Materner l'enfant : pourquoi est-ce si important ?

Materner est la manière particulière dont certains adultes parlent aux bébés. Bien que cela semble ridicule ou idiot pour certains, c'est une forme de communication très précieuse pour leur développement.
Materner l'enfant : pourquoi est-ce si important ?

Dernière mise à jour : 19 novembre, 2021

Materner est cette façon particulière de parler aux bébés et aux jeunes enfants. Les choses sont dites en demi-langue et sur un ton de mime, tandis que l’enfant suit attentivement le cours de ces mots et y répond souvent avec des sourires, de la surprise ou de l’intérêt.

On a même dit que parler au bébé de cette manière n’était pas correct car cela rendait le développement du langage difficile. Aujourd’hui, nous savons que c’est exactement le contraire qui se produit. Materner aide l’enfant à développer ses compétences linguistiques et est formidable pour lui d’apprendre à communiquer.

Quand on materne, il n’y a pas que les mots simples, et parfois absurdes, que l’on dit au bébé. Il y a aussi une intonation spéciale et beaucoup de mimétisme. Cela exprime de l’affection et un désir d’établir une communication avec l’enfant et pour cette raison, c’est bien plus qu’une manière câline de parler.

“Nous observons de première main comment le langage et l’engagement social des parents peuvent favoriser les premiers chuchotements du bébé, qui deviennent des mots puis des phrases : éduquer les nourrissons à l’art de la communication humaine.”

Patricia Kuhl

Un père qui materne son bébé.

Qu’est-ce que le fait de materner ?

Bien que materner soit un mot générique utilisé pour désigner cette langue de la mère avec le bébé, il y a aussi ceux qui parlent de paterner pour désigner la partie qui correspond au père. Cependant, sous ce nom s’inscrit toute communication avec l’enfant qui répond à ces schémas et qui est utilisée par le soignant.

C’est un dialecte dans lequel il y a une prononciation et une vocalisation très définies. La voix est aiguisée et les mots sont séparés de manière marquée, à l’aide de phrases courtes et répétitives. La chose habituelle est qu’il n’est parlé qu’au présent.

Le plus courant est que chez les maternants les mots se simplifient ou deviennent onomatopées. Par exemple, on ne parle pas d’un chat, mais du “miaou”. Les phrases sont pleines de diminutifs et accompagnées de gestes et d’expressions faciales.

Le contact physique est également courant lorsqu’on parle de cette manière. Le bébé est caressé ou embrassé, par exemple. L’adulte qui parle attend une réponse de l’enfant et cela arrive généralement par un coup de pied, un ronronnement, le regard ou une tentative de répéter ce qu’il entend.

Pourquoi le fait de materner est-il important ?

De nombreux adultes choisissent de materner avec des enfants, spontanément et sans se demander pourquoi ils le font ou quel sens cette forme de communication existe. Pour le bébé, cela a beaucoup de sens en fait. Tout d’abord parce que l’intonation et les gestes qui l’accompagnent sont très affectifs et c’est ainsi que le petit le comprend. Il perçoit qu’il y a une attitude positive à son égard.

De même, cette façon de parler à l’enfant ne propose pas un monologue, mais une interaction. Il le capte et c’est pourquoi il répond, à sa manière. Etablissant ainsi un lien affectif et communicatif avec la personne qui lui parle.

Le marquage exagéré des mots attire également l’attention. L’intonation spéciale remplit un rôle similaire à celui du chant. Elle aide les mots et les phrases utilisés à être plus figés dans la mémoire, contribuant ainsi au développement de l’apprentissage et de la parole.

Ces phrases courtes et répétées, ainsi que cette sorte de parodie affectueuse que fait l’adulte, amènent peu à peu le petit à comprendre ce qu’il veut lui dire. Il ne représente pas un processus d’enseignement et d’apprentissage en tant que tel, mais il prépare le terrain pour qu’il se produise.

Une mère qui materne son bébé.

Plus que la parole, la conversation

N’oubliez pas que le langage humain n’est pas comme le langage d’une machine. Il ne s’agit pas seulement d’encoder une idée en mots pour que l’autre décode et trouve un sens. Chez l’homme cela va beaucoup plus loin et suppose un contact affectif, un partage de pensées, de sentiments, de perceptions, etc.

En maternant, un enfant n’apprend pas à parler, mais à converser. La chose la plus précieuse à ce sujet est la proposition d’interaction qui est implicite. En fait, cette forme de communication aide l’enfant à réagir. Et il lui est plus facile d’atteindre un certain niveau de compréhension. Une procédure qui sera très précieuse dans son développement intégral.

Dans la vie adulte, materner est également utilisé, presque toujours avec un partenaire ou avec des animaux domestiques. En fait, la science dit qu’il a tendance à être utilisé sur quiconque déclenche une poussée d’ocytocine, l’hormone du bonheur. En fin de compte, c’est une façon d’interagir pleine d’émotion.

Cela pourrait vous intéresser ...
La jalousie infantile : symptômes et stratégies
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La jalousie infantile : symptômes et stratégies

En quoi consiste la jalousie infantile, et quelles sont les conséquences de la jalousie chez l'enfant ? Nous abordons ici le sujet.



  • i Vilanova, L. S. (2003). En defensa de les llengües maternes. Llengua nacional: publicació de l’Associació Llengua Nacional, (43), 13.