Millennials et mariage : veux-tu m’épouser ?

10 septembre 2019
Pour ceux qui pensent que la célèbre question "Veux-tu m'épouser ?" finira par disparaître, nous exposerons ici quelques informations qui démontrent le contraire. Le mariage ne disparaît pas. Il subit cependant une profonde mutation que nous essaierons d'analyser.

Le mariage n’est pas en train de décliner, il est juste retardé. C’est ce que semblent indiquer les statistiques et certains spécialistes qui ont étudié la relation entre les millennials et le mariage. Les nouvelles générations n’ont pas rejeté l’idée de se marier.

Elles ont seulement modifié le comment et le quand. Les couples de millennials croient au mariage. Ils considèrent néanmoins qu’une moyenne de 6 ans de relation avant de se marier est appropriée.

La génération précédente a déjà commencé à prendre son temps. Cela semble être une tendance en hausse chez les millennials également. Ce temps nécessaire pour se connaître soi-même et son partenaire semble devenir l’une des garanties préliminaires au mariage.

En fin de compte, de nombreux millennials sont des enfants de parents divorcés. Ils veulent être sûrs de ne pas avoir à passer par une période aussi difficile dans leur propre couple. La question des ressources économiques joue également un rôle fondamental dans la décision de s’engager et de se marier.

Le « pour le meilleur et pour le pire » appartiendra bientôt au passé. Nos jeunes veulent développer leur carrière professionnelle avant de fonder une famille. Certains diront que c’est une posture égoïste. Toutefois, c’est une manière plutôt responsable d’accueillir leurs futurs descendants dans un monde de plus en plus compétitif pour les enfants et pour les parents.

Une femme en train de consulter son ordinateur

Que disent les statistiques sur les millennials et le mariage ?

Les statistiques publiées dans le New York Times indiquent que les jeunes attendent plus longtemps pour se marier. Aux États-Unis, en 2018, la moyenne d’âge pour se marier était de 30 ans chez les hommes et 28 ans chez les femmes.

Cette même source révèle que le pourcentage de personnes qui ont décidé de se marier a chuté chez les jeunes millennials de presque 25% depuis les années 1970.

Contrairement à ce qui se faisait il y a plusieurs décennies, les jeunes couples consacrent plus de temps à consolider la relation ou décident de vivre ensemble pendant un moment avant de se marier. Les statistiques indiquent également que la plupart des personnes qui gagnent moins de 30 000 dollars par an (environ 27 120 euros) considèrent que leur situation économique constitue un frein à leur prise de décision sur le plan sentimental.

La réalité est meilleure qu’il n’y paraît

Bien que les statistiques semblent dévastatrices, une deuxième lecture plus approfondie peut révéler une mutation profonde mais également plus responsable dans la relation entre les millennials et le mariage.

La chercheuse Stephanie Coontz indique que quand les jeunes millennials atteindront l’âge moyen, 80% d’entre eux se seront mariés. Ce sont presque les mêmes chiffres qu’il y a 50 ans. La différence réside dans l’âge auquel ils se marient.

Un couple de millennials qui s'enlace

 

Les femmes millennials et mariage

L’un des facteurs qui influent peut-être d’une manière décisive dans cet aspect est le changement de rôles si important que les femmes ont connu ces dernières décennies. Contrairement à leurs mères et grands-mères, cette génération de jeunes femmes n’a pas grandi pour se « former » au mariage.

Les femmes sont -pour la première fois dans l’histoire- en train de faire évoluer le mariage d’un objectif de vie vers un mariage de qualité. Autrement dit, le mariage n’est plus l’objectif principal des femmes. Lorsqu’elles décident de franchir cette étape, elles cherchent un partenaire qui leur garantit un mariage plus heureux et durable. Par ailleurs, le mariage a en partie cessé d’être le moment décisif pour une relation sérieuse aux yeux de la société.

Mariage de meilleure qualité

Pour ceux qui voient tout comme une absurdité et ont la critique facile, voici une information. Les mariages des millennials semblent être de meilleure qualité, bien qu’ils se marient moins souvent. De fait, entre 2008 et 2016, le nombre des divorces a baissé de 18%. Ce sont les données révélées par une étude réalisée par Phillip Cohen, de l’université du Maryland. L’auteur de l’étude conclut que les millennials sont en train d’adopter un discernement de plus de plus sélectif vis-à-vis du mariage.

Leur objectif est de différencier les relations romantiques du mariage, qui ne sont pas toujours similaires. Ils cherchent une meilleure stabilité avec leur partenaire. Cette stabilité dure dans le temps. Cela permet de jouir d’une meilleure vie ensemble ainsi que d’une interdépendance économique.

Nous faisons face à d’importants changements culturels et sociaux. L’institution du mariage ne perd pas de valeur chez nos jeunes. Toutefois, elle est en train d’évoluer et d’être envisagée d’une manière différente.

 

  • Kim, Jen (2019)  So You Want to Get Married? Why marriage is probably still in the cards for millennials. Psychology Today. Recuperado de https://www.psychologytoday.com/us/blog/valley-girl-brain/201906/so-you-want-get-married
  • Rabin, Roni Caryn (2018) Put a Ring on It? Millennial Couples Are in No Hurry. The New York Times. Recuperado de https://www.nytimes.com/2018/05/29/well/mind/millennials-love-marriage-sex-relationships-dating.html
  • Bennet, Jessica (2014) The Beta Marriage: How Millennials Approach ‘I Do’. Time. Recuperado de https://time.com/3024606/millennials-marriage-sex-relationships-hook-ups/
  • Fingerman K. L. (). Millennials and Their Parents: Implications of the New Young Adulthood for Midlife Adults. Innovation in aging, 1(3), igx026. doi:10.1093/geroni/igx026