Mentalité de croissance : ce que vous pouvez devenir

9 décembre 2018
Au-delà de ce que vous êtes ou de ce que les autres ont dit de vous, existe ce que vous pouvez devenir et démontrer au monde avec votre potentiel et votre détermination.

En employant une mentalité de croissance, vous sortez du moule et des conditionnements afin d’avancer avec plus de confiance et d’optimisme. Peu de stratégies peuvent autant vous aider à promouvoir le changement en positif afin d’atteindre le bien-être.

Deux approches mentales différentes

Certains disent que les individus, de la même manière que n’importe quelle organisation, se caractérisent par deux approches différentes. D’une part, on trouve ceux qui appliquent une mentalité de croissance. D’autre part, ceux qui font usage d’une mentalité fixe. Lorsque l’on se définit par la première dimension, nous sommes des entités persuadées qu’elles peuvent améliorer et développer encore plus leur talent. Ces personnes souhaitent réveiller leur propre potentiel grâce au travail, à la constance et à l’innovation afin d’atteindre le succès ou le bien-être. 

« Si tu crois totalement en toi, rien ne se trouvera en dehors de tes moyens ». 

Wayne Dyer

Au contraire, nous avons une dynamique plutôt commune : nous sommes persuadés que « l’on a déjà tout ce dont nous nécessitons ». En appliquant cette perspective, cette mentalité fixe, on esquive toute tentative de changement ou d’amélioration. Ces individus ferment les portes au défi, au fait de se surpasser, car ils préfèrent rester sur un sol ferme et sûr en alimentant les mêmes lignes de conduite, les mêmes stratégies obsolètes. Ainsi, et aussi curieux que cela puisse paraître, beaucoup d’entre nous appliquent cette démarche quotidiennement. Il en est de même pour une quantité indénombrable d’entreprises.

Ainsi, lorsque nous nous y attendons le moins, une voix fait son apparition dans notre esprit et elle nous dit : « ne change pas, ne fais rien, il vaut mieux rester où tu es. Tu es déjà intelligent(e) ou ton entreprise est déjà bien positionnée sur le marché. Pourquoi alors prendre des risques ? »… Si ce dialogue interne vous est familier, c’est le moment de découvrir la manière dont l’usage authentique du développement personnel peut vous être bénéfique. On appelle cette approche la mentalité de croissance.

mentalité de croissance : initier le changement

Mentalité de croissance : au-delà de l’être se trouve le potentiel

Nous savons tous que nos esprits ont la capacité d’influencer directement nos vies. Nous sommes ce que nous pensons et ce que nos pensées nous font sentir. De plus, ce qui a une véritable influence sur notre réalité est le raisonnement que nous avons à notre propre sujet. En fait, c’est là que se trouve la clé authentique d’un grand nombre de choses.

C’est précisément ce qu’a pu observer le docteur Carol Dweck, de l’université de Stanford, l’une des chercheuses les plus reconnues dans le domaine de la personnalité et de la psychologie sociale. C’est elle qui a établi le terme de « mentalité de croissance ».

Après une recherche qui a duré plus de 30 ans et publiée dans l’espace MindsetWorks, le docteur Dweck démontra le fait que ce que les étudiants pensaient de leur propre personne avait un impact direct sur leur rendement. Cette idée avec laquelle nous pouvons tous être d’accord rassemble d’importantes nuances qu’il est nécessaire de comprendre.

Mise en garde de Carol Dweck

  • Si l’on fait des éloges à un élève uniquement pour ses capacités ou son intelligence, il ne surmontera pas toujours des défis ou objectifs personnels. La raison ? Il craindra de ne pas être à la hauteur et préférera rester dans sa zone de confort. Là où tout est sûr et où il pourra renforcer ses compétences déjà acquises. Il ne suffit donc pas de dire à un enfant « mais qu’est ce que tu es intelligent(e)« . Il y a quelque chose de plus important.
  • Si l’on fait des éloges à un élève pour les efforts qu’il réalise, nous lui inculquons la valeur du travail et nous lui permettons de prendre conscience de ses réussites et avancées. Il aura donc une image très positive de lui-même. Il ne craindra pas de tester de nouvelles tâches ou de surmonter des défis car ils sont pour lui un moyen de se mettre au défi et de tester ses limites.
mentalité de croissance : bien complimenter un enfant

La mentalité que nous inculquons à nos enfants et adolescents se reflète de manière directe dans leur rendement. C’est la conclusion donnée par Carol Dweck dans sa méticuleuse étude présentée dans le rapport de Stanford de 2007.

La mentalité de croissance est quelque chose qui va au-delà de la motivation. C’est le fait d’allumer cette étincelle permettant de faire comprendre à quelqu’un qu’il est capable de beaucoup plus, que son potentiel n’est pas limité. Il comprendra que dans la vie il ne suffit pas d’être : il faut démontrer, s’efforcer, être constants, optimistes…

Tu es plus que ce que tu crois : le besoin d’appliquer la mentalité de croissance

Généralement, nous sommes habitués aux étiquettes. Certains souffrent du TDAH (Trouble du Déficit de l’Attention, Hyperactivité), d’autres de dépression ou d’anxiété, d’autres sont introvertis, trop sensibles. D’autres encore sont solitaires, ont des difficultés en mathématiques, ou ont des obsessions et certains sont incroyablement intelligents.

Lorsque quelqu’un nous dit ce que nous sommes, en faisant un simple commentaire ou simplement comme le résultat d’un test clinique, cela peut avoir un impact. Certains disent « ça y est, c’est ce que je suis et je vais donc agir de cette manière ». C’est quelque chose que nous pouvons observer de manière habituelle dans les salles de classe : certains élèves sont conditionnés par ce que les adultes disent d’eux. Personne ne leur a appris (et à nous non plus), à comprendre les choses d’une autre manière. 

Appliquer la mentalité de croissance revient à nous dire « les symptômes sont là. Je suis plus stressé(e) que d’habitude, très intelligent ou maladroit en maths, je suis sujet(te) à développer de la dépression, c’est clair. Cependant, une étiquette ne définit pas ce que je suis. Mon comportement me définit, si je commence à penser différemment, je peux donc améliorer ma réalité et faire en sorte que les choses changent positivement »

 

Stratégies à appliquer

Le docteur Carol Dweck nous fait une proposition dans son célèbre ouvrage « Mindset : The New Psychology of Success ». Elles nous propose d’apprendre à appliquer les stratégies suivantes à notre quotidien afin de favoriser la mentalité de croissance :

  • Comprenez le fait que vous pouvez venir au monde avec des capacités déterminées. Cependant, l’authentique talent se créé, se pratique, se travaille quotidiennement.
  • Assumez de nouveaux défis, mettez vous au défi quotidiennement. 
  • Appliquez une approche positive.
  • Valorisez les critiques utiles, celles qui vous aident à grandir. Ignorez les autres.
  • Ayant de la discipline, de la constance et de l’ouverture. La réussite n’est pas occasionnelle. Tout triomphe ou tout changement implique du travail, de la persistance et de la confiance en soi.

Pour conclure, la mentalité de croissance requière sans doute que nous commencions par nous accepter personnellement. Nous devons être capables de nous voir non comme des entités fixes et réalisées, mais comme des personnes orientées vers le changement. L’être humain est changement et mouvement. Il est évolution, ouverture et apprentissage continu.

Mettons nous en mouvement, ayons l’esprit ouvert et disposé à répondre à des défis et à la croissance constante.