Le magnifique message de Stephen Hawking contre la dépression

9 février 2018 dans Auteurs 2242 Partagés

Stephen Hawking est, sans aucun doute, un des esprits les plus privilégiés de notre époque. Au-delà de ses importants apports au monde de la physique et de l’origine de l’univers, son histoire a des teintes de légende.

Le 7 janvier 2016, Stephen Hawking a donné une conférence à la Royal Society, dont le contenu a été diffusé récemment sur Internet. Contrairement à ce que beaucoup auraient pu penser, le thème central de son intervention n’a pas porté sur les mystères du Big Bang, ni de la lumière ou de l’espace ; Hawking a décidé de parler aux personnes souffrant de dépression ainsi que d’autres problèmes émotionnels.

“Peu importe à quel point la vie peut paraître difficile, car vous perdez tout espoir si vous ne pouvez pas rire de vous et de la vie en général.”

-Stephen Hawking-

Son message a une valeur énorme, et ce non seulement parce qu’il provient de l’un des cerveaux les plus lucides de notre temps, mais surtout aussi car lui-même en est un exemple. Sa vie est loin d’avoir été simple. Cependant, malgré tout, il n’a jamais cessé de lutter pour l’atteinte de ses objectifs et la réalisation de ses rêves. C’est pourquoi Stephen Hawking est des mieux placés pour parler de la tristesse.

Fragments de la vie de Stephen Hawking

Stephen Hawking est né dans une famille qui appréciait profondément la valeur de la connaissance. Son père était un biologiste reconnu. Stephen était l’aîné d’une famille de deux soeurs ainsi qu’un frère adopté. Enfant, il était bon à l’école, mais ne faisait jamais partie des élèves les plus brillants de sa classe. Il termina ses études de sciences naturelles à Oxford et se spécialisa en physique.

Stephen Hawking jeune

A 21 ans, Stephen fut diagnostiqué de sclérose latérale amyotrophique, une maladie dégénérative de type neuromusculaire. Il était sur le point de se marier lorsque les médecins ne lui donnèrent plus que 2 ou 3 ans à vivre. Cependant, contre toute attente, il a 76 ans et il est toujours vivant aujourd’hui, même si plus le temps passe, plus ses capacités motrices sont réduites.

Malgré tout, Hawking a mené une vie heureuse et productive. Il a reçu 24 prix pour son travail, dont la Médaille Albert-Einstein et le Prix Prince des Asturies. Ses principaux apports à la physique sont liés à la conceptualisation et la description des trous noirs.

Le message d’Hawking

La vie n’a pas été simple pour Stephen Hawking. Il s’est vu obligé de nager à contre-courant en raison de la maladie dont il souffre. Cependant, la perte progressive de ses facultés ne l’a pas empêché de continuer à travailler, d’avoir une vie familiale et de rester une référence dans le monde scientifique et humain. On le voit toujours heureux, souriant et sincèrement intéressé par la chance des autres.

trou noir

Dans sa conférence de 2016, il s’adresse tout particulièrement aux personnes souffrant de dépression. En faisant un parallèle avec la physique, il dit la chose suivante : “Le message que je tiens à transmettre dans le cadre de cette conférence, c’est que les trous noirs ne sont pas aussi noirs qu’on ne les peint. Ils ne sont pas des prisons éternelles, comme on a déjà pu le penser et le dire. Des éléments peuvent sortir d’un trou noir, et possiblement se diriger vers un autre univers. Alors, si vous avez l’impression de vous trouver dans un trou noir, n’abandonnez pas : il y a toujours une issue.”

Indubitablement, il fait ici un appel à l’espoir. Ses mots invitent à ne pas abandonner car il y a toujours une issue. C’est lui qui le dit, lui qui depuis ses 21 ans a dû vivre cloué dans un fauteuil roulant sans pouvoir mener une vie comme les autres.

Quelques précieux conseils

Stephen Hawking est la preuve vivante que ce qui compte, ce n’est pas ce qui arrive, mais l’attitude que l’on choisit d’avoir pour affronter ce qui arrive. Dans la même conférence, il a dit : “Malgré la maladie dont je souffre, j’ai eu beaucoup de chance dans presque tout dans ma vie. J’ai eu la chance de travailler sur la théorie physique à une période fascinante, et c’est un des rares domaines où mon handicap n’a pas été un inconvénient.”

Stephen Hawking

Le message est clair : la grande leçon qu’il nous donne, c’est de ne pas s’être focalisé complètement sur ce dont la vie le privait. Bien au contraire. Il a tiré le plus grand des profits de ce qu’il avait, de ce qu’il pouvait faire, de ce dont il pouvait profiter. Sûrement aura-t-il traversé bien des moments de désespoir, certes, mais l’important, c’est qu’il ait pu les vaincre et devenir l’homme qu’il est aujourd’hui.

Hawking a aussi parlé de l’importance que représente le fait d’accepter la réalité telle qu’elle est. Il a indiqué qu’il n’est pas intelligent de se laisser porter par les émotions négatives ; ces dernières ne font que tout empirer et nous empêchent d’être heureux avec ce que l’on a. Nombreux ont été ceux à le féliciter pour ces idées. Aujourd’hui, ses mots résonnent et sûrement peuvent-ils avoir un écho chez ceux qui ont besoin d’une voix de soutien.

A découvrir aussi