Même si elle est loin, une mère est toujours proche

Les temps ont été durs et beaucoup sont restés - ou restent - séparés de leur mère. Ce n'est pas facile de ne pas l'avoir près de soi, de profiter de sa compagnie, de ses câlins. Cependant, son affection nous enveloppe d'une manière incombustible à chaque seconde.
Même si elle est loin, une mère est toujours proche

Dernière mise à jour : 09 juillet, 2021

Les hauts et les bas de la vie peuvent parfois ressembler à des montagnes russes. Et sur ce parcours, il est très fréquent qu’une mère doive assumer que ses enfants sont loin, loin de chez elle, loin de cet espace où les câlins sont possibles et les rencontres fréquentes.

En ces temps de pandémies et de restrictions, nombreux sont ceux qui ont dû mettre en veilleuse ce contact physique si nécessaire, qui, comme l’eau ou la nourriture, est si fondamental pour les êtres humains. Cependant, il y a quelque chose que beaucoup ont découvert à propos de leur propre mère.

Elles sont plus fortes que nous le pensons et même dans les moments difficiles, ce sont elles qui continuent à nous encourager et à nous réconforter. Peu importe que nous portions déjà des vêtements d’adultes et que nous ayons une famille à nous, les mères continuent d’être un pilier, le nord de notre boussole émotionnelle.

Il est vrai que tout le monde n’a peut-être pas eu cette chance. Celle d’avoir une figure maternelle enrichissante, qui nous nourrit émotionnellement, une de celles qui nous aident à grandir et nous guident pour être libres, forts et capables.

Cependant, nous avons souvent d’autres “guides” qui, d’une certaine manière, sont venus remplir cette tâche : une grand-mère, une tante ou même une belle-mère. La maternité va au-delà de la génétique. Elle est basée sur un amour authentique, et cette empreinte ne se dissout pas.

Une mère et sa fille.

Une mère sait comment être, même lorsqu’elle est loin

Savoir être est une compétence et un art existentiel que tout le monde ne sait pas mettre en pratique. Cela consiste, ni plus ni moins, à être présent dans l’esprit et le cœur en partageant le même espace, mais sans envahir, contrôler ni encombrer.

C’est aussi savoir être proche quand il y a de la distance, se souvenir de l’autre, se sentir concerné, être attentif malgré la distance. Une mère sait comment être là dans n’importe quelle situation et circonstance et cela la rend unique.

Les mères ont accepté dès leur plus jeune âge que les enfants naissent avec des ailes invisibles et qu’il est de leur responsabilité de s’assurer qu’ils grandissent forts et courageux pour qu’un jour ils volent haut… Même si ce vol les emmène loin d’elles. Parce que c’est une loi de la vie…

Mûrir, c’est apprendre à vivre sans notre mère

C’est la clé et le mystère d’être l’enfant d’une mère que l’on aime. Finalement, on y arrive, on apprend à marcher tout seul, on ne tarde pas à prendre ses propres décisions, et un beau jour, on fait le grand saut.

Nous savons que notre bonheur est à l’extérieur du foyer et même si le quitter fait parfois mal, cette séparation est nécessaire et même excitante. Grandir est contradictoire, il n’y a aucun doute là-dessus.

Ainsi, lorsqu’une mère fait face au nid vide, il ne lui faut pas longtemps pour le remplir d’occupations et de nouveaux projets. Cela lui fait également mal de faire ce saut, mais elle le comprend et le respecte.

Car savoir être sans être, c’est aussi cela, se soutenir à distance, se dire “je t’aime” dans des messages WhatsApp accompagnés de nombreuses émoticônes, discuter via des appels vidéo en plein après-midi et après le travail. Grandir, c’est aussi cela, apprendre à vivre loin de notre mère, mais leur manquer presque tous les jours…

Une mère continue d’être notre meilleur exemple, même à distance

Personne n’atterrit dans ce monde en sachant tout sur la parentalité. Une mère fait également des erreurs, connaît ses imperfections et est consciente qu’il y a des choses qu’elle aurait pu faire différemment. Cependant, il y a une chose qui la définit et c’est sa volonté de toujours faire le meilleur pour ses propres enfants.

Les mères nous inspirent, elles sont notre meilleur exemple pour avoir toujours essayé d’être cette référence indiscutable dans nos vies. Ainsi, et malgré la distance que nous sommes parfois obligés de garder, que ce soit à cause du travail ou d’autres circonstances, nous gardons toujours à l’esprit ce qu’elles nous ont appris.

Nous sommes, en partie, les valeurs qu’elles nous ont enseignées. Nous sommes l’amour qu’elles nous ont donné et les mots qu’elles nous ont adressés.

Une mère et son fils,

J’ai toujours hâte de te voir, maman

Nombreux sont ceux qui vivent en ce moment avec ce sentiment toujours présent, toujours constant… Celui de manquer d’une mère, cette partie de nous-mêmes que nous avons en retrait en raison du contexte actuel.

C’est un sentiment étrange auquel personne ne peut s’habituer, car malgré les messages, les appels et les appels vidéo, les câlins, la complicité du quotidien, les rires, les repas interminables, elles nous manquent. Le plus frappant est que, dans ces cas-là, ce sont elles qui nous encouragent le plus.

Car les mères sont faites d’un matériau différent, de cet alliage qui allie la bonté et l’espoir, l’amour incombustible et la sérénité d’un après-midi de printemps. Elles savent que les jours de câlins sans fin sont juste au coin de la rue. Elles nous sourient toujours malgré les tempêtes. Elles sont la lumière qui nous guide toujours vers la maison.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’amour dans la famille : compréhension, acceptation et protection
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’amour dans la famille : compréhension, acceptation et protection

L'amour dans la famille doit toujours être présent, peu importe la façon dont celle-ci se structure. Découvrez quels sont ses piliers.