire est adapté à l’apprentissage de votre enfant, s’il est sûr et ne déclenche pas d’émotions négatives telles que le stress ou l’anxiété.

4. Motivez-le à apprendre

Peut-être que votre enfant ne veut pas aller à l’école parce qu’il n’est pas motivé pour apprendre. Dans ce cas, faites des activités d’apprentissage qui incluent les cinq « C » :

  • Contexte. Aidez l’enfant à relier l’apprentissage aux expériences et connaissances antérieures, de manière à pouvoir les articuler avec la réalité dans laquelle il vit. Cela motive l’enfant car cela lui permet de comprendre la réalité dans laquelle il évolue.
  • Créativité. Stimulez la résolution créative de problèmes réels et significatifs. Ce processus est motivant car il montre à l’enfant l’applicabilité de ce qu’il apprend et l’utilité d’aller à l’école.
  • Curiosité. Éveillez l’intérêt de l’enfant pour ce qu’il apprend. Ce facteur est un excellent mobilisateur pour la recherche de connaissances et d’apprentissage chez les enfants, car leurs questions les poussent à chercher des réponses.
  • Contrôle. Donnez à votre enfant la possibilité de participer à ce qu’il apprend et de choisir comment le faire. Avec cela, vous aidez l’enfant à développer son autonomie et à renforcer sa capacité à gérer ses propres processus d’apprentissage.
  • Collaboration. Pour motiver votre enfant à apprendre, il est important que vous créiez un espace de coopération, d’interaction et d’échange. Le travail d’équipe permet à l’enfant de se sentir accompagné et soutenu dans le processus.
Mère parlant à sa fille dans la cuisine
Motiver les enfants à apprendre peut accroître leur implication et leur engagement à l’école.

5. Faites attention à ses jeux et dessins

À travers les jeux et les dessins, l’enfant reflète la réalité qu’il vit. Observez-le lorsqu’il joue avec des peluches, écoutez les dialogues et faites attention à la situation qu’il a reproduite.

Permettez-lui de s’exprimer librement à travers le dessin, puis voyez s’il y a quelque chose qui pourrait vous dire pourquoi il ne veut pas aller à l’école.

6. Demandez de l’aide professionnelle

Si la situation avec votre enfant persiste et que vous ne trouvez pas de réponses, vous devez demander l’aide d’un professionnel.

Pour terminer, si votre enfant ne veut pas aller à l’école, ne laissez pas la situation s’éterniser. Demandez l’intervention des professionnels qui travaillent à l’école de votre enfant car ils sont là pour vous assister et garantir le bon développement de votre tout-petit.

Cela pourrait vous intéresser ...
Phobie scolaire: quand aller à l’école devient un problème
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Phobie scolaire: quand aller à l’école devient un problème

Beaucoup d'enfants n'apprécient pas l'expérience scolaire et cela peut devenir rapidement un problème. Ici, nous vous parlons de la phobie scolaire...



  • Armitage, R. (2021). Bullying in children: impact on child health. BMJ paediatrics open5(1).
  • Bados López, A. (2006). Trastorno de ansiedad por separación: rechazo escolar y fobia escolar. http://diposit.ub.edu/dspace/handle/2445/354
  • Gonzálvez, C., Inglés, C. J., Vicent, M., Martín, L. S., Sanmartín, R., & García-Fernández, J. M. (2016). Diferencias en ansiedad escolar y autoconcepto en adolescentes chilenos. Acta de investigación psicológica6(3), 2509-2515.
  • King, N.J., Ollendick, T.H. y Tonge, B.J. (1995). School refusal: Assessment and treatment. Boston, MA: Allyn & Bacon.
  • Saez, R. (2020. 13 de mayo). ¿Cómo motivar a los niños para que estudien? La vanguardia. https://www.lavanguardia.com/vida/formacion/20200508/481011428064/educacion-motivar-ninos-alumnos-estudiar-tasa-abandono-escolar.html
  • Santos, M. A., Yavorski, R., Sales, M. V. S., & Buendia, A. P. (2020). El dibujo de alumnos de primaria revelando sentimientos y emociones: una cuestión discutida por la inteligencia emocional. MLS Educational Research (MLSER)4(1), 106-121.
  • Sandín, B. (1997). Ansiedad, miedos y fobias en niños y adolescentes. Dykinson.
  • UNESCO (2019). Behind the numbers: ending school violence and bullying. https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000366483